Revenir en haut Aller en bas



 
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
RÉPERTOIRE DES CAMPS
MEMBRE DE MARS : MICHAEL CULHANE & KATHERINE PIERCE
MEMBRE INCARNATION DE AVRIL : WINIFRED BURKLE & BUCKY BARNES & ALICIA CLARK
ENVIE DE DEVENIR PARRAIN ?
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART
NOUVELLE INTRIGUE : ÎLE

Ah et puis merde - CULHANE & FALLON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ☸ Whatever, on vient de vivre un crash :: Whatever, je suis perdu sur Baywave Island :: ⇒ La mer
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 704
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
INSCRIPTION : 12/11/2017
EMPLOI : Dirigeante chez Carrington Atlantic
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ah et puis merde - CULHANE & FALLON Mar 17 Avr 2018, 5:47 pm


Carrington, si ça vous dit rien, c’est certainement parce que vous êtes un clochard, une grand-mère qui n’a jamais ouvert de télévision de sa vie ou même un réfugié africain, parce qu’il n’a aucune raison pour laquelle vous n’ayez jamais entendu parler de Carrington Atlantic. Ma famille et moi faisons continuellement la une des journaux à potin. Notre entreprise, elle brille partout dans le monde et grâce à nous, il est possible pour vous de faire beaucoup plus que ce que vous pourriez imaginer possible il y a une centaine d’années. Et malgré toute l’argent du monde, comment était-ce possible que moi, la grande Fallon Carrington voyage à bord d’un avion de passager ? Oui, on est loin de la classe éco, mais c’est quand même de la pure merde. Je n’arrive pas à croire que tous les jets privés que nous possédions sont présentement en déplacement. Oui, j’aurais pu annuler mon rendez-vous, mais mon père tenait à ce que je présente sur place et pour me tenir compagnie, on m’a mis sur le dos mon chauffeur Michael Culhane. Je n’avais rien pour me plaindre, parce que je me tapais ce spécimen rare qui faisait partie intégrante de la famille depuis bien des années.

Enfin, je me retrouvais en première classe de cet appareil qui survolait l’océan depuis des heures. Je ne pouvais dire où nous étions à l’instant même, mais une chose était certaine, je n’avais qu’une envie, que ce vol se termine. Mon portable à la main, je regarde les dernières nouvelles tandis qu’une légère turbulence amène une hôtesse de l’air à perdre le pied et être à deux doigt de me tomber dessus. Je pousse un petit cri en levant les bras en l’air. « Non, mais ça va pas. Si on est pas capable de rester debout, on bosse pas dans un avion…. » Je soupire en roulant les yeux pour m’enfoncer dans mon banc et terminer son soupir en fixant Culhane qui me dévisageait. « Quoi ? Je ne serais pas funambule si j’avais peur des hauteurs, alors qu’elle garde ses sales mains à la manucure à rabais loin de ma robe de grand créateur… » Ça m’avait toujours énervé et c’est pourquoi je détestais prendre les transports en commun. Je ne faisais pas partie du petit peuple tout de même…


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 188
ANNIVERSAIRE : 05/02/1992
INSCRIPTION : 05/04/2018
EMPLOI : Chauffeur des Carrington
MEMBRE DU MOIS
MEMBRE DU MOIS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ah et puis merde - CULHANE & FALLON Ven 27 Avr 2018, 9:16 pm



J'avais pris l'avion à quelques reprises, entre Atlanta et le Nevada, mais ce n'était pas pour autant que voler dans les nuages me plaisait. Je me sentais toujours plus en sécurité sur la terre ferme, qu'en hauteur, bien que les risques d'écrasements soient infiniment minimes. D'autant plus que, pour une fois, ce n'était pas dans l'un des jets privé de la famille Carrington que l'on voyageait. Je savais à quel point ce cher Blake en prenait soin et veillait à ce qu'ils soient toujours bien entretenus et vérifier avant chaque vol. Cette fois, je devais accordé une confiance aveugle à une compagnie aérienne dont je ne savais pas grand chose. Et voir Fallon le nez plongé dans son téléphone portable ne m'aidait pas à passer le temps. D'ailleurs, que pouvait-elle bien faire la dessus alors que l'on était à des milliers de kilomètres d'altitude? « Fallon, tu pourrais pas lâ...» cher ce téléphone un moment. Pas le temps de terminer ma phrase qu'une légère secousse fit perdre pied à l'une des Hôtesse de l'air. Connaissant la jeune Carrington, je priais pour qu'elle ne jette pas trop son venin sur la femme qui n'y était pour rien dans cet incident. « Pardonnez-là, elle est un peu à cran.» dis-je en m'adressant à l'Hôtesse qui me fit un mince sourire avant de s'éloigner. Mon regard s'était posé sur Fallon, je détestais quand elle traitait les autres de cette façon. « Et bien tu ne l'es pas, funambule, à ce que je saches.» C'était mon tour de soupirer mais mon regard ne s'était pas détacher de la rouquine pour autant. « Tout le monde n'a pas la chance d'être une Carrington, Fallon. Ça ne te donne pas le droit de traiter les gens ainsi. Et puis... Laisse tomber au fond, après tout, il n'y a jamais rien de plus important que Fallon Carrington, n'est-ce que pas...» Cette fois, j'avais détourné la tête pour plonger mon regard à travers le hublo. Les nuages étaient anormalement grisâtre, et aux soubresauts que semblait faire l'appareil, cela ne présageait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 704
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
INSCRIPTION : 12/11/2017
EMPLOI : Dirigeante chez Carrington Atlantic
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ah et puis merde - CULHANE & FALLON Mer 02 Mai 2018, 7:11 pm


L’hôtesse de l’air venait de me mettre littéralement en rogne. Elle m’avait cherché des pics – juste avec le regard qu’elle me lança après ma petite prise de tête – et voilà qu’elle partit, c’était Culhane qui en ajoutait une couche. Comme je pouvais l’adorer, comme parfois, il pouvait m’exaspérer. Pourquoi n’avait-il aucune gène à me dire ses quatre vérités ? et surtout pourquoi je le voyais comme quelqu’un de si attachant, si bon. Je connaissais Michael depuis si longtemps et je me sentais amplement confiante lorsque je me retrouvais dans ses bras. Levant les yeux en l’air pour le voir me dévisager, je finis par lui répondre sur un ton un peu plus direct. « Je suis à cran ? Non, mais si j’aurais été à bord de mon jet privé, rien de tout ça ne serait arrivé, c’est ce qui arrive quand je voyage avec les pauvres. » Je tourne la tête en arquant un sourcil vers une femme qui semblait bien habillé, ses cheveux remontés et un sac à main sur ses genoux. « C’est pas parce que vous pouvez vous permettre la première classe que ça fait de vous quelqu’un de la haute société…. Oui, j’ai bien remarqué que votre sac est une contre-façon. » Je roule les yeux en soupirant pour regarder de nouveau Michael qui me cherchait encore. Aussitôt sa phrase terminée, il détourna mon regard pour observer à travers la vitre. Je grogne et ça, il le comprit malgré son esprit ailleurs. « Je ne me mettrais pas à m’excuser pour être une Carrington et si elle aurait eu un semblant de conscience morale, elle m’aurait reconnu et m’aurait réservé un traitement de faveur. Je vois déjà la tête de mon père lorsque je lui expliquerais la situation…. Elle ne risque de plus prendre les airs pour un bon moment… » Et aussitôt, une nouvelle secousse secoua l’appareil. Je pose une main sur le bras musclé de mon compagnon et y serre mes ongles à l’intérieur de sa peau. « Mon dieu, il se passe quoi… si ça se trouve, ils n’ont même pas les moyens pour faire un changement d’huile de ce foutu avion… on va tous mourir. » Dis-je en serrant toujours le bras de Culhane, démontrant mon désespoir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 188
ANNIVERSAIRE : 05/02/1992
INSCRIPTION : 05/04/2018
EMPLOI : Chauffeur des Carrington
MEMBRE DU MOIS
MEMBRE DU MOIS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ah et puis merde - CULHANE & FALLON Mar 08 Mai 2018, 9:35 pm



Je savais que Fallon pouvait avoir un grand coeur, quand elle le voulait, mais ce que je pouvais détester ses manières par moment. Et plutôt souvent, il fallait l'admettre. Si, à cet instant, on m'avait demandé ce que je lui trouvais, je n'aurais pas su quoi répondre tellement j'étais remonté par sa façon d'agir envers l'Hôtesse, puis ensuite elle avait jeté son venin contre une simple passagère qui n'avait rien demandé. Cette fois, c'en était trop. Je ne m'étais jamais gêné pour dire à la jeune femme quand elle dépassait les bornes et cette fois, c'était le cas. Je ne savais pas si j'arriverais à supporter ses manies encore très longtemps, et pourtant, nous étions loin d'être sur le point d'atterrir. «Tout le monde ne regarde pas la télévision, tout le monde ne se tient pas au courant de ce qui se passe en ville ou chez Carrington Atlantique. Le nom des Carrington n'est pas sur toutes les bouches, malgré ce que tu peux bêtement penser.» Évidemment qu'ils étaient connus et même très reconnus, mais ça ne lui donnait aucun droit d'agir de la sorte sous peine qu'une pauvre dame n'ait pas su qui elle était. Quand une nouvelle secousse fit trembler l'appareil, ce fut comme si j'oubliais soudainement l'altercation que nous étions en train d'avoir, Fallon et moi. Ma main libre vint se poser sur la sienne qui se tenait ardemment après mon bras. J'avais envie de la rassurée, même si moi non plus je n'avais pas trop confiance. «Ne t'en fais pas, ça ne doit pas être si grave. Juste des vents forts à l'extérieur...» Au même moment, le pilote prenait la parole à l'intercom. «Chers passagers, nous vous prions de retourner immédiatement à vos places et d'attacher votre ceintre de sécurité, nous entrons en zone de turbulences. Merci.» Le déclic de l'intercom se fit entendre et mon regard se plongea dans celui de Fallon. « Dès qu'on sera sortis, ça ce calmera, d'accord?» Je n'y croyais pas moi-même, mais je connaissais Fallon et je savais comment elle pouvait être lors d'un état de panique et je voulais à tout prix éviter que cela arrive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 704
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
INSCRIPTION : 12/11/2017
EMPLOI : Dirigeante chez Carrington Atlantic
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ah et puis merde - CULHANE & FALLON Sam 12 Mai 2018, 12:27 pm


L’énervement me montait à la tête et Culhane n’aidait surtout pas à ma cause. Comme je pouvais être totalement dévoué à mon chauffeur, comme il pouvait me sortir par les yeux par moment. Il avait toujours eu la facilité à me gérer et on ne pouvait pas dire ça de beaucoup de gens. J’étais exigeante et je n’avais surtout pas la langue dans ma poche. À l’époque du lycée, ça m’avait souvent porté préjudice, mais je m’en sortais toujours plutôt bien. Je détourne le regard un peu blasé vers Michael et grimace à sa remarque. « Et bien, dans ce cas, elle ne devrait pas prendre l’avion. » C’était complètement insensé, mais je m’en fichais bien. Je tourne un bref instant le regard vers cette passagère non loin et roule les yeux face à son manque de classe. Et voilà que les secousses reprennent et aussitôt, je me mets à paniquer. « Je déteste ça Culhane, je déteste ça… dès que nous atterrissons, je lance un coup de fils à nos avocats pour qu’ils inspectent complètement cette compagnie aérienne. Je suis certain qu’il y a quelque chose d’illégal à quelque part…. » Et les mots du commandant retentissent à travers l’appareil. Culhane voulait me calmer, mais ça ne fonctionnait pas. C’est alors qu’une secousse vint percuter l’appareil au complet, laissant un homme qui marchait encore littéralement venir s’écraser contre le plafond de l’avion, les masques à oxygènes tombèrent face à eux et rapidement, un cillement incessant nous cassaient les oreilles. « Donne-moi ça ! » Dis-je en tentant d’attraper le masque. Je serais toujours la main de Michael à mes côtés, voyant que tout n’allait pas. « C’est pas normal, je l’avais dit ! AHHHH! » Je me mis à hurler, j’avais envie de pleurer.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ah et puis merde - CULHANE & FALLON


Revenir en haut Aller en bas
Ah et puis merde - CULHANE & FALLON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHATEVER :: ☸ Whatever, on vient de vivre un crash :: Whatever, je suis perdu sur Baywave Island :: ⇒ La mer-
Sauter vers: