Revenir en haut Aller en bas



 
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
RÉPERTOIRE DES CAMPS
MEMBRE DE MAI : MATTHEW CASEY & SILENE OLIVEIRA
MEMBRE INCARNATION DE MAI : AMELIA SHEPHERD
ENVIE DE DEVENIR PARRAIN ?
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART
NOUVELLE INTRIGUE : ÎLE

From the beach through the jungle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ☸ Whatever, on vient de vivre un crash :: Whatever, je suis perdu sur Baywave Island
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: From the beach through the jungle Lun 09 Avr 2018, 7:32 am



From the beach through the jungle
Fallon, Alex, ...


Je ferme mon sac, vérifiant mentalement tout ce dont j'avais besoin que je venais de mettre. Ce n'était peut être pas une bonne idée de se charger, mais nous avions besoin de sacs pour éviter de tout transporter dans nos bras. C'était le meilleur moyen de se faire surprendre et de ne pas avoir le temps de riposter. Maintenant que nous avions nos armes et qu'une partie était au courant de ces autres gens qui habitaient dans l'ile, j'étais moins stressée. Je partais l'esprit plus tranquille, bien que toujours sur mes gardes.

J'avais récupéré un couteau et quelqu'un avait prit des lances et des flèches. N'étant bonne qu'au tir, je laissais les flèches pour les autres. J'avais aussi la possibilité de tenter des plus petits animaux, moins dangereux avec ce couteau.

Vous êtes tous près? demandais je au reste du groupe qui se préparait a mes cotés. Nous n'étions pas trop nombreux non plus, mais juste assez pour éviter de nous faire capturer ou que sais je. De nombreux volontaire, mais aussi des gens plus entrainés comme moi : des agents, des policier, mais aussi des personnes utile pour chasser ou qui connaissaient un minimum de chose pour ne pas récolter n'importe quoi.

On va essayer de ne pas partir trop tard, j'ai peur qu'avec la chaleur ou l'humidité nous ne tiendrons pas très longtemps la dedans... nous dit l'un d'eux en désignant la jungle au loin... Je hoche la tête, il n'a pas totalement tord. Nous partions le matin, mais il ne fallait pas rentrer trop tard, ou nous risquerions de finir très vite en manque d'eau ou ralenti par l'humidité pesante.

Allons y Dis je une fois que tout le monde semblait prêt. Je décidais d'avancer, laissant un autre fermer la marche. Nous avions prévu de rester un maximum groupé et avions donné l'information que personne ne devait se trouver seul dans la jungle. Être seul se résumait a être en danger et sous n'importe quel menace, même pour quelqu'un d'entrainé.

hrp : postez quand vous le souhaitez, possibilité de s'incruster pour les personnages du village lorsque le groupe rentre dans la jungle. Nombre de lignes illimités. Have fun!


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 775
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
INSCRIPTION : 12/11/2017
EMPLOI : Dirigeante chez Carrington Atlantic
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Lun 09 Avr 2018, 12:47 pm


De se retrouver coincée sur une île déserte sans mes cartes de crédits et mon personnel de maison, c’était surement le plus difficile pour moi qui avait toujours vécu dans le luxe. Je pouvais passer pour une vrai petite princesse auprès des autres survivants du crash et je m’en fichais. Aujourd’hui, lorsqu’un groupe suggéra d’aller dans la jungle tenter de trouver des provisions. Je décidais de participer – pour une fois – je ne comptais pas mettre la main à la pates plus qu’il fallait non plus, mais je n’en pouvais plus de rester sur la plage. C’était ennuyeux et on arrêtait pas de me reprocher mon manque d’intérêt pour les activités de groupes. Alors voilà, j’y étais. J’avais une queue de cheval, un ensemble propre et un sac à dos. Je croisais les bras en observant le groupe qui se formait jusqu’à ce qu’Alex Danvers prononça le départ. J’opinais de manière désintéressé et me mis à marcher dans cette profonde jungle. Il était vrai qu’à l’instant, il faisait foutrement chaud et que mon air climatisé me manquait totalement. « Et ça ne vous tentait pas de choisir un meilleur moment pour partir en excursion au pays d’Ali baba…. J’ai pas l’intention de crever dans cette foutu jungle moi… » Je soupirais en roulant les yeux, prenant tout de même un pas plus rapide pour dépasser cet abrutis qui n’avait rien pour encourager les troupes. Je rejoins du coup Alex et lui fit un léger sourire. « Vous avez réussis à trouver des flingues ? » Depuis l’arrivée du paquebot qui contenait des animaux sauvages, la survie était encore pire sur Baywave.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Mar 17 Avr 2018, 1:29 pm



From the beach through the jungle
Fallon, Alex, ...


J'entendis l'homme râler et ne pu m’empêcher de sourire en coin. D'un coté, elle n'avait pas tord... Et puis s'ils mettaient des heures a se préparer c'etait ce qui risquerait d'arriver. J'avais mon sac sur le dos et avançais déjà accompagnée de quelques uns déjà prêt.

La jeune femme s'était rapprochée de moi et m'avait posé une question piège. A vrai dire, elle avait sa petite réputation dans notre campement et je me demandais sérieusement ce qu'elle faisait ici. Si elle ne restait pas les bras croisés, je n'aurais rien a lui reprocher, mais si elle se plante la juste pour une petite marche j'ai bien peur qu'on ne s'entende pas très bien.

Mais bon, on ne peux pas lui retirer le fait qu'elle veuille s'impliquer, c'est déjà ça. J'ai les armes qu'il me faut. dis je sans vraiment lui dire la vérité. Les seules armes que nous avions trouvées étaient rare et les balles beaucoup trop précieuses pour être utilisées n'importe comment. Alors oui, pour une virée comme celle ci il y en avait, mais la mission des gars était de l’utiliser le moins possible.

On vous a donné de quoi vous défendre? Demandais je concernée. Je savais bien qu'elle n'avait pas que des amis ici, mais de la a la laisser partir sans rien au milieu de cette jungle...

Je me stoppais juste devant l'entrée, me retournant pour voir ou en était le reste du groupe.


hrp : dslé du temps de réaction, j'avais toujours espoir que quelqu'un viendrait poster entre temps 22


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Mar 24 Avr 2018, 11:22 am



From the beach through the jungle
Fallon, Alex, Bucky, ...


Un super-soldat sur-entraîné, modifié génétiquement voilà qui il est et ce qu'il reste et même s'il semble voir ses capacités un poil diminuées depuis le crash du Quinjet dans la jungle...il n'en reste pas moins une arme de destruction massive à lui tout seul, une arme qui est pourtant armée alors qu'il progresse dans la jungle. C'est bien joli de rester à l'épave du Quinjet à faire des papouilles avec Steve, dieu sait qu'il aime l'évolution de leur relation mais ce n'est pas ça qui va les nourrir. Ce n'est pas ça non plus qui va le défouler, qui va vider son stock d'énergie bien trop grand. Il reste un soldat qui a besoin de bouger, qui ne tient pas en place et un soldat qui a trouvé comment remplacer l'adrénaline des missions...La chasse aux bestioles.

Franchement, il en a aperçu des bestioles étranges depuis qu'il parcoure la jungle, enfin étranges dans le sens qu'un lion ou un ours polaire ont rien à foutre dans une jungle comme celle-ci. Mais eh, ça fait de la bouffe sur pattes au pire des cas. Il ne manque ni d'armes, ni de munitions le soldat et en dernier recours, il a sa propre force. Tout comme il sait très bien, qu'il y a d'autres personnes en vie sur cette fichue île mais eh lui être social et aller à la rencontre d'autres êtres vivants qui ne sont pas Steve ? On peut rêver là.

Donc oui, Bucky progresse dans la jungle suivant la piste d'il ne sait quelle bestiole, il en est pas encore au point de savoir reconnaître les empreintes. Il le sait déjà qu'il est un peu trop près d'une des plages de l'île mais qu'importe, il faut qu'il ramène à bouffer à l'épave du Quinjet. Pourtant d'un coup il entend des voix et se stoppe sur le sentier qu'il suit, à un croisement entre deux sentiers même. Des voix de femmes. Ah. Il ne bouge pas le soldat, finalement curieux de croiser des gens et il attend de pouvoir vraiment les voir. Il n'a qu'un couteau de combat dans les mains, si on oublie son bras gauche cybernétique bien visible où trône encore l'étoile rouge de la Russie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 775
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
INSCRIPTION : 12/11/2017
EMPLOI : Dirigeante chez Carrington Atlantic
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Mer 02 Mai 2018, 7:27 pm


Je savais qu’en abordant la chef de notre groupe, j’y avais été un peu vache face à mon commentaire sur le température, mais j’avais bien du mal à retenir ce que je pensais réellement. Peut-être qu’elle ne m’appréciait pas, enfin, j’en avais rien à battre de toute manière, je voulais survivre, je voulais aussi faire autre chose de mes journées que d’attendre l’arrivée des secours. La richesse me manquait à un point où je n’imaginais pas survivre bien longtemps perdue au cœur de l’océan. Alex me relança ainsi une question après une réponse plutôt évasive. Je fronce les sourcils en sortant un couteau de mon sac. « Et bien, c’est la seule arme que j’ai avec moi, c’est assez j’espère ? J’ai pas envie de me faire bouffer les fesses par les coyotes ? » Est-ce qu’il avait des coyotes sur cette île ? Je n’en avais aucune idée, mais ça me foutais les chocottes. Depuis le crash, Michael avait été présent pour moi, mais il s’occupait beaucoup à entraider les survivants. Je voulais lui montrer que je pouvais faire pareil de toute manière. Reprenant doucement le pas derrière le groupe, aux côtés de l’agent Danvers, je vis une silhouette au loin d’un homme étrangement vêtu qui nous épiait. Je pose mes mains sur ma tête et je m’écrase. « UN VOYEUR ! Il va tous nous tuer ! » Dis-je en sauvant ma peau avant celle des autres.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Ven 11 Mai 2018, 1:17 pm



From the beach through the jungle
Fallon, Alex, Bucky, ...


Le reste du groupe semble suivre doucement, et une fois au complet nous entrons enfin dans la jungle. Même si je sais qu'il faut être discret, ce que les autres ont vite comprit, je sens bien que la jeune femme a besoin d’être rassurée. Je tente un sourire bienveillant.

C'est un bon début. Assurez vous de rester bien dans le groupe et vous n'en n'aurez même pas besoin. se retrouver seul dans cette jungle était la pire des idées. J'en avais fait les frais quelques jours plus tôt. D'ailleurs, j'avais été totalement inconsciente de m'aventurer ainsi sans aucune armes... Mais d'un autre coté, ça m'avait permis de faire une belle rencontre. Si je m'en voulais toujours d'avoir été aussi stupide, je ne regrettais rien malgré tout.

Certains du groupe s'était avancé, nous dépassant pour faire front. C'était eux qui avaient les armes après tout. Mais, contrairement a nous, il restait discret. Je fouillais la jungle du regard, essayant de marcher sans trop faire de bruit. Chose assez compliquée puisqu'il y avait pas mal de feuilles morte au sol et que certains se fichaient pas mal de faire du bruit.

C'est a ce moment la que je l’aperçu, mais avant d'avoir pu faire quoi que ce soit, la jeune femme a mes cotés se mit a crier et a se ratatiner sur elle même. Si la situation n'avait pas été un peu inquiétante, j'aurais probablement rit.

Tout le monde savait que nous avions une chance sur deux de tomber sur le groupe "sans clan", celui qui n'habitait pas dans le village au milieu de cette ile soit disant déserte. Ceux qui pillaient sans vergogne et qui tuait sans problèmes. Les gars devant brandissaient leur armes, histoire de dissuader un peu l'homme et tentaient de se disperser. Les moins entrainés fuyaient voir même se cacher, mais Fallon restait la seule au milieu de la route, accroupie les mains sur la tête. J'aurais pu lever les yeux au ciel face a cette action, elle aurait porté une cible sur le dos qu'elle n'en aurait pas été moins visible.

Contrairement a mes camarades qui préféraient jouer de leur armes, je restais plantée la a coté de Fallon. Les mains proche de ma seule arme de fortune, mon couteau. Je n'étais pas une pro au lancé, mais j'avais du monde qui protégeait mes arrières.

Qui êtes vous? Lançais je a l'a homme qui ne semblait pas avoir bougé.


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 235
ANNIVERSAIRE : 09/04/1990
INSCRIPTION : 02/05/2018
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Dim 13 Mai 2018, 1:49 pm



Hey you, devil's little sister.
♫♪♫
(C) CSS + Crossover by Firebird & Gifs by Tumblr.


- Courez ! Fuyez ! Courez !

Un hurlement dans la jungle. Une silhouette qui furtivement file au travers les arbres et tente en vain de ne pas se prendre une paluche dans une racine. Qu’est-ce qui peut provoquer une frousse pareille à Wade Wilson ?

Deux baloches et de la sueur froide plutôt.

De son index, il replace l’indémodable lunette de style Aviateur sur son pif, redressant la frimousse au lustre d’un ciel azuré et complètement dégagé. Un soleil de plomb réchauffe le tapis sablonneux, tandis que les vagues bercent l’horizon cristallin et viennent langoureusement lécher le rivage. Un décor paradisiaque, pour une journée tout simplement parfaite ! Wade sourit et lève les bras de chaque côté de son corps. Il reproduit le cliché de Jack, tout au bout du Titanic, se sentant définitivement le king of the world ! Rien ne peut démonter sa bonne humeur, pas même les caprices de cette île maléfique…

- Comment je m’appelle ?

Il sent son ombre dans son dos, le souffle récalcitrant de son murmure qui lui brûle la nuque. Il fait volte-face, incapable de supporter l’idée qu’il puisse revoir cette tête de burne épilée sur ce bout de terre perdu au cœur de l’océan. Ce qu’il s’avère être le cas. Son pire ennemi n’est pas là.

- Comment je m’appelle ?

Litanie abrutissante, le grand brun lève doucement la mâchoire vers la source, et il voit la silhouette de Francis qui vicieusement disparaît dans la profondeur de la jungle.

Deux baloches et de la sueur froide plus tard…

Il ignore ce qu’il l’a pris en chasse. Mais cette chose grogne, déplace de la fougère avec zèle et le bruit de ses pas de course est aussi chargé que le cul de Big Mama qui se le tamponne parterre. Il n’avait pas pensé apporter avec lui une arme et son instinct de survie lui conseil de se faire la malle. Alors qu’il bondit lestement au-dessus d’un charmant petit bosquet, le regard halluciné de l’ancien mercenaire tombe sur un petit groupe d’individus. Gentil ou pas gentil, il s’en cogne…

- Courez ! Fuyez ! Courez !

Un hurlement dans la jungle. Une silhouette qui furtivement file au travers les arbres et tente en vain de ne pas se prendre une paluche dans une racine. Voilà ce qui qui peut provoquer une frousse pareille à Wade Wilson !



- We belong to the light, to the thunder -
Many times I tried to tell you. Many times I cried alone. Always I'm surprised how well you cut my feelings to the bone. Don't want to leave you really. I've invested too much time to give you up that easy. To the doubts that complicate your mind.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Mer 23 Mai 2018, 1:49 pm



From the beach through the jungle
Fallon, Alex, Bucky, ...


Vivre en ermite, loin des gens, ne lui pose aucun problème, au contraire même il est bien mieux loin de personnes pouvant le reconnaître mais surtout le juger sans le connaître. Ou encore vouloir le tuer alors qu'il n'a rien fait. Paranoïaque ? Oui sans aucun doute mais le Winter Soldier n'est pas resté en vie au fil de toutes ces décennies en faisant confiance aux gens ou en baissant sa garde. Il n'y a bien que Steve qui peut arriver à une telle chose et finalement c'est aussi pour son homme qu'il se stoppe sur le coup. Steve est bien plus sociable qu'il ne le sera jamais, enfin Bucky l'était dans un temps plus que lointain mais ne l'est plus du tout comme il l'a déjà dit. Donc oui c'est surtout pour son homme qu'il s'arrête et attend, sait-on jamais s'il tombe sur des humains pas trop débiles, il pourra en parler à Steve une fois de retour à l'épave du Quinjet.

Et c'est mal barré pour les humains pas trop débiles alors qu'une des femmes se met à hurler et faire il ne sait quoi. Il est vraiment trop vieux pour toute cette merde. Par contre les hommes qui tentent de passer sur les côtés, il les voit bien et les fixe un par un pour leur signaler qu'il sait. De toute manière, il n'a pas grand chose à craindre avec la tenue qu'il porte, fibre de nomex et kevlar, bonne chance pour le blesser. C'est en entendant la femme lui demander qu'il est -Alex donc- que Bucky bouge. Se tournant plus vers elle et approchant de quelques mètres, une bonne vingtaine de mètres doit encore les séparer.

- Sergent Barnes.

De toutes ses identités c'est celle-ci qu'il peut choisir, il n'est plus sergent dans l'armée depuis longtemps mais il reste un soldat. Et quoi de mieux que de parler de l'armée à une femme qui a en apparence tout du soldat. Un soldat qui parle à un autre soldat.

- Vous étiez dans quelle branche avant de finir ici ?

Sa voix est rauque à force de peu servir mais qu'importe.

Interrompant son avancée alors qu'un mec passe en hurlant -Wade- et c'est à peine si Bucky hausse un sourcil en le voyant faire. Ce qui ne veut pas dire qu'il prend ses dires pour des conneries. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, le voici avec une arme à feu en main, sécurité ôtée et arme braquée dans la direction de laquelle l'homme a débarqué. Prêt à faire feu sur tout et n'importe quoi qui pourrait les attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Mer 30 Mai 2018, 12:31 pm



From the beach through the jungle
Fallon, Alex, Bucky, ...


L'homme s'avance un peu plus vers moi et je peux enfin mieux le détailler. Son bras en métal me fait légèrement froncer des sourcils. Ce type semble avoir une sorte de prothèse, mais je la trouve peu esthétique... Ça ne doit probablement être plus qu'un "simple bras", peut être une arme? D'ailleurs, le fait qu'il ne soit pas perturbé d'avoir un bon nombre de personne a le mettre en joue me l'affirme plutôt bien. Je hoche la tête suite a l'annonce de son grade. Tout s’éclaircit un peu mieux a présent.

Agent Danvers. J'étais au FBI. Dis je simplement pour me présenter. Ce n'était pas vraiment un mensonge, j'avais fait partit d'une organisation secrète. Les seules choses étaient qu'elle s'occupait plus d'aliens que de fugitifs humains. Et que les initiales n'étaient pas les mêmes. Mais le résultat était presque pareil. Le DEO s'assurait a garder la population loin des personnes néfastes.

Je sentais qu'il avait l'air plus a l'aise de parler a quelqu'un qui se rapprochait d'un soldat de l'armée ou du moins quelqu'un qui y avait l'apparence. J'avais échangé mes affaires de ville depuis bien longtemps pour garder sur moi mon uniforme noir habituel du DEO. J'étais bien plus confortable la dedans que dans un vieux jean.

Notre conversation s’arrête net quand un homme, surgir de nul part, se met a courir en criant. Son regard se pose régulièrement derrière lui et ses paroles nous font rapidement comprendre que quelqu'un (ou plutôt quelque chose) le poursuit. Moi qui pensais au départ que cette foret était vierge de tout être humains... Voila qu'il en sortait de partout.

Restez en position!
dis je au hommes toujours disséminés derrière les arbres. Si cette chose se déplaçait, nous avions plus de chance en nous éparpillant qu'en restant tous groupé au même endroit. Mon regard se posa sur Fallon qui n'avait toujours pas bougé. Hors de question qu'elle reste encore plantée la au milieu de la trajectoire de cette chose. Dépêchez vous! dis je en l'attrapant par le bras pour l'éloigner du danger.


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 775
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
INSCRIPTION : 12/11/2017
EMPLOI : Dirigeante chez Carrington Atlantic
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Jeu 07 Juin 2018, 11:26 pm


(HJ : On va continuer comme si Bucky était toujours du groupe avec nos autres PNJ)

Bien que l’agent Danvers tente d’être aimable avec moi, je me trouvais un peu désemparé face à ce groupe qui connaissait la survie beaucoup plus que moi. La seule chose que je pouvais comparer, c’était l’épisode où la famille Kardashian se retrouvait sans électricité durant leurs vacances au Bermudes. Oui, je sais, avec ma vie des plus remplies, je n’avais pas beaucoup de temps pour les séries télévisées et vu que je connaissais cette famille, je ne pouvais pas rater un petit guilty pleasure. Bref, vaudrait mieux que je ne pense pas à la télévision, sinon ça m’amènerais à réfléchir à tout ce que je n’avais plus – des bains mousseux, des Louboutins hors de prix ou même une chevelure parfaite qui ne ressemblait pas au-dessous de bras de Rosie O’donnell. Je détourne le regard vers le soldat qui vient se présenter à eux. D’un charmant sourire, je passe ma langue sur mes lèvres. « Et bien, faut dire que vous tombez bien. On avait besoin de protection justement.. » Affirmais-je en battant des cils de la manière la plus charmeuse possible. Évidemment, je faisais beaucoup plus confiance en cet homme baraqué qu’en cette maigrichonne brunette. Elle avait du style, mais pour le côté où on se sent en sécurité, on y repasse. J’avais laissé Culhane sur la plage d’ailleurs, j’étais en train de me demander pourquoi… Tandis que je ne portais guère attention à ce qui se passait, je vis un homme déboulé à vive allure à travers la jungle. Portant une main à ma poitrine, j’échange un regard avec Alex un peu perplexe qui m’attire par le bras. Je délaisse un peu la pression qu’elle y exerce, usant même d’un peu de dégoût. « On se calme ! C’est pas parce que je possède un manoir plus grand que la ville où tu as grandi que je suis bête pour autant… ouf, je vous suis… » Et je pris un pas rapide pour courir avec le groupe.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 235
ANNIVERSAIRE : 09/04/1990
INSCRIPTION : 02/05/2018
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Mer 13 Juin 2018, 9:23 pm



Hey you, devil's little sister.
♫♪♫
(C) CSS + Crossover by Firebird & Gifs by Tumblr.


Du coin de l’œil, il voit l’homme, avec son bras de cyborg, ses prunelles acérées qui scrutent les ténèbres foudroyantes de la forêt, hantée par la sulfureuse présence d’une bestiole qu’il n’a tout simplement pas envie de connaître et qui lui enlève toute once de virilité… à mesure que son hurlement d’horreur emprunte les crécelles d’une donzelle aux longues jambes de gazelle. Il galope, votre petit lapin et il essaie vraiment de survivre ! Contrairement à ce grand ténébreux musclé qui est paré à se battre contre la progéniture de King Kong et Godzilla, l’ancien mercenaire arrive dans l’ombre d’une espèce de blondasse friquée et qui envoie littéralement chier celle qui visiblement se soucie de la survie de cette poupée barbie ! Et c’est à se demander pourquoi.

- C’est pas vrai ! Comble de l’ironie c’est que notre petit groupe de joyeux hurons est la brochette parfaite pour tout bon film d’horreur ! On va tous mourir ! Dites-moi que votre Tarzan Intensément Ténèbres, au regard tout droit sorti d’un Zoolander, sait ce qu’il fait et sera en mesure de nous protéger ?

Il se l’amante comme une Madeleine, talonnant les deux demoiselles alors que l’hécatombe fait tomber ses premières victimes. Deux gars que tout le monde se fiche mais qui bien évidemment servent de chair à canon. Une bavure de sang leur explose à la gueule et Wade a pas trop envie de se la jouer True Blood…

- On doit se séparer parce que sinon on va tous y passer !



- We belong to the light, to the thunder -
Many times I tried to tell you. Many times I cried alone. Always I'm surprised how well you cut my feelings to the bone. Don't want to leave you really. I've invested too much time to give you up that easy. To the doubts that complicate your mind.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle Dim 17 Juin 2018, 12:56 pm



From the beach through the jungle
Fallon, Alex, Bucky, ...


La jeune femme s'était levée d'un bond en voyant l'homme en face de nous, son attitude m'aurais fait levé les yeux au ciel si je n'avais pas du me préparer a m'enfuir si précipitamment après.

Le sergent semblait rester planter la pour faire face a la menace, mais nos armes ne valaient clairement pas la sienne, le replis était bien meilleur surtout qu'on ne savait pas a quoi nous avions a faire. La panique de l'homme qui avait débarqué me posait question, était il simplement un trouillard ou devions nous vraiment être sur nos garde. Dans le doute...

Fallon me fit bien comprendre qu'elle savait courir seule, cette fois ci je ne peut m’empêcher de lever les yeux au ciel. Sérieusement, pourquoi était elle venue? Si elle voulait se faire tuer, libre a elle. Je prendrais sur moi pour éviter de jouer l'agent qui se soucis de ses hommes.

L'homme a mes cotés en rajoute, mettant encore plus de pression. Certains tentent de courir plus vite, mais sont ralenti par les branches et les ronces. Nous avions encore de la chance d’être sur une allée un peu plus large et débroussaillée.

Certain de mon groupe se font toucher. Pas besoin de regarder pour le savoir, les cris qu'ils poussent sont assez explicite. Je m'en veux de m'enfuir en les laissant derrière, mais n'ayant qu'un petit couteau je sais que le combat est perdu d'avance.

J'entends des tirs, probablement l'homme qui a décidé de faire face a la bête, mais les cris qu'elle pousse me font sérieusement douter. Qu'est ce que c'est que cet animal?! Il n'y a quand même pas des aliens mutants dans le coin? Si?

DÉPLOYEZ VOUS! hurlais je a l'attention du groupe. L'homme qui courait comme si sa vie en dépendait n'avait pas tord. Rester groupés était une mauvaise idée. La bête aurait plus de facilité a en chopper deux en même temps. Avec un peu de chance, certains arriveraient au camps et pourrait revenir pour aider les blessés. Enfin... Ça s'était uniquement si la bête ne nous dévorait pas complètement vivant!



love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: From the beach through the jungle


Revenir en haut Aller en bas
From the beach through the jungle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» New Royal Caribbean beach resort in Haiti
» Miami Beach ~ [PV Tyzy & Sakuya]
» Beach Party ! [ pv ]
» Voyage dans la jungle [CLos]
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHATEVER :: ☸ Whatever, on vient de vivre un crash :: Whatever, je suis perdu sur Baywave Island-
Sauter vers: