Revenir en haut Aller en bas



 
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
RÉPERTOIRE DES CAMPS
MEMBRE DE MAI : MATTHEW CASEY & SILENE OLIVEIRA
MEMBRE INCARNATION DE MAI : AMELIA SHEPHERD
ENVIE DE DEVENIR PARRAIN ?
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART
NOUVELLE INTRIGUE : ÎLE

Good timing! [Maggie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ☸ Whatever, on vient de vivre un crash :: Whatever, je suis perdu sur Baywave Island :: ⇒ La Plage
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Good timing! [Maggie] Mar 23 Jan 2018, 7:52 am


    Je savais que j'aurais du rester avec les autres, ne serais que pour Kara qui ne se gérait pas vraiment bien sans ses pouvoirs. C'est fou comme elle était maladroite, je n'avais jamais remarqué ça jusqu'ici... Le nombre de bleu qu'elle s'était fait depuis son arrivé était assez important. Pourtant... Malgré le fait que je devais rester a ses cotés pour la protéger... Une espèce d'intuition me poussait a retourner sur ce lieu, celui ou j'avais bu un verre avec Maggie.

    Délaisser un peu ma sœur pour cette sorte de sentiment de curiosité, c'était totalement illogique! Et je m'étais même battue contre moi même pour ne pas y retourner directement le lendemain. Mais au bout du second jour, déjà épuisée par la fatigue, j'avais fini par céder.Rien que de penser a elle me faisait sourire... Alors oui, j'avais de nouveau laissé ma sœur au bon soin des autres rescapés pour faire "un tour", mais je savais qu'elle était entre de bonnes mains. Et puis, ce n'était pas comme si j'allais vraiment loin. Officiellement j'allais juste chercher du bois, mais en vérité je cherchais bien autre chose...

    Je m'avançais vers l'arbre couché a moitié mort ou je m'étais installée l'autre fois. Je fouillais des yeux l'endroit, sans me départir de mon arme de fortune. Cette fois ci, je n'allais pas me faire surprendre aussi facilement par un ours! Il y avait aussi la possibilité qu'un type de l'autre clan, ceux qui s'amusaient a torturer les gens du village de Maggie, débarque mais... Nous étions trop exposés, s'ils avaient du venir jusque la il aurait aussi du traverser la moitié de la plage a découvert...

    J'espérais juste qu'elle soit la, qu'elle aussi ait eu envie de me revoir. C'était stupide, surtout vu la situation qui nous avait fait nous rencontrer... Mais après tout, pourquoi pas?

    Personne ne semblait être ici, même pas un animal. Déçue, je soufflais tout en m'asseyant contre le tronc. Après tout, a quoi je m'attendais? Elle avait bien d'autre chose a faire que de revenir la pour me voir. Surtout que, je n'avais été qu'une pauvre victime en détresse la dernière fois. Je n'allais quand même pas me remettre en danger juste pour espérer la revoir. Non?

    Je secouais la tête tout en faisant un fin sourire. Tu racontes n'importes quoi! pensais je en venant mettre ma tête dans mes bras. Je fermais les yeux, la fatigue était toujours présente et j'avais un mal fou a dormir complètement, surtout depuis que Maggie m'avait parlé de ces gens qui décimait les villages. Impossible de ne pas rester sur ses gardes. J'avais voulu prévenir les autres, mais a mon retour en voyant le chaos et tous ces blessés, je n'avais pas eu le courage. Ça aurait été que les enfoncer encore plus. Je ne garderais probablement l'information pour moi très longtemps mais... Il fallait au moins qu'ils se remettent de ce traumatisme. Juste un peu de répits avant un autre problème.

    Alors, j'avais gardé pour moi l'information, veillant a rester éveillée comme je pouvais, même la nuit... J'étais la seule a savoir, je ne pouvais pas m'endormir comme ça en laissant les autres se débrouiller en cas de problèmes. Mais la nuit d'hier avait été courte, tous comme les autres avant mais pour d'autres raisons... Ça en devenait difficile de rester éveillée toute la journée. Le moment ou il faisait jour était celui ou j'avais la possibilité de rester un peut moins sur mes gardes. Il y avait plus de visibilité, n'importe qui aurait préféré la pénombre pour se cacher au mieux et frapper par surprise.

    Je n'étais pas dans une position très confortable, mais le fait de poser ma tête dans mes bras était suffisant et sans m'en rendre compte, je somnolais déjà...

    Spoiler:
     


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Jeu 01 Mar 2018, 3:31 pm


GOOD TIMING!
ALEX & MAGGIE
Je déteste les jours comme aujourd’hui quand la jungle semble absorber toute la chaleur possible pour vous donner l’impression d’être dans un véritable sauna à air ouvert. Mère Nature semble avoir un véritable sens de l’humour dernièrement en nous balancer une si haute température. C’est la troisième fois aujourd’hui, juste depuis ce matin et il ne doit pas être plus de 14 heures, que je m’aventure dans la jungle afin d’aller chercher de l’eau. Les deux premières fois, j’y suis allé avec un groupe afin que nous puissions rapidement refaire notre réserve d’eau au village, mais aussi parce que c’est plus facile de transporter de grosse quantité quand il y a trois fois plus de bras. Malheureusement, ça veut aussi dire être entouré par un bruit constant de bavardage pas nécessairement pertinent, voir jamais si vous voulez mon avis, ainsi que beaucoup de maladresse. J’ai l’impression que la tête va finir par m’exploser avec toute cette chaleur et ce bruit. C’est pourquoi j’ai décidé de repartir chercher de l’eau à nouveau, mais cette fois-ci seule. J’ai vraiment besoin d’une pause des autres. Certains sont sympas, mais la plus part son juste lourd et me tombent sur les nerfs plus qu’autre chose.

Je suis partie assez rapidement pour que personne ne décide de me suivre même si j’ai quand même prévenu que je repartais dans la jungle seule. Edgard, celui que j’ai pris le temps de prévenir, semblait inquiet que me voir quitter le village seul. Il est vrai que parfois ceux qui entre dans la jungle seule n’en reviens pas, mais je finis toujours par revenir et je connais maintenant assez bien le chemin pour ne pas me perdre à moins que je me retrouve à devoir courir dans un sens aléatoire comme une folle pour sauver ma vie… je devrais pouvoir revenir saine et sauve rapidement. Enfin, avant la nuit parce que j’ai réellement besoin d’un peu de temps seuls. Peut-être que je pourrais me rendre à la plage où j’ai vu pour la dernière fois Alex. En parlant de Danvers, je dois avouer ne pas avoir pu me sortir la femme de la tête depuis notre rencontre. Je pense à elle, son sourire et sa grande timidité. Je n’aurais jamais pensé trouver une femme qui m’attirait réellement sur cette île. C’est ce qu’on peut appeler une chance ironique… ou sadique? Je ne serais pas vraiment comment l’appeler en fait parce qu’il a quand même fallu que je me crashe ici et que j’attends je ne sais combien de temps pour enfin la rencontrer. De plus, je n’ai jamais cru pouvoir être attiré autant vers une autre personne juste après une rencontre. Je sais que je n’arrête pas de répéter ces phrases encore et encore dans ma tête, mais c’est juste que chaque fois que je pense à elle… je pense à combien son sourire me manque ou comment elle me fait sentir alors que je ne la connais même pas. Bon sang… j’ai le béguin pour une totale inconnue! Sur une fichue île déserte! C’est l’hôpital qui se fou de la charité clairement là!

Je prends un moment pour m’asseoir et penser lorsque j’arrive à l’endroit où nous puisons normalement notre eau. L’endroit est calme. Il n’y a pas un bruit, même pas celui lointain du vent qui secoue les feuilles des arbres. C’est une paix bien méritée après ce matin, mais c’est aussi quelque chose de très étrange. La chaleur a toujours un effet amortissant sur certaines espèces, les humains ne font pas exception à cette règle. Je reste assis un moment près de la rivière en regardant l’eau couler. Après un instant, je me remets sur pieds et décide de marcher jusqu’à la plage avec l’idée de m’asseoir pour profiter du peu de vent que je pourrais y avoir contrairement à ce que j’ai présentement. Peut-être que j’en profiterai pour me tremper les pieds… voire plus si aucun regard indiscret ne se trouve dans le coin. Je marche à bon pas parmi le feuillage épais. Je sais rapidement que je suis sur la bonne route quand j’entends de plus en plus le bruit des vagues. Avec un sourire soulager, je marche plus vite. Quand je sors finalement de la jungle, je suis frappé par l’air de la mer. Ça fait beaucoup de bien. Je remarque du même coup que je suis revenu non loin de l’endroit où j’ai ramené Alex. Si je fais quelques pas de plus, je peux même voir l’endroit d’où je suis. En avançant, je vois finalement une silhouette assise. Je m’approchai de la personne sur mes gardes, mais rapidement je me détendis en reconnaissant la personne en question. Alex Danvers se tenait là comme si elle avait répondu à mon appel intérieur pour qu’on se revoie. Avec un sourire malicieux sur le visage, je m’arrêtai à quelques pas d’elle en voyant qu’elle ne m’avait pas encore entendu. « Et bien Danvers, on ne t’a jamais dit que dormir au soleil peut-être dangereux? »
electric bird.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Mar 06 Mar 2018, 5:52 am


Comme dans chaque rêves que je faisais depuis que je l'avais rencontrée, je revivais a nouveau ce moment. Cette peur a voir cet ours qui m'avait pratiquement foncé dessus... Puis ce regard, cette femme et ce moment ou j'avais été beaucoup trop proche de son visage. Mes yeux s'ouvrir automatiquement lorsque j’eus presque l’impression de m'approcher encore plus d'elle, dans mon rêve. Je soupirais, au moins cette fois je n'avais pas sursauté et réveillé quelqu'un qui dormait. Le manque de sommeil avait vraiment quelque chose de néfaste. Impossible de dormir a cause de cette bande qui rodes et même plus aucune possibilité de faire une petite sieste?!

Je fermais a nouveau les yeux, essayant de me focaliser sur un autre souvenir. Quelque chose de plus ancien, n'importe quoi pourvu que j'oublie ce souvenir la et que je puisse me reposer. Je ne voulais même plus penser au fait que j'étais justement ici parce que je voulais la revoir... C'était infernal cet esprit de contradiction que j'avais depuis ces derniers jours. A force de se battre contre soit même comment finit on par gagner?

Je sursautais en entendant la voix et automatiquement posais ma main sur mon arme de fortune. Je soufflais de soulagement en voyant le visage souriant de Maggie. Je n'aurais pas du me laisser aller si facilement, elle n'avait pas tord dans un sens. Pas pour le fait de dormir au soleil, mais plutôt de laisser un peu tomber sa garde dans ces conditions.

Maggie... soufflais je encore un peu secouée par la surprise. Je me redressais pour ensuite me mettre debout et me sentir un peu moins en état d'infériorité. C'était très puéril, mais elle m'avait surprise durant un moment de "faiblesse" et ça ne m'étais pas arrivé depuis trop longtemps. Et puis, la revoir avait fait fait renaître a nouveau ces sensations que j'avais eu lorsque j'avais fait sa rencontre. Moi qui pensais les avoir imaginés... Il semblerait que mon corps me rappelait a l'ordre.

Qu'est ce que tu fais ici?
Demandais je en regardant autour de nous. Peut être que cette fois elle n'était pas seule? J'avais l'impression que cette phrase était sortie sur la défensive, bien que ce n'était pas du tout le cas.

Croisant les bras, je tentais d'avoir l'air le plus neutre possible. Bien que, depuis que je l'avais rencontrée, je me rendais compte qu'elle arrivait beaucoup trop facilement a me surprendre.La fatigue ne devait probablement pas m'aider a compartimenter et a faire le tri dans mon esprit... Sans compter le rêve que j'avais fait il n'y a pas 5 minutes.

Ne voulant pas paraître trop hostile, je tentais d'avoir l'air détendue et essayait d'avoir l'air totalement normale. Enfin, comme quelqu'un qui prends cette situation de façon positive et qui arrive a en faire une force. Pas comme quelqu'un qui commence sérieusement a manquer de sommeil et a imaginer n'importe quoi.


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Ven 06 Avr 2018, 9:34 pm


GOOD TIMING!
ALEX & MAGGIE
Quelqu’un m’a déjà dit que rien n’arrive pour rien et que nous ne rencontrons jamais personne dans notre vie sans raison réel. Je n’ai jamais réellement cru que c’était quelque chose de réel ou qui pouvait un jour m’arrivé. En gros, je n’ai jamais cru à toutes ses conneries de destin ou de lignes prédéfini qui va vous menez dans un chemin vers une personne peu importe ce que vous tentez de faire pour aller contre. C’est des conneries, de grosses conneries. Dans mes yeux, la seule personne pouvant décider si je vais à gauche au lieu à droite, c’est moi. Personne d’autre ne peut faire des choix pour moi… enfin c’est ce que je me suis toujours dit. Franchement, avec tout ce qui m’est arrivé, tout d’abord cette île puis par la suite toutes les choses étranges qui semblent se produire depuis les premiers jours que je suis dans le coin. Je dois avouer m’avoir demandé pendant un long moment si je n’étais pas en train d’halluciner. Je ne suis pas une professionnelle de la faune autant du point de vu des animaux que des plantes, mais je suis assez certaine que les ourses polaires ne côtoient pas les pumas ou les lions en général. Leurs environnements ne sont pas du tout les mêmes de mon point de vue. Mais encore là, ce n’est que ce que je pense être vrai. Je me trompe peut-être avec le réchauffement climatique et toutes ses autres merdes du genre qui se passent avec notre belle planète.

Je secoue la tête. C’est fou ce qu’il peut se passer dans ma tête quand je me mets à penser un peu trop longtemps. Cette île à tendance à vous rendre un peu trop pensif sur votre vie… enfin dans mon cas. Certains ne semblent pas du tout se poser des questions. Ils vivent au jour le jour en espérant sortir de cet endroit très bientôt. Je suis beaucoup moins optimiste quand il s’agit de notre prochain sauvetage… après tout je suis ici depuis un moment et d’autres le sont depuis encore plus longtemps que moi. Si eux n’ont pas eu la chance de pouvoir être sauvé… je ne crois pas trop en nos chances non plus. Mais bon, l’espoir fait vive et je préfère voir ses gens espérés que décider de se suicider l’un après les autres parce qu’ils ne veulent pas être coincé dans cet endroit pour le reste de leur vie. Au moins, ma rencontre avec Alex Danvers, la belle et très fraîchement arriver sur l’île Alex Danvers dirais-je, est sans aucun doute une distraction les bienvenues pour oublier que je suis piégé ici ou l’étouffante chaleur de la journée. C’est pourquoi je suis bien contente de la revoir même si c’est très inattendu. ]Maggie... Je lui offre un sourire alors que je m’approche pour me retrouver à sa hauteur alors qu’elle est toujours assise dans le sable chaud. « Alex. » Je dis son nom en haussant un sourcil avec un sourire encore plus large. Je la regarde se lever. Elle semble un peu inconfortable que je l’ai surprise. Je ne la connais pas très bien, mais je connais assez bien le genre de femme comme elle. Celle qui n’aime pas montrer leur faiblesse même quand ça ne les rends que plus attrayante. ]Qu'est ce que tu fais ici? Je hausse les épaules d’un air décontracté alors que je m’assis à l’endroit où elle se trouvait quelques instants plus tôt. « Je traînais dans le coin et avec la chaleur dans la jungle… je me suis dis qu’un tour sur la plage ne serait pas plus mal… c’est aussi un meilleur endroit pour avoir un peu de tranquilité. » Je ferme les yeux un instant en sentant le vent marin venir doucement touché mon visage. Ça fait tellement de bien. Quand j’ouvre les yeux, je vois Alex toujours dans sa position debout et défensive. Je penche la tête en la regardant. « Ne reste pas debout comme ça Danvers, tu peux t’asseoir avec moi. Je te promets que je ne mors pas… enfin que sur demande. » Je lui offre un sourire coquin en finissant ma phrase.
electric bird.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Lun 09 Avr 2018, 5:23 am


Je me met a faire quelques pas, passant ma main dans mes cheveux histoire de me donner bonne contenance. Mais je sens que ça ne fait qu'amplifier mon malaise. Heureusement, Maggie ne semble pas vraiment s'en soucier, ou alors elle ne le montre pas et j'avoue lui en être reconnaissante.

Elle s'installe a ma place alors que je scrute la mer et mon campement au loin, soufflant pour faire partir ce malaise désagréable. Mais a travers la jungle qui le cache, je ne vois pas franchement grand chose en dehors de la fumée des feux. Un léger vent marin vient nous frapper et je me tourne vers Maggie qui, a ce moment la, ferme les yeux. Elle a l'air tout a fait sereine pour quelqu'un qui vit dans cette jungle depuis un moment. Sans compter les problèmes qui peuvent arriver. Entre les animaux sauvages et les gens qui s'amusent a piller son village... Je ne sais pas comment elle fait, je suis presque sûre que je dois avoir une tête a faire peur alors qu'elle semble ne pas avoir changé depuis la dernière fois. Toujours aussi belle, pensais je avant de détourner les yeux comme si elle m'avait entendu. Le manque de sommeil avait un effet très néfaste sur moi quand je pensais a elle, particulièrement. C'était déroutant, même si être en sa compagnie était quelque chose dont j'avais besoin.

Je n'arrivais pas a me comprendre et ça me rendait légèrement anxieuse. Un peu comme si mon corps avait comprit quelque chose alors que ça échappait totalement a mon esprit. Je respirais un grand coup, doucement essayant de ne pas rendre évident que quelque chose n'allait pas avoir moi.

Je mets quelques secondes avant de bouger pour venir m'assoir a ses cotés. Peut être pour la forme, ou alors pour calmer mes sens complètement en ébullition. Je laissais cependant un espace raisonnable entre elle et moi, pas la peine de me rendre a nouveau nerveuse si elle venait a me frôler malencontreusement. J'aurais pu rétorquer quelque chose de plus piquant, mais je dois avouer que j'ai un peu du mal a être moi même depuis ces derniers jours. Le manque de sommeil probablement, pas forcément du au fait que Maggie ne sort jamais de mes pensées... C'est forcément un manque de sommeil profond qui me manque, c'est tout.

Je n'aurais peut être pas du venir m'imposer dans ton coin. Dis je en fixant l’horizon, ne sachant pas vraiment si j'avais envie de l'entendre me répondre qu'elle aurait préféré être seule ou quelque chose comme ça. C'est juste que... Continuais je en essayant de me justifier sans raisons. Ce coin est plutôt éloigné de mon campement, j'avais juste besoin d'un peu de calme aussi. C'était ridicule de raconter ça, je n'avais pas besoin d'expliquer pourquoi je m'incrustais comme ça... Même si, dans le fond, je savais très bien que j'essayais surtout de ne pas rendre les choses évidentes : j'étais venue ici dans l'espoir de tomber sur elle, rien d'autre.


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Sam 12 Mai 2018, 1:14 am


GOOD TIMING!
ALEX & MAGGIE
Ayant été flic pendant plusieurs années avant mon arrivée sur l’île, j’ai appris à bien lire le langage du corps d’une personne en général, mais aussi à comprendre ce que ça voulait dire. Alex semble particulièrement mal à l’aise en ma présence. Bien que de savoir que je la mets dans un tel état ne me plait pas, je ne fais rien pour montrer que j’ai bien vu comment elle se sent. Je crois bien que ça ne ferait que rendre les choses encore pire pour elle alors autant laisser tout ça couler en espérant qu’elle se détend bien vite. Je veux dire ce n’est pas comme si j’étais une totale inconnue étant donner qu’elle connait mon nom et puis, je lui ai sauvé la vie. Ça veut bien dire quelque chose non ? Je veux dire, je ne vois pas pourquoi je lui voudrais du mal, de plus, elle ne m’a pas donné l’impression d’être le genre de femme facile à berner et encore moins à manipuler. Ce qui tombe bien parce que je ne suis franchement pas doué pour la manipulation avec les gens en général. J’ai beau avoir un visage de poker assez incroyable et pouvoir faire parler des dures de dures, je ne suis pas pour autant capable d’avoir des mauvaises intentions comme certains. Je suis un ancien flic merde et pas de ceux qui adore se faire graisser la pate. Nope, je suis de ceux qui arrête les connards qui utilise leur badge pour se rendre riches et font aussi tâche à notre boulot.

Pour moi, mon boulot à toujours été très important. Quand je suis entrée à l’académie de police, je me suis juré que le jour où j’allais regarder ma plaque en me demandant pourquoi je fais ce boulot serait sans aucun doute le jour où je donnerais ma démission avant de faire une grosse connerie. Je ne veux pas abuser de mon pouvoir ou de la confiance des autres en moi. C’est un aspect de l’être humain que je déteste tout particulièrement même si je sais que c’est parfois nécessaire pour faire avouer un salopard de criminel et rendre justice à sa ou ses pauvres victimes. Je suis très consciente de tout ça, mais je ne suis pas pour autant pour. Il y a un tas de loin qu’on accepte souvent à contre cœur parce que le monde est ainsi. Je sais que le terme lois est très… large sur cette île pour beaucoup, mais en général on arrive plutôt bien à éviter les conflits majeurs ou tous actes violents au village. C’est presque étonnant que je n’ai jamais été témoin que plus qu’une bagarre entre deux ivrognes. Parce que oui, même si une île perdue certains arrivent à trouver le moyen de faire de l’alcool bon marché. C’est dégueulasse, croyez-moi je l’ai essayé, mais après un seul verre on a l’impression de s’être taper toute une bouteille de vodka bien corsée. De quoi vous donnez la pire gueule de bois de votre vie le lendemain. C’est moi qui vous le dis !

Alors que je me perds un peu dans mes pensées attendant le bon moment pour discuter avec Alex, je la vois bouger du coin de l’œil. Elle est toujours un peu tendue. Je dirais même qu’elle semble fatiguée. Il faut dire que s’échoué ici n’est pas franchement reposant et que le stresse doit la tenir éveiller avec son nouvel environnement la nuit. Je compatis et comprends ce qu’elle vit pour moi-même l’avoir vécu. Je souris en coin lorsque je la vois me regarder, puis détourner les yeux avant de me regarder de nouveau. Après un temps, je l’invite à me rejoindre sur le sol et je suis heureuse de voir qu’elle vouloir rester en ma compagnie quand elle s’assit avec moi. Je n'aurais peut être pas du venir m'imposer dans ton coin. Je ris librement alors que je tourne la tête vers elle pour établir le contact visuelle un grand sourire sur mon visage. « Officiellement, ce coin est à tout le monde, mais si ça peut te faire sentir mieux, je te donne l’autorisation d’y venir quand tu veux Danvers. » J’essaye de la détendre le plus possible en faisant de l’humour sans pour autant la pousser à me parler. Je ne veux pas l’empêcher de s’ouvrir si elle n’est pas prête à le faire. Après tout, même si on se connait et semble naturel par moment ensemble… on reste toujours deux inconnues. C'est juste que... Ce coin est plutôt éloigné de mon campement, j'avais juste besoin d'un peu de calme aussi. Je hoche la tête alors que je détourne les yeux pour regarder l’étendu d’eau devant nous. « Je peux comprendre le sentiment, tu n’as pas à tenter de m’expliquer ce que tu ressens. Être toujours entourer de gens peu devenir difficile surtout quand on se retrouve dans notre situation. Sans connaître la jungle… s’y aventuré est un grand risque. Je crois que tu l’as compris. Alors, venir ici est une bonne idée. » Je fais un geste vers celle-ci alors que je fais clairement allusion à comment nous nous sommes rencontrer. « Je suis ici depuis un petit moment, enfin je crois, et je viens toujours trouver le calme sur la plage. Il n’y a aucun mal à ça. C’est humain de vouloir trouver un endroit pour pensée et se recueillir quand le monde devient trop stressant. »
electric bird.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Mar 15 Mai 2018, 10:54 am


Ce besoin de me justifier était simple et je tentais de refouler la raison de peur que Maggie ne le comprenne. Ou peut être le savait elle déjà? Je sens d'un coup l’adrénaline me réveiller. Oh mon dieu, est ce qu'elle sait? Ça se voit comme le nez au milieu de la figure ou pas?
Je tente la meilleure poker face de ma vie, malgré la fatigue c'est probablement la seule chose que j'arrive encore a faire. J'écoute son monologue sans la couper, mais j'ai comme l'impression qu'elle a bien compris que j'étais crevée. Elle semble tellement lire en moi comme dans un livre ouvert que s'en est extrêmement perturbant.

Mmmhh. Dis je sans savoir vraiment quoi répondre. J'avais une furieuse envie de me frapper. Ou bien de me lever en tapant des mains l'air blasée. Bravo Alex, vraiment... Superbe répartie.

Je détournais a nouveau les yeux, son sourire a fossette... Il m'avait presque manqué. STOP. Non, ce n'est clairement pas le moment de la dévisager l'air béate, bien que j'avais une grande confiance en mes poker faces, elles avaient leurs limites. Bon. Faire diversion, essayer de parler d'autre chose et de ne pas se la jouer débile ou faible. A croire que c'était ce que je savais le mieux faire depuis que je l'avais rencontrée. Cette ile allait définitivement signer ma perte. Et son sourire aussi... Je soupire, fermant les yeux pour refouler a nouveau cette chaleur au creux de mon ventre. Je n'ai pas envie de savoir... Ou plutôt non, je ne veux pas savoir ce qu'elle représente. C'est juste... C'est rien. Voila. C'est rien du tout.

Je tente de me repositionner, je passe une main dans mes cheveux, l'air totalement désinvolte et lui fait de nouveau face. Il fallait trouver quelque chose a dire, mais quoi? Sur cette ile tout nous ramenait a notre ancienne vie. Ou plutôt nous y faisait penser. Entre le fait qu'il n'y avait pas d'alcool (probablement la pire chose qui puisse exister si vous voulez mon avis), que pour aller chercher sa nourriture il suffisait d'avoir un bon couteau et des pièges, que pour dormir le sable était bien suffisant et que... Eh bien tout en fait. TOUT nous ramenait a la nostalgie de notre ancien confort. Je n'ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie, du coup je tente de trouver une autre parade.

Tu sais, quand tu m'avais parlé de ce groupe de gens dans la foret?
Je vois qu'elle comprends de quoi je parle, donc j'enchaine assez vite. Eh bien, aucun d'eux ne s'est montré... Jusqu'ici je n'ai pas voulu avertir tout le monde, surtout que nous avons encore des blessés la bas et... Je laisse ma phrase en suspend, ne voulant pas me remémorer ces horreurs. Je respire un grand coup, chassant les images que j'avais dans la tête t enchainait. Enfin, t'es vraiment sûr qu'ils sont ici?

C'était une question qui m'avait longuement travaillé. Si ces gens étaient intelligents, ils en auraient profité depuis longtemps. A vrai dire, depuis que nous avions débarqué, bien avant que nous commencions a nous installer et a nous préparer a une future attaque.
Je repense a la fois ou elle m'en avait parlé. J'avais trop été sur mes gardes vis a vis d'elle. Après tout je ne la connaissait pas. Mais maintenant je savais que je n'avais plus a m'en faire, Maggie était plus une amie, ou une alliée qu'une possible menace.


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Jeu 31 Mai 2018, 10:57 am


GOOD TIMING!
ALEX & MAGGIE
Sa compagnie est loin d’être désagréable. En fait, c’est sans doute la première fois que je peux m’asseoir sur la plage avec quelqu’un sans me sentir nerveuse ou tendu. Il y a tellement de mauvaises personnes dans cet endroit à qui je ne fais pas du tout confiance que parfois c’est littéralement épuisant d’être sans arrêt sur ses gardes. Même si elle est nerveuse, je ne me sens pas menacer parce que cet endroit a tellement de manière de vous rendre parano que ça fait du bien une fois depuis je ne sais combien de temps de laisser sa garde descendre un peu pour profiter pleinement de la mer. Je ne la presse pas à me parler en me disant que je ne veux pas non plus la faire fuir comme je semble déjà la rendre très nerveuse. Ça fait longtemps que je n’ai pas eu la chance d’avoir de telle réaction sur une femme. Je ne suis pas un bourreau des cœurs, rassurer-vous la dessus. J’ai toujours préféré les relations stables même si j’ai aussi eu mon lot d’aventure d’un soir sans jamais revoir mon partenaire. Au village, beaucoup semble préféré l’accroche permanente ou coucher tout simplement avec le même partenaire plutôt qu’en avoir plusieurs. Il faut dire qu’on a de la chance de ne pas avoir un tas de gamin. D’ailleurs, ça me fait me demander pourquoi il n’y en a pas plus… Non, non je ne vais pas aller plus loin dans cette pensée au risque de revoir toutes les fois où je suis tombé sur un couple en train de le faire. Je ne suis pas très fan de l’appareil masculin si vous voyez ce que je veux dire… Je frissonne à cette pensée qui me déplait.

Tu sais, quand tu m'avais parlé de ce groupe de gens dans la foret? Répondre à des questions! Super une bonne distraction pour moi parce que là ça devenait un peu trop chelou dans ma tête merci. Très franchement, je ne vois pas pourquoi je devrais retenir des informations sur ces gens qui sont plus que dangereux de ce que j’en ai vu. Je me souviens encore des cris de douleur et de terreur des pauvres malheureux qui sont devenu leurs victimes. Christine a encore des cauchemars même ça fait un bon moment. Elle ne peut pas oublier l’image du corps de Sylvain suspendu la tête en bas avec l’estomac ouvert. La pauvre femme. J’ai été de ceux qui se sont porté volontaire pour le descendre et lui offrir la tombe qu’il méritait. « Ils sont dangereux. Très dangereux. » Je me contente de ces quelques mots alors que je serre la mâchoire toujours perdu dans mes souvenirs. Ce ne fut pas la seule fois que j’ai croisé leur chemin. Ça c’est rarement bien fini avec eux. Eh bien, aucun d'eux ne s'est montré... Jusqu'ici je n'ai pas voulu avertir tout le monde, surtout que nous avons encore des blessés la bas et... Enfin, t'es vraiment sûr qu'ils sont ici? Je pouvais comprendre qu’elle ne me croit pas totalement comme elle en avait jamais rencontrer jusqu’à présent, mais ça ne veut malheureusement pas dire qu’eux ne sont pas déjà infiltré dans leur rang. La pensée qu’Alex devienne l’une de leur victime fait bouillir mon sang plus qu’il ne le devrait. Quand je me tourne vers elle pour lui répondre, toute trace de malice légère a disparu pour laisser place seulement à un sérieux mortel. « Ils sont comme des rats, des cafards, ils s’infiltrent dans vos rangs sans même que vous vous rendez compte et peu de temps après, des gens commence à disparaître, les réserves diminues et finalement… les corps pleuvent. Ils sont aussi réels que toi et moi Alex. Il est clair que vous êtes dans leur mire. Un groupe si peu informer, nouveau et désorganiser comme le vôtre. Une mine d’or pour eux. » Je me détourne d’elle pour regarder de nouveau l’eau devenant nous avec une tension vibrante dans tout mon corps. « Si je te dis tout ça, c’est pour que tu puisses protéger ton groupe. On n’a pas pu se protéger et il y a eu des morts de notre côté. Cette île… il y a quelque chose de pas normal, les gens qui y sont depuis trop longtemps devienne fou s’ils ne font pas attention. Peut-être que je le suis déjà, mais je sais qu’ils sont réels. » J’ai bien souvent remis ma santé mental en question depuis mon arrivée dans cet endroit, mais ça je ne peux pas le remettre en question. C’est un fait.
electric bird.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Ven 01 Juin 2018, 4:54 am


Je vois bien que ma simple question, mes doutes, sont d'un coup balayé par son aplomb. Visiblement ces gens sont bien plus qu'une simple "menace" et il ne me faut pas longtemps avant de comprendre qu'elle a du en subir les conséquences a un moment ou a un autre...
Le ton de sa voix est sans appel et je m'en veux de lui raviver des souvenirs douloureux. Je n'ai pas osé lui demander depuis combien de temps elle était sur cette ile, et je me doute bien qu'elle n'y a pas débarqué la veille. Seulement, la encore, lui poser la question serait un peu trop indiscret. J'ai l'impression de marcher sur des œufs et ma fatigue ne m'aide pas a arrondir les angles. Sans compter ces sensations que j'ai constamment en sa présence. Je n'ai clairement plus autant de force depuis mon arrivée. La fatigue et le manque de nourriture n'aide pas beaucoup non plus. Et puis, nous sommes encore a bosser dans les décombres, je fais partit de ceux qui doivent récupérer les corps. Il y a des choses que j'aurais ne jamais aimer voir de ma vie. malheureusement, je fais partit de ceux qui ont été entrainé a combattre, de ceux qui sont prêt a tuer pour sauver les autres... Il semblerait que notre travail soit encore plus pénible ici.

Je suis désolée. Soufflais je en fixant a mon tour l'horizon. Je ne savais pas trop quoi lui dire d'autre, c'était tellement compliqué de trouver un sujet tout a fait neutre, qui ne nous faisais pas ressasser de vieux souvenirs douloureux. Je ne voulais pas... commençais je en essayant de trouver les bons mots. Mais il n'y en avait pas. Que pouvait on dire de toute façon pour aider quelqu'un a surmonter ça?

Je préférais rester silencieuse, lui laissant ainsi le choix de parler de quelque chose d'autre ou de simplement profiter d'un temps calme avec quelqu'un. Je ne savais pas si ma présence la dérangeait (même si elle m'avait affirmé plus ou moins le contraire), mais si je restais silencieuse sans bouger, peut être qu'elle aurait l'impression d’être seule.

Mon esprit, malgré la fatigue que je ressentais, commençait a réfléchir a toutes les options possible. Notre groupe était affaiblit par cet accident, Maggie avait raison ils pouvaient facilement s'incruster dans nos rang. Nous n'avions pas fait une liste de chaque survivants et je ne connaissais pas la moitié des gens de mon "groupe". C'était extrêmement facile de s'infiltrer et de jouer la comédie pour tâter le terrain. J'étais bête de croire qu'ils nous affronteraient frontalement, en groupe et armés. Ils avaient aussi la possibilité de le faire de façon plus sournoise...

Je m'en voulais de ne pas avoir pensé a cette option. Il fallait juste espérer que ça ne soit pas le cas. J'allais devoir être encore plus sur mes garde et ce, dans mon propre campement. Ce n'est que comme ça que j'arriverais a trouver quelque chose de suspect. Mais avant, il fallait que je dorme... J'étais épuisée et m’être fait surprendre durant ma sieste n'avait pas beaucoup aidé. Assise dans une position inconfortable, je réussis quand même a caler ma tête dans mes bras croisés sur mes genoux.

Maggie restait silencieuse, probablement prise dans ses pensées, elle aussi. Et il ne fallu pas très longtemps avant que le bruit des vagues me berce a nouveau et que je sente mes paupières s'alourdirent.


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Mar 12 Juin 2018, 9:41 am


GOOD TIMING!
ALEX & MAGGIE
Je m’en veux un peu de plomber littéralement l’humeur quand elle me fait part de ses doutes à propos des autres qui vivent dans la forêt. Ce n’est pas intentionnel, je veux juste qu’elle prenne conscience du réel danger que ces gens peuvent représenter pour son groupe. Ils adorent se faufiler et vous faire croire qu’ils sont des vôtres. Puis, quand vous vous y attendez le moins, ils vous poignardent littéralement dans le dos avec un sourire aussi vicieux que celui d’un psychopathe de film B. En fait, je ne serais pas franchement surprise que ces gens soient tous plus ou moins atteints de psychopathie à divers niveaux ou d’autres problèmes mentaux pour agir comme ils le font. Mon boulot m’a fait croiser pas mal de gens comme eux, donc je ne dis pas ça sans expérience derrière tout de même. Je sais bien que l’isolement sur cette île avec le temps peut avoir causé des dommages sur leur mental, j’en suis consciente chaque jour qui passe parce que j’ai cette peur de devenir finalement aussi toquer qu’eux. Je ne veux pas me dire en fin de compte que je dois tout faire, peu importe le prix, pour survivre. J’espère que le jour où ma décence humaine m’aurait quitté… on me mettra une balle entre les deux yeux pour que je ne devienne pas un de ses monstres.

Je crois bien que c’est ma plus grande peur depuis que je les ai rencontrés. Par moment, j’ai l’impression de passer plus de temps à répéter mon nom, d’où je viens et ce que je faisais comme boulot avant d’arriver ici en boucle dans ma tête afin de ne jamais l’oublier. C’est sans doute étrange pour beaucoup comme comportement, mais ça m’aide énormément. Et je sais que je ne suis définitivement pas la seule à le faire pour avoir entendu d’autres personnes dans le village murmurer la même chose. Je suis désolée. Je ne voulais pas... Je soupire en fermant les yeux un instant. Je sais que j’ai été dure et je m’en veux. Ce que j’apprécie depuis ma rencontre avec Alex c’est cette énergie bien différente de celle des autres. Nous nous sommes résignés à notre sort d’une certaine manière, Alex, elle, ne l’est pas. Même si elle semble fatiguée et toujours secouée, elle a toujours cette lueur qui me manque et je ne veux pas qu’elle la perde trop vite. Je ne sais pas trop pourquoi, mais je veux la préserver du pire même si quelque part c’est inévitable sur cette île. « Je suis désolé d’avoir été… si brutal. Je veux juste… que tu sois consciente du danger. J’imagine que je ne veux pas que tu souffres comme je l’ai fait avec eux… » Je m’agite un peu dans le sable alors que je lui avoue la dernière partie. C’est une manière sous-entendue de dire que je l’apprécie, mais je ne suis pas encore prête à le dire et puis on se connait à peine encore.

Un silence lourd dans un premier temps, puis porté par le bruit des vagues s’installe entre nous. C’est quelque chose que j’apprécie et je finis par me détendre de nouveau. Quand je tourne la tête vers Alex, elle semble figée dans la même position inconfortable que plus tôt. Après un court instant, je réalise qu’elle dort. Je souris doucement à ça. Avec beaucoup de douceur et le moins de bruit possible, je me déplace, puis la déplace afin qu’elle se retrouve la tête sur mes genoux. Elle est maintenant étendue, ce qui risque de lui causer bien moins de douleur dans le cou plus tard. Sans m’en rendre réellement compte, je glisse une main dans ses cheveux alors que je surveille les environs. Elle avait clairement besoin de fermer les yeux un instant et ça me va parfaitement de veillée sur elle. Le soleil se déplace dans le ciel, 1 , 2, 3 et finalement 4 heures passent avant que je ne sente Alex bouger sur mes genoux. Je baisse les yeux vers elle avec un sourire en coin alors que je le vois finalement sortir du sommeil. « Bon retour, tu as bien dormi ? » Je lui parle d’une voix basse et douce afin de ne pas l’agresser dès son réveil.
electric bird.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie] Mer 13 Juin 2018, 9:09 am


Je ne lui en veux pas d'avoir plombé l'ambiance, après tout elle sait de quoi elle parle et connait cette menace. En rire ne chassera pas l'horreur qu'elle a vécu. La fin de sa phrase raisonne étrangement, mais le sommeil m'emporte bien avant que j'ai pu vraiment l'analyser. Je me sens vaguement bouger mais inconsciemment mon cerveau analyse ce déplacement comme si c'était un rêve.

Mon sommeil est truffé d'images de mon ancienne vie, du crash et du peu que j'ai vécu sur l'ile. Et c'est en revoyant l'un des corps au sol dans l'avion ré ouvrir les yeux pour me fixer, que je me met a bouger et enfin ouvrir les yeux. Mon cerveau se remet en marche, je réalise que je ne suis plus dans l'avion en train de sauver des gens, mais bel et bien sur la terre ferme. Allongée? Il ne me semblait pas m’être allongée... Je réalise que je ne me suis pas assoupie au campement, comme je l'avais pensé en me réveillant. La voix de Maggie me fait prendre rapidement conscience que je suis toujours avec elle et que je n'ai pas rêver ce moment. Mes yeux dévie sur les jambes allongés sur lesquelles est posé ma tête.

Je me redresse d'un coup, un peu comme si une mouche m'avait piqué. Je n'étais pas en train de dormir sur elle si? Le rouge me monte au joues, mal a l'aise de voir qu'effectivement... Je faisais une petite sieste sur ses genoux. Je me redresse un peu plus, restant assise a ses cotés et je tente de remettre mes idées en place. Depuis combien de temps je dors, est ce que ça l'a dérangé? Puis vint a nouveau cette fin de phrase énigmatique qu'elle m'avait lancé avant que je ne sombre dans le sommeil.

Désolée d'avoir... Dormis sur toi.
Dis je en grimaçant légèrement. Je sentais bien que mon malaise était uniquement de mon coté et même a travers cette phrase... Ce n'était que moi qui voulais... Quoi au juste? Me justifier d'avoir besoin de dormir?

Je n'avais encore jamais prit quelqu'un pour un oreiller. A vrai dire, quand j'étais avec quelqu'un rare étaient les marques d'affection physique. Mes amis et ma famille y avaient droit, mais c'était encore autre chose. Et de ma vie, il ne me semble pas m’être endormie une seule fois sur Kara. Sauf peut être les fois ou elle m'avait fait subir ces films romantiques. Qui pourrait subir cette torture très longtemps, de toute façon? Mais, la encore... Je crois bien que j'avais pris le canapé comme coussin, pas son épaule (elle aurait bien été capable de me réveiller pour me forcer a regarder la suite).

Je réalise que le soleil s'est vraiment déplacé... Je suis mortifiée a l'idée d'avoir dormi si longtemps sur elle. Sérieusement, pourquoi ne m'a t elle pas réveillée? Elle a probablement pas mal de choses a faire que d'attendre patiemment que je me réveille! Puis, ce geste que je n'avais pas encore analysé me frappa en pleine face. Elle m'avait caresser les cheveux non? Je n'étais pas encore folle, si j'avais bien fait cette sorte de "chute en rêve" alors qu'elle me déplaçait... La sensation que j'avais eu par la suite... Enfin... C'était...

Je n'osais même plus la regarder, ne sachant plus trop ou me mettre. Être autant vulnérable au point de lui dormir dessus... Qu'est ce qui n'allait pas avec moi?!
Depuis que j'avais fait sa connaissance je n’arrêtais pas de me mettre dans des situations gênantes. Et puis, je passais aussi beaucoup trop de temps a m'excuser pour ça.

J'avais envie de m'enfouir sous le sable, de mourir sur place ou qu'elle ait une subite Alzheimer... Tout pourvu qu'elle ne tente pas de s'amuser de moi comme... Eh bien, comme elle l'avait plus ou moins fait pour l'ours. Je pinçais mes lèvres, fermant les yeux et passant une main dans mes cheveux. J'étais irrécupérable, mon karma était pourri ou quelqu'un se vengeais de moi par son intermédiaire... Je ne voyais pas d'autres explications.


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Good timing! [Maggie]


Revenir en haut Aller en bas
Good timing! [Maggie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Good Timing, For a Bad Meeting [PV Jaybird]
» Maggie Green [Validée]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHATEVER :: ☸ Whatever, on vient de vivre un crash :: Whatever, je suis perdu sur Baywave Island :: ⇒ La Plage-
Sauter vers: