Revenir en haut Aller en bas



 
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
RÉPERTOIRE DES CAMPS
MEMBRE DE MAI : MATTHEW CASEY & SILENE OLIVEIRA
MEMBRE INCARNATION DE MAI : AMELIA SHEPHERD
ENVIE DE DEVENIR PARRAIN ?
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART
NOUVELLE INTRIGUE : ÎLE

I Feel like a monster [Alex&Maggie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ♫ Whatever, maintenant on s'éclate :: Whatever, je m'en vais aux toilettes :: ⇒ Rpg
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Jeu 30 Nov 2017, 8:58 pm


I FEEL LIKE A MONSTER
ALEX & MAGGIE
Dès que j’ouvre les yeux avec beaucoup de mal, je sais que quelque chose cloche. De un, je me réveille sur le sol dure et froid et la seconde chose est le mal de tête épouvantable qui m’empêche de me lever. Je gémis de douleur alors que je me retourne sur le dos. La lumière au dessus rend mon état encore pire donc je lève mon bras avec beaucoup de mal pour couvrir mes yeux. Je peux sentir chaque membre de mon corps raides et lourds. J’ai du mal à me déplacer, mais surtout je me demande vraiment où je suis parce que je ne suis définitivement pas dans mon lit, le sol dur sous moi en est une très bonne indication, mais le surplus de lumière est aussi une autre indication. Je n’ai pas ce genre de lumière chez moi et ma petite amie non plus. Je réalise par la suite que tout ce qui se trouve sous mes coudes me fait non seulement plus mal que le reste de mon corps, ça brûle par vague, mais aussi que ça semble être très inconfortable aussi comme s’ils étaient envolés par quelque chose très serrer. J’enlève mon finalement mon bras sur mon visage quand je me sens plus capable de bouger. Je réussis à m’asseoir avec beaucoup de mal alors que j’ouvre finalement les yeux toujours éblouis pendant un moment. Ma vu s’juste finalement et quand je regarde autour de moi je réalise avec horreur que je me retrouve dans une cellule du DEO ! Comment c’est possible ? Je sens la panique me submerger alors que je bondis sur mes pieds ignorant la douleur qui brûle dans mes membres. Je marche vers la fenêtre et pose mes mains sur la fenêtre.

À ce moment, je vois pour la première fois pourquoi j’ai autant de douleur dans mes avant-bras et mains. Ceux-ci sont presque complètement enrouler dans des bandages blancs. Je les regarde avec horreur en me demandant maintenant pourquoi je suis enfermer dans une cellule et pourquoi je suis blessé. Je lève les yeux et vois deux agents du DEO me regarder. Ils ont tous les deux les mains sur leurs armes comme s’ils se préparaient à ce que je les attaques ou quelque chose du genre. Ils sont sérieux là ? Je veux dire je sors avec Alex depuis assez longtemps pour connaître la plus part d’entre eux merde ! Ils me regardent comme si j’étais un monstre ou un de ses dangereux prisonniers qu’ils ont l’habitude d’attraper. Je lève les mains et m’éloigne de la vitre pour montrer que je n’ai pas de mauvaise intention contrairement à ce qu’ils semblent passés. Je me laisse tomber sur l’espèce de lit peu confortable qu’il y a dans la cellule avec un gémissement. Je prends alors ma tête entre mes mains en tentant de me rappeler ce qui c’est passé avant que je me retrouve ici. Je me force à réfléchir et petit à petit la mémoire me revient. J’étais sur une enquête assez dangereuse qui m’a directement mener à un dangereux meta humain. Le DEO a donc été appeler en renfort. Le directeur, John, est celui qui est venu en compagnie de Vasquez. J’étais déçu de ne pas avoir Alex apparaître dans son équipement de terrain. Je ne peux pas nié que j’apprécie de la voir dans son mode total spec ops. Elle porte terriblement bien l’uniforme d’agent. Enfin bref, ma déception de la voir passé, nous nous sommes mit à en place pour arrêter l’homme et son dangereux groupe. Les choses avaient rapidement dégénérer. Plusieurs hommes de notre côté avaient été blessé par leur chef. Je me suis attaqué à lui avec mes poings après avoir été désarmé. Puis, il y a eu le feu… la chaleur… merde…

J’avais perdu le contrôle de mes pouvoirs… Voilà pourquoi je suis dans cette cellule et que je porte ses bandages. J’ai perdu le contrôle et je suis allé dans une folie quand ce type m’a attaqué. Je ne me souviens pas vraiment après avoir perdu le contrôle… tout est flou, mais maintenant je comprends très bien le regard des agents qui surveillent. Est-ce que j’ai tué des gens ? Mon dieu… qu’est-ce que j’ai fait ? Je commence inévitablement à paniquer sentant une attaque de panique me prendre alors que je fais de mon mieux pour ravaler mes larmes. Je me mets debout de nouveau et vas vers la porte pour frapper afin d’attiré l’attention. « Hey ! Hey ! » Un jeune agent approche son arme lever et le regard plein… de haine ? Sérieusement ! « Je veux juste parler avec l’agent Danvers. SVP. C’est tout ce que je demande. » L’homme secoue la tête en regardant le même air sur son visage. Arg… je le déteste déjà ce type. « Vous n’êtes pas en position de demander quoi que ce soit prisonnier. Éloignez-vous de la porte et tenez-vous tranquille. » Je suis terrifié, j’ai mal et putain tout ce que je veux c’est voir Alex. J’ai aidé le DEO assez souvent pour qu’ils sachent très bien que je ne leur ferais jamais de mal intentionnellement non ? Voyant que je ne recule pas, le jeune homme frappe brutalement la porte me faisant sursauter. « J’ai dis retourner vous asseoir prisonnier ! Maintenant où il y aura des conséquences. » C’est à mon tour de perdre mon sang froid et de frapper la porte avec colère. Je vois bien qu’il a aussi peur que moi. J’ai des pouvoirs et lui nom. Je prends une grande respiration. « SVP, aller cherchez l’agent Danvers. Je suis le Détective Sawyer, sa petite amie. » Un autre agent arrive derrière le plus jeune à ce moment. « Je vais aller la chercher. SVP miss resté tranquille pendant ce temps. » Je hoche la tête avec un faible merci alors que je m’éloigne finalement.

Le temps me semble passé soudainement d’une lenteur impossible et je suis tellement nerveuse en attente de ma petite amie que je tourne en rond sans arrêt. À un moment donné, le jeune agent frappe de nouveau dans la fenêtre et je sursaute de nouvelle surprise parce que je suis tellement prise dans mes pensées que je ne m’y attendais pas du tout. « Quoi ? » Je ne sais pas quel est le problème avec ce type, mais il ne semble pas du tout m’aimer pour une raison que j’ignore. « Assis toi freak maintenant! » Je perds vraiment patience avec ce petit con. « Je suis ne suis un FREAK! Je suis une sorcière connard ! Et je ne sais pas c’est quoi ton problème, mais je ne suis pas l’ennemie. » Il n’en faut pas plus pour que l’homme perde son sang froid totalement. Il disparait et je me dis qu’il est allé passé sa colère ailleurs… mais je me trompe totalement. J’entends la porte s’ouvrir moins d’une minute plus tard. Je me retourne à m’entendant à voir Alex enfin apparaître, mais non. C’est le garde que je viens d’envoyé bouler avec deux autres. Il est clair que ces trois là sont nouveaux parce que les anciens savent très bien que je sors avec un agent. Ils sont tous équiper de bâton électrique et prêt à se battre. « On va t’apprendre à rester à ta place, freak. » Et avec ça, il s’élance vers moi. Je n’ai aucun mal à l’éviter. Au début, je me débrouille plutôt bien pour me défendre, mais mon corps est fatigué, blessé aussi et ils prennent vite l’avantage sur moi. Je me retrouve donc au sol à subir plusieurs coups de bâton et de choc électrique. J’ai vraiment peur pour ma vie et ça déclenche donc mes pouvoirs. Je les entends criés de peur et un des trois ordonnent le retrait. Je me relève sans vraiment m’en rendre compte. C’est comme si mon corps ne m’appartenait plus. Les bandages sur mes bras se consument rapidement alors que je marche vers la fenêtre pour la frapper avec mes deux poings. « Laissez-moi sortir! LAISSEZ-MOI SORTIR ! » La voix qui se répercute dans la pièce est toujours la mienne, mais elle est distordue à un point que ça me fait peur. Le visage que je vois dans le verre ne m’est pas inconnu, mais loin d’être familier non plus. Il y a du sang sur non visage, bien entendu, mais mes yeux ne sont pas les miens. On dirait que c’est les yeux d’un être possédé. Noir avec l’iris d’un rouge orangé comme les flammes qui vibre autour de moi. Je peux entendre la porte s’ouvrir de nouveau. Cette fois je suis prête à me battre contre eux, mais ce n’est pas les hommes ou d’autres agents. Non, cette fois c’est Alex Danvers qui ce tient devant moi. « Alex ? Alex… aide-moi … stp… aide moi. » Ma voix est toujours aussi étrange, mais elle est pleine de peur. C’est un appel à l’aide que je lui envoie.
electric bird.


@Alex Danvers, désolé je me suis un peu emporter pour cet ouverture XD.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Ven 01 Déc 2017, 5:53 am



I feel like a monster
Maggie et Alex


J'adore mon boulot, mais y'a vraiment des jours ou je préférerais rester chez moi sous la couette avec ma petite amie. Comme a cette instant précis ou, tirant sur un démon il se met a exploser et a nous renvoyer une sorte de chose visqueuse verte. J'essuie mon visage, dégoûtée, et je pense a la sensation d’être chez moi bien au chaud... Essayant d'oublier ce ruissellement de pâte visqueuse qui me coule le long du visage..

Cible détruite! Entendis je a ma gauche. Je tourne la tête pour voir que l'homme en question n'est pas plus propre que moi. J'essuie avec ma main ce liquide poisseux vert qui semble s'incruster sur nos vêtements. J'aurais bien aimé qu'ils nous préviennent pour ça aussi...Expliquais je en désignant les choses gluantes tout autour de nous. On savait que le démon pouvait se transformer en n'importe quel être humain, qu'il pouvait aussi jouer avec nos émotions... Mais visiblement ils avaient oublié la partie ou il était faite de pâte visqueuse informe qui explosait quand on lui tirait dessus.

Au moins, on a pas a tout nettoyer. Dit mon collège avec un sourire en coin, rangeant son arme dans son dos. Je sais qu'il est plutôt bordélique et qu'il est bien heureux de ne pas a avoir faire le ménage après chaque intervention, mais il ne semble pas tant que ça dégoutté d’être dégoulinant de... Bout de chaire de démon, ou peu importe comment ça s'appelle.

Manquerait plus que ça... pestais je en rentrant dans la voiture a ses cotés. Les sièges allaient etre aussi bien décorés que nos habits. T'as prévenu l'agent Henshaw? Il hoche la tête et démarre. J'ai vraiment hâte que cette journée se finisse. J’appuie sur mon oreillette et informe le centre de contrôle que nous rentrions a la base. Le retour jusqu'au DEO se fait dans une bonne ambiance, tous ravis de voir que les amulettes des sorcières nous ont bien aidé... En dehors de la petite "bavure" de Phillip, qui avait failli se faire avoir puisqu'il ne la portait pas autour du cou... Mais, il avait suffit d'un coup de gros calibre et l'histoire était terminée.

J'aurais voulu rentrer chez moi directement, seulement il me restait de la paperasse. Tant qu'a faire, j'avais filé dans la douche et profité de ce cours moment pour me détendre. Je savais que j'avais une bonne heure de papiers a remplir avant de rentrer chez moi. A peine sortie, la serviette encore enroulée autour de moi un des agents déboula dans les vestiaire. JIl faut que tu viennes... C'est urgent. Me dit il en fixant toujours derrière lui.

Son attitude me fit froncer des sourcils. Urgent? Qu'est ce qu'il se passe? Il avait intérêt a avoir une bonne excuse, je n'avais pas envie de me stresser pour rien. Et puis, je voulais m'habiller tranquillement et sécher mes cheveux. Oui bon, j'allais réduire mon temps de paperasserie, et alors? Qui n'a jamais fait ça?

]C'est... Maggie. Dit il l'air de plus en plus embêté. Le prénom de ma petite amie me met sur le qui vive. Avec ce qu'il se passe, je sais que ça peut être vraiment grave. Seulement je ne comprends pas ce que mon collègue peut bien avoir a faire la dedans.

Quoi "Maggie"? Dis je en essayant de ne pas avoir l'air totalement paniquée.

Elle est ici...Continua t il. Dans une des cellules et... Il n’eut pas vraiment le temps d'en rajouter plus. J'enfilais a la va vite un pantalon et attrapait a la volé un tee shirt de l'agence. Je le laissais en plan, au milieu de sa phrase et me dirigeais vers les cellules. Dans ma précipitation je me rendais compte que je n'avais pas assez d'éléments. Dans quelle cellule était Maggie? Les cris et les agents qui sortant en trombe d'une des cellule me fis rapidement comprendre qu'elle n'était pas étrangère a tout ça.

Seulement, je me demandais a quelle point elle était énervée pour les avoir fait fuir a ce point la. Mon sourire en coin s'effaça lorsque je vis la tête de Maggie. Elle était ensanglanté et les bandages qui recouvrait ses bras étaient noircis. Ses mains étaient de nouveau en feu comme la derrière fois. Oh mon dieu! Dis je en la fixant. je mis quelques secondes avant de bouger et d'ouvrir la porte, je ne pouvais pas la laisser enfermée la dedans elle n'était pas une criminelle! Son regard ambré était une première pour moi... A moins que ça soit arrivé a chaque fois et que je n'y avais pas prêté attention?

Je voulais la prendre dans mes bras, la serrer fort contre moi mais ses mains en feu m'y empèchait. Elle était blessée et je ne savais pas quoi faire pour l'aider. Ok, calmes toi... Dis je en essayant de me rapprocher, mais pas trop près... Je savais qu'elle ne voulait pas que je reste si pret au cas ou elle se retrouver a faire de plus grosse flames. Respires. Tout va bien, d'accord? Je suis la. Essayes de... Penser a quelque chose d'agréable de... Je cherche la dernière chose positive qui s'était passé, mais la vision de Maggie que j'avais eu tout a l'heure dans la cellule m'empèchait d'etre tout a fait dans le thème. J'étais tellement boulversée et je n'avais qu'une seule envie, la toucher et la bercer contre moi... Je voulais lui dire que tout était fini, mais je savais très bien que même si ça arrivait ça ne changerait pas les choses. Je n'arrive pas a chasser cette image d'elle, les mains aux bandages noircis et sa figure ruisselante de sang. Tu te souviens du diner chez Clark? Tu sais ta crise de rire dans la voiture... Ca remontait a quelques jours déja, mais elle en riait toujours encore. Il faut dire que la dernière fois j'avais voulu me rendre sur une scène de crime et que... Eh bien, mon GPS n'était plus vraiment la ou il devait etre, elle n'avait pas pu s'empècher d'en rire de nouveau. Heureusement que cette fois ci je n'étais pas avec un collègue, mais bien avec Maggie, je me voyais mal expliquer à un agent du DEO ce qui était arrivé au dit GPS et a ma crise de colère passagère...
AVENGEDINCHAINS


HRP : je crois que je ne suis pas mieux que toi niveau longueur mdr bon les gifs mettant 2 h a charger je laisse tomber...


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Dim 03 Déc 2017, 11:13 pm


I FEEL LIKE A MONSTER
ALEX & MAGGIE
Ce n’est pas franchement comme je m’attendais à passer ma journée ou plutôt l’endroit dans lequel je pensais la finir je devrais dire. J’ai toujours eu beaucoup d’estime pour la plupart des agents du DEO. Ceux avec qui j’ai travaillé on toujours été des gens décent et professionnel. Ils font leur boulot avec beaucoup de cœur et on voit qu’ils ne sont pas là pour faire du mal aux extraterrestres. Enfin en général parce que ces types eux ne doivent pas avoir le mémo que s’en prendre à un prisonnier ce n’est pas vraiment le truc le plus logique surtout quand la plupart d’entre eux on des pouvoirs en général. Je ne veux pas faire du mal à quoi que ce soit. C’est de loin ce que je veux, mais j’ai tellement peur qu’ils me tuent que mes pouvoirs prennent le dessus et je me mets donc en mode survie sans vraiment le vouloir. C’est comme avant avec le méta humain. Je suis en mode automatique et ce sont mes instincts qui me dictent quoi faire, mais surtout qui attaquer afin de me protéger. Mes bras me font terriblement souffrir… et je peux sentir l’odeur de ma propre chair qui se consume. C’est ironique de dire que mes propres pouvoirs sont un grand danger pour ma propre personne. Je suis en train de m’auto brûle et même si je hurle intérieurement d’arrêter tout… mon corps ne m’écoute pas. Je dois sortir de cette cellule à tout prix. J’ai besoin d’être libre de ses gens qui me veulent du mal. C’est comment je vois la situation en ce moment.

Les hommes maintenant hors de mon chemin, je peux finalement me diriger vers la porte qu’ils ont laissée ouverte derrière eux. Ce n’est franchement pas très brillant de leur part faut dire… Ces agents ne risquent pas de voir leur carrière au DEO aller plus loin après aujourd’hui. Je ne connais pas les critères de sélections, mais quelques chose me dit que battre les prisonnier et les laissé fuir n’en font définitivement pas parti. Malheureusement, je ne pourrais jamais passer la porte parce qu’Alex me bloque la route. Non ! Elle ne devrait pas venir près de moi. Je vais lui faire du mal ! Je ne contrôle rien et tout ce que je veux est sortir comme un animal en cage. Mon cœur bat à toute vitesse dans ma poitrine et ça fait presque mal. Le feu continue de mon consumer en laissant derrière lui des morceaux de ce qui étaient autre fois mes vêtements. Ma petite amie, je suis surprise de me souvenir même qu’elle l’est en ce moment, tente de s’approcher tranquillement tout en essayant de m’apaiser. Ok, calmes toi... Je la regarde un instant sans la reconnaître, mais je reconnais sa voix. Elle est gravée dans ma mémoire. « Alex ? Alex… tu dois me laissé sortir… je dois sortir… » Ma voix sonne comme celle d’une étrangère et je sursaute même en l’entendant. Mais je savais qu’elle ne le ferait pas et même si Alex me laissait passer la porte… des agents devait maintenant m’attendre à chaque coin de couloir prêt à me neutraliser au premier signe. Je suis contente qu’elle reste loin de moi parce que l’idée d’être neutralisé encore une fois fit grandir ma panique, mais aussi les flammes. Respires. Tout va bien, d'accord? Je suis la. Essayes de... Penser a quelque chose d'agréable de... Ça brûle ! Ça brûle ! « Alex… laisse moi sortir… stp… laisse moi sortir… j’étouffe! LAISSE-MOI SORTIR ! » Je n’avais jamais été claustrophobe de ma vie, mais pour une raison inconnue en ce moment je me sentais trop à l’étroit dans cette cellule. Je m’éloignai d’elle pour aller frapper contre la fenêtre qui malgré la force résista comme je m’y attendais. Alex ne laissa pas tomber pour autant. Quand elle est déterminer… elle va jusqu’au bout. C’est la femme que j’aime. Tu te souviens du diner chez Clark? Tu sais ta crise de rire dans la voiture... Je me souviens de ce moment. J’avais ris à ses dépends, mais ce fut une bonne journée. On a finit par en rire ensemble au final ce qui est pas trop mal. Je tente de respirer alors que je me retourne vers elle. « Alex… j’étouffe… je sais pas pourquoi… mais j’étouffe… » Je fermai les yeux en tentant de prendre de longue respiration, mais je commençais à avoir des tremblements incontrôlable. Je m’écroulai sur le sol le corps pris de violent tremblent. À se moment, les arroseurs anti feu de l’intérieur de la cellule s’activèrent. L’eau contre mes bras furent un vrai torture, mais les flammes finirent par mourir tranquillement me laissant sur le sol incapable de bouger.
electric bird.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Mar 05 Déc 2017, 10:03 am



I feel like a monster
Maggie et Alex


Je sais que je devrais bouger, la laisser sortir mais... Si jamais la caméra est activée et que J'onn nous voit, j'ai bien peur qu'on aille aux devant de sacrés problèmes. De plus, la pièce était conçu pour des personnes ayant des pouvoirs. D'ailleurs, elle n'aurait pas du les déclencher, normalement... Ça me brise le cœur et j'ai du mal a garder les yeux sec devant cette image déchirante.

Je lui murmure des mots pour la calmer mais rien ne fonctionne, je sens une larme ruisseler sur ma joue. C'est tellement intenable de ne pas pouvoir l'aider. Je sais que si je me précipite sur elle, d'une part elle va s'éloigner de moi et ensuite, je risque de me faire mal. Je la vois souffrir et je tente de continuer mon laïus, la gorge nouée je fini par murmurer ces derniers mots.

Rien ne semble fonctionner, pire, elle se met a trembler et je ne peux m’empêcher de faire un pas vers elle pour l'aider. En avançant mon bras je sens la chaleur encore plus proche sur ma main mais je n'arrive pas a m'éloigner. Et, lorsqu'elle se met a s'écrouler, impossible de ne pas vouloir la rattraper. Au passage, je sens la chaleur irradier ma main et grimace. Mais je ne veux pas laisser tomber ma petite amie... Qui, d'ailleurs, a perdu connaissance ce qui m'affole encore plus.

MAGGIE!!!Je me précipite sur elle, oubliant ma main qui me fait mal de toute façon c'est toujours moins grave que l'état de ma petite amie. Je sais qu'elle s'en voudra probablement plus tard, mais je ne pouvais pas la regarder tomber sans rien faire. Mon Dieu... soufflais je alors que l'alarme incendie sonnait et que nous étions carrément sous la pluie. Je me fichais de savoir que j'étais trempée, ce n'était pas comme si je ne l'étais pas déjà, de toute façon.

Maggie... dis je en la prenant dans mes bras. Je savais qu'avec le déclenchement de l'alarme des agents débarqueraient rapidement et qu'elle serait transférée ailleurs. En tout cas, il y avait intérêt a ce qu'on la sorte de la parce qu'elle n'était pas une criminelle! Et si jamais quelqu'un venait a la traiter comme il l'avait fait, il aurait a faire a moi. Ou plutôt a mes poings. Qu'est ce qu'ils t'ont fait? murmurais je en voyant l'eau se mélanger au sang sur son visage. J'essayais de caresser doucement sa joue, vérifiant que je ne touchais aucunes blessures. Je veillais aussi a celles qui étaient ouvertes, qu'elles ne soient pas trop profondes.

Écartez vous! Me dit une voix dans mon dos qui me fit sursauter. Je me retournais , sans lâcher Maggie de mes bras. Ils étaient quatre et celui qui avait parlé nous visait avec un pistolet spécial "sorcières", je savais très bien ce que faisait ce genre d'arme sur les personnes comme Maggie. instinctivement, pour la protéger, je ne bougeais pas de ma place, s'il voulait tenter quoi que ce soit, il allait devoir me passer sur le corps. J'aurais bien voulu me lever pour lui dire ma façon de penser, mais je n'arrivais pas a lâcher Maggie.

Espèces d'abrutis! maugréais jeElle est avec nous... C'est le détective Sawyer. Dis en leur lançant un regard noir. Mais aucun d'eux ne semblait lâcher leur arme. Appelez l'agent Hendsaw! Aboyais je pour les faire bouger.

Maggie? Dis je retournant, sentant ma petite amie bouger contre mes bras. Ses bras et sa figure toujours ensanglantée me firent me retourner a nouveau. Et dites lui de préparer un lit dans l'infirmerie! L'un d'entre eux se précipita vers la sortie.

Vous allez avoir de sérieux problème agent Danvers, a pactiser avec l'ennemi.

PARDON?! Si seulement je trouvais le courage de lâcher Maggie, je juge que ce type ne serait plus de ce monde aujourd'hui. Je bougeais, prete a en découdre mais le gémissement de ma petite amie me prouvait qu'il fallait que je reste le plus calme possible. Bouger n'était pas dans mes options. Je fixais alors l'agent, les yeux noir et répondit froidement.
Croyez moi, la personne qui risque d'avoir des problèmes ici... Ce n'est vraiment pas moi.
AVENGEDINCHAINS


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Lun 11 Déc 2017, 12:55 pm


I FEEL LIKE A MONSTER
ALEX & MAGGIE
Je déteste vraiment ma famille plus que jamais en ce moment. Ce cadeau, cette malédiction selon moi vient d’eux. C’est leur faute si je suis ainsi. Ils m’ont causé tellement de mal et de douleur dans ma vie par le passé. C’est frustrant de savoir qu’ils continuent de le faire sans même devoir être présents activement dans ma vie d’adulte. Ils ont toujours été un peu comme une ombre qui me suit partout où je vais en me pourrissant la vie le plus possible. Leurs voix me disant que je suis quelque chose de contre nature parce que je n’aime pas le bon genre ou la bonne personne. Je ne suis pas la fille qu’ils voulaient tellement… je suis une déception sur tous les points. J’ai presque l’impression de les entendre se moquer de moi alors que chaque partie de mon corps hurle de douleur. Je peux entendre la voix d’Alex m’appelant au loin sans pour autant pouvoir lui répondre. C’est comme si je n’avais plus le contrôle sur mes mouvements, mon propre corps… C’est un sentiment terrifiant. J’ai peur que j’aille faire quelque chose que je ne veux pas comme blesser Alex si elle vient trop proche de moi. Je sais qu’elle ne va pas y penser à de fois si elle me voit défaillir. Elle va vouloir tout faire pour m’aider en risquant sa vie au passage. Autant que j’aime cette attitude en général chez ma petite amie, je préfère qu’elle soit le bon sens de ne pas se tenir trop prêt… au cas où je deviendrais soudainement une espèce de super nova ou je ne sais quelle merde dans le genre. Je n’ai pas une très bonne connaissance de mes pouvoirs et en ce moment… je m’en veux terriblement pour ne pas avoir été plus assidu dans mes recherches ou dans mon apprentissage de contrôle.

J’ai parlé avec des sorcières qui travaillent conjointement avec le DEO de nombreuses fois. Elles ont fait ce qu’elles pouvaient pour me guider dans mon apprentissage bien qu’elles voulaient toutes que je me concentre exclusivement sur mes pouvoirs pendant un certain temps en laissant tout le reste, ce qui comprend mon boulot ou ma relation avec Alex, de côté. Je ne regrette même pas mon choix même si en ce moment je peux presque entendre certaines de ces femmes soupirer dans mon oreille en me disant qu’elles m’avaient pourtant prévenue. Je ne pourrais jamais abandonner ma vie pour cette magie, que je n’ai d’ailleurs pas du tout choisie. Maggie... Je me sens soulevé du sol et je sais que c’est Alex. Je n’ai même pas la force de lui demander de s’éloigner. Je suis tellement épuisé soudainement que tout me semble trop difficile… même respirer. J’ouvre les yeux avec beaucoup de mal pour voir son visage, flou, mais je la vois. Elle est là et le simple fait qu’elle soit à mes côtés maintenant me fait sentir bien mieux. Qu'est ce qu'ils t'ont fait? Elle caressa ma joue avec douceur et je souris, c’était faible, mais je pouvais le faire. « Alex... tu es là… » Ma voix était faible, mais je savais qu’elle pourrait m’entendre. Le moment finit malheureusement par être brisé par une voix que je reconnais comme un des types qui m’a tapé dessus quelque instant plus tôt. Écartez vous!   Cet idiot ne doit pas savoir qui est Alex parce que s’il le savait… il n’aurait jamais osé prendre ce ton avec elle. Elle va les déchirer en morceaux. J’espère avoir assez de force pour la voir leur botter le cul. Ils ont beau avoir peur de moi… c’est plutôt d’Alex qu’ils devraient avoir peur. Cette femme est terrifiante en colère. Je l’ai déjà vu, mais heureusement pour moi… je ne fus jamais celle contre qui se sentiment était tourné.

Espèces d'abrutis!  Elle est avec nous... C'est le détective Sawyer. Appelez l'agent Hendsaw! Je me demande en combien de morceaux elle va les renvoyée chez leur mère ? Plusieurs sans aucun doute. Je ne connais pas bien le directeur du DEO, mais je sais de sources sûres qu’il ne va sans doute pas l’empêcher de leur mettre une correction… s’il ne le fait pas lui-même. John est sensible à ce genre de maltraitance selon ce qu’Alex m’a dit. Il n’aime pas voir ses agents abusés de trop de force en face de ses prisonniers. J’imagine que son passé, que je ne connais pas bien parce que je ne suis pas assez stupide pour poser trop de questions dessus malgré ma grande curiosité, est rempli de brutes du même genre que ces hommes. Maggie? Et dites-lui de préparer un lit dans l'infirmerie! Hum… je suis si mal en point? Ma vision devient plus claire maintenant, mais mon corps se sent encore terriblement lourd. Je crois que la seule chose qui me retient de ne pas perdre conscience est la présence de ma petite amie avec moi. Je lève les yeux vers elle en regardant son visage alors qu’elle parle avec d’autres agents. Vous allez avoir de sérieux problème agent Danvers, a pactisé avec l'ennemi. L’ennemi ? Moi ?... Mais je ne suis pas l’ennemi, je ne l’ai d’ailleurs jamais été. D’où il sort ça l’autre débile là. PARDON?!   Son soudaine résonne dans ma tête et je ne peux pas retenir mon gémissement de douleur. Croyez moi, la personne qui risque d'avoir des problèmes ici... Ce n'est vraiment pas moi. Je serre ma main autour du poignet d’Alex pour attirer son attention. Elle baisse alors les yeux vers moi comme si elle réalise enfin que mes yeux sont ouverts. Sans même ouvrir la bouche, il y a toute une conversation qui se passe entre nous. On dit que les yeux sont les vitres de l’âme et bien je lui ai ouvert la mienne sans un arrière pensé.

Bien entendu, rien ne semble être jamais facile. Il faut toujours que quelques choses de mal arrivent dans ce genre de situation pour que ça dégénère encore plus. Ces hommes ne semblent pas, mais pas du tout fait pour ce travail. Ils sont trop agressifs non seulement envers moi, mais aussi envers Alex qui est techniquement leur supérieur quand on y pense bien. Si un des quatre semble avoir décidé de faire le choix sensé et de reculé, les trois autres semblent déterminer à m’en faire baver… avec un sans ma petite amie dans la pièce. « Elle a envoyé trois de nos gars en soin intensif. Mon cousin est l’un d’entre eux. Elle mérite d’être enfermé avec les autres dans une cellule capitonnée pas qu’on la soigne. » Sa colère est justifiée et franchement je suis désolé d’avoir blessé son cousin ou les deux autres hommes, mais merde… ça prend des proportions qui dépassent mon entendement. J’avoue avoir vu souvent des gens tués pour moins que ça. « Alex… tu devrais reculé… » Je sais qu’elle ne va pas suivre ma demande. Je sens sa prise autour de moi devenir légèrement plus serrer comme si elle tente de me protéger avec son corps. « On ne veut pas vous faire du mal, mais on peut pas la laissé s’en tirer comme ça. Alors, poussez-vous ou on vous pousse.» Oh merde… ça va mal finir tout ça. Je peux sentir le bout de mes doigts brûler. Aouis… ça va très mal finir même. Voyant qu’Alex ne bouge pas, les trois hommes approchent en même temps. Ils se séparent pour nous encercler. Quand celui de gauche s’approche dans une tentative d’empoigner ma petite amie. Je réagis totalement sur l’instinct. Alex est en danger et je dois faire quelque chose pour la protéger. « Non! Reculez! » Je lève la main avec une force que je ne savais même pas que j’avais encore en moi après toute la fatigue que j’ai ressentie plutôt. Un jet de flamme apparait et va directement vers le premier attaquant qui hurle de peur alors qu’il recule. Le jet tourne alors autour de nous pour devenir un mur entre eux et nous. « Je ne vous laisserai pas lui faire du mal. » Je tente de les tenir à distance du mieux que je le peux, mais je me sens déjà faiblir.
electric bird.


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Mar 12 Déc 2017, 11:25 am



I feel like a monster
Maggie et Alex


Si je ne tenais pas fermement ma petite amie dans mes bras, je me serais levée depuis longtemps pour aller leur régler leur compte. Maggie est trop fatiguée pour se battre et il est hors de question que ces types s'approchent d'elle de près ou de loin. D'ailleurs, ils sont beaucoup trop proche a mon goût.

Parce que  vos gars sont venus la tabasser. Maugréais je entre mes dents. Ton crétin de cousin n'est qu'un sale raciste et il n'a eu que ce qu'il méritait. Comme on dit, a jouer avec le feu on se brûle. J'aurais pu en rire si la situation n'était pas aussi tendue. Maggie n'avait pas pu se faire ses coupures au visage toute seule, il ne fallait pas être un génie pour comprendre qu'ils s'étaient acharnés sur elle parce qu'ils ne devaient probablement pas supporter les personnes qui avaient des dons surnaturels. Depuis que nous sommes ici, c'est monnaie courante. Les agents, les plus jeunes et les moins formés, ont du mal a collaborer avec les autres agences, mais surtout avec les sorciers et les êtres surnaturel. Ce ne sera pas le premier viré, ni le dernier malheureusement. Mais j'ai comme l'impression que cette fois ci il va y avoir un sacré prix de groupe.

N'essayez même pas d'approcher, ou ce n'est plus d'elle dont vous risquez d'avoir peur. Je tenais Maggie fermement dans mes bras, espérant sincèrement ne pas a avoir a aller plus loin. Je jetais un regard a la caméra de surveillance qui n'émettait plus. Bien entendu, ces petits cons avaient essuyer leur traces pour éviter les problèmes. Comme quoi, ils apprenaient bien vite les bases du métier, mais n'arrivaient même pas a faire la part des choses. Ils avait peur de la moindre personne différente d'eux. Même si Maggie était dans une cellule, ça ne voulait pas dire que nous avions le droit de faire notre propre loi. Il y avait des règles a respecter et elles étaient les mêmes pour tous.

Je réfléchissais a toute vitesse, savoir comment nous sortir de ce pétrin. En dehors  de l'agent qui m'avait prévenu et de celui qui était partit, personne d'autre n'était au courant. Nous allions devoir nous défendre avant l'arriver des secours. Si jamais il y en avait.

N'espérez même pas la toucher. dis je avec rage. Visiblement toute morale était partie. Le fait que ça soit Maggie, gisant sur le sol, me rendait encore plus hargneuse. Je sens Maggie qui bouge entre mes bras et la fixe. Je la voie lever sa main et un jet de flamme se met a sortir. Même si j'avais déjà vu ça au part avant, ça reste toujours très impressionnant. Je suis aussi figée que les autres, mais simplement parce que je sais que tout mouvement pourrait me brûler. Étant donné que je le suis déjà, je ne voudrais pas aggraver mon cas. Les autres s'écartent rapidement lorsque les flammes se mettent a nous entourer. Je ne peux m’empêcher de fixer Maggie, quelques secondes après avoir vérifier que les flammes restaient bien en place autour de nous. Elle était épuisée, faire ce genre de chose dans son état allait la tuer.

ÉCARTEZ VOUS! Hurlais je a travers le mur de flamme, les autres s'étaient éloignés, mais celui qui avait le pistolet s'était mit a nous tirer dessus, a présent. Par chance, il n'était pas encore assez bon et devait probablement en être qu'a son début d'apprentissage. Il ne savait même pas tenir son arme correctement. J'aurais pu en lever les yeux au ciel si la situation n'avait pas été si critique. A quoi pensait il? N'avait il pas des oreilles pour entendre ce que je lui disais?!

L'agent Hendsaw fit son apparition juste avant que le système d'alarme ne se remette en marche et qu'il pleuve a nouveau dans la cellule. Je sens que les flammes s'amenuisent a cause de la bruine qui nous tombe dessus, et je sais d'avance que toute cette histoire va avoir de sérieuse répercutions au sein de l'agence, mais probablement aussi au sein de mon couple. Maggie était déjà bien assez mal comme ça, le DEO et ces agents en carton en avaient rajouté une couche.

Maggie? Dis je  en baissant le ton, fixant ma petite amie avec une inquiétude grandissante. Je vois bien qu'elle est en très mauvais point et qu'il faut de toute urgence la déplacer dans les cellules de soin. Je relève la tête pour faire face aux yeux de J'onn. Il faut l’amener à l'infirmerie, tout de suite! Je crois qu'il n'est pas tout a fait près a accéder a ma requête.

Le détective Sawyer a, par plusieurs fois déjà, déclenché ses pouvoirs sans savoir les contrôler... Nous ne pouvons pas nous permettre de la déplacer jusque la bas, surtout si elle se remet a faire une crise et a faire brûler les cellules d'infirmerie. Le matériel est trop précieux pour être détruit. Il parle de sa voix calme et posée, comme si il se fichait pas mal de l'état déplorable de Maggie. Comme si la laisser croupir la n'était pas un problème. Mais, avant que je n'ai eu le temps de répondre, il enchaîna.

Elle recevra les soins qu'il faut, mais ici. Nous ne sommes pas sans cœur, contrairement a ce que vous pensez agent Danvers. Bien sur... Sa fichue télépathie. Je grommelle des sons qu'il fait mine de ne pas entendre puis il se retourne pour lancer ses indications. De mon coté, je n'ai toujours pas lâché Maggie.

Ne t'inquiètes pas, nous allons te soigner, tout ira bien. Dis je avec un petit sourire que je voulais convainquant.
AVENGEDINCHAINS


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 647
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 03/04/2017
GROUPE : Centre commercial
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Plateau Mont-Royal
EMPLOI : Détective de police
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Dim 31 Déc 2017, 8:13 pm


I FEEL LIKE A MONSTER
ALEX & MAGGIE
Je veux juste être dans mon appartement ou dans celui de ma petite amie avec elle dans mes bras. Je ressens sa chaleur de son corps que je connais maintenant par cœur, mais je sais très bien que nous ne sommes pas dans un endroit familier. Pendant un bref instant, j’ai du mal à me souvenir comment je me suis retrouver aussi fatigué et désemparer dans les bras d’Alex. Pourquoi tout le monde cri autour de moi ? Pourquoi ma petite amie semble sur le point de commettre littéralement un meurtre ? Je connais maintenant assez Alex pour reconnaître l’air sur son visage et franchement c’est un que je ne voudrais jamais qui me soit adresse de ma vie. Ceux à qui elle l’adresse sont dans une merde sans bord. Je peux entendre sa voix, mais elle est tellement loin… on dirait que je suis sous l’eau en ce moment… c’est bizarre comme sentiment. Je n’aime pas particulièrement ça. Je dois avouer que depuis que j’ai découvert mes pouvoirs lier au feu… j’aime un peu moins l’eau, mais surtout l’idée de me retrouver complètement sous l’eau. J’imagine que c’est totalement normal quand on y pense bien.

Parce que vos gars sont venus la tabasser. Ton crétin de cousin n'est qu'un sale raciste et il n'a eu que ce qu'il méritait. Cousin ? Quel cousin ? Bon sang… je suis vraiment dans un état pitoyable pour constamment oublier ce qui ce passe ou c’est passé dans les dernières heures. Je serre la main de ma petite amie doucement pour attirer son attention. Elle commence à être un peu trop en colère pour son propre bien. Je sais qu’elle ne veut que me protéger, mais je ne veux pas pour autant qu’elle est trop de problème à cause de moi plus tard avec son patron. J’ai blessé ses gens, je m’en souviens clairement et franchement je comprends qu’on m’est placé dans une cellule après même si je ne méritais pas de me faire blesser. Surtout que je ne me suis même pas défendu dans un premier temps par peur de faire encore plus de victime… J’ai toujours peur que ça arrive en ce moment je dois avouer.
N'essayez même pas d'approcher, ou ce n'est plus d'elle dont vous risquez d'avoir peur.
Je respire profondément par le nez avec beaucoup de mal. Le côté droit de ma poitrine me fait mal. Je ferme les yeux quelques secondes avant de les ouvrir pour regardé Alex. « Alex, calme-toi s’il-te-plait. Je ne veux pas que tu es plus de problème à cause de moi… » Je voulais vraiment que la situation se calme. Je ne comprends même pas pourquoi ces hommes semblaient tellement tenir à rester dans la cellule. Je peux comprendre qu’ils étaient en colère contre moi, mais leur attitude est de loin la plus stupide que j’ai pu voir venant d’agent du DEO. C’est hommes et femmes sont sensés pouvoirs faire face à ce genre de situation mieux que les simples flics comme mes collègues et j’ai bien l’impression que ceux avec qui je travail aurait pu faire dix fois mieux avec même pas le trois quart des connaissances.

N'espérez même pas la toucher. Alex me serrait de plus en plus fort contre elle comme si elle savait qu’ils étaient sur le point de nous attaquer ou de tenter de le faire plutôt. Elle n’allait pas les laisser me faire du mal, mais moi aussi je n’allais pas les laisser l’approcher. Hors de question que ma petite amie soit blesser dans cette histoire parce que ces cons sont et bien les plus grands con de cette organisation … Ils prouvent qu’ils sont bien digne de ce titre en continuant à avancer même avec les avertissements d’Alex. Je n’ai pas le choix. Je ne veux pas les blesser, c’est d’ailleurs la dernière chose que je veux même s’ils le méritent tous autant qu’ils le sont… mais je dois les empêcher de venir plus proche. Je ne sais pas d’où me vient cette force ou même la connaissance tout simple pour le mur de feu que je créée, mais j’arrive tout de même à le faire même si je doute que je vais pouvoir rester consciente bien longtemps après un tel effort de ma part. ÉCARTEZ VOUS! Le mur de feu tient les hommes éloigné, mais malheureusement ça ne les empêche pas d’avoir la brillante idée de nous tirer dessus. Heureusement, celui qui tire est sans aucun doute le pire tireur du monde et il rate chacun de ses tires. Puis, aussi vite que tout à commencer, tout s’arrête alors que la cellule est arrosé d’eau et que le directeur entre dans les lieux. Vu son visage … il semble terriblement en colère même si je dois avouer qu’avec lui c’est bien souvent difficile de le dire comme il a bien souvent le même visage qu’il soit heureux ou fâcher. Mais, ses sourcils sont plus froncé que jamais et il serre la mâchoire comme jamais… Donc ça risque d’être vraiment une très mauvaise conversation.

Alex ne semble pas prêter attention à son patron. Elle s’adresse directement à moi sans lui parler. Maggie? Même si je me sens fatigué comme jamais, je la regarde en faisant un léger hum comme réponse. Je ne me sens pas totalement certaine d’être capable de lui répondre pour le moment. Il faut l’amener à l'infirmerie, tout de suite! Bien entendu, il semble qu’on soit bien décidé à me garder dans cette cellule. La même cellule ou on vient juste de non seulement me passer à tabac, mais aussi qu’on a tenté de faire du mal à la femme que j’aime juste parce qu’elle voulait me protéger. C’est exactement pour cette raison que je ne voulais pas en premier lieu avoir trop de lien avec le DEO. J’avais peur qu’ils m’enferment … et ma peur semble prendre forme en ce moment. Le détective Sawyer a, par plusieurs fois déjà, déclenché ses pouvoirs sans savoir les contrôler... Nous ne pouvons pas nous permettre de la déplacer jusque la bas, surtout si elle se remet a faire une crise et a faire brûler les cellules d'infirmerie. Le matériel est trop précieux pour être détruit. Elle recevra les soins qu'il faut, mais ici. Nous ne sommes pas sans cœur, contrairement a ce que vous pensez agent Danvers. Je tousse doucement alors que je ris à l’ironie des mots qu’il vient de dire. Alex ne semble pas du tout heureuse avec ce choix. Ne t'inquiètes pas, nous allons te soigner, tout ira bien. Je lui offre un sourire en retour un peu bancal et incertain. « Alex, ne te bats pas plus avec eux… tu es là c’est tout ce qui compte maintenant pour moi… » Je ferme les yeux un instant et je me sens secoué ce qui me pousse à les ouvrir de nouveau. « Je suis désolé. Je ne voulais pas faire de mal à ses gens… je ne voulais pas que tout ça arrive… mais ils allaient te faire du mal… je ne pouvais pas les laisser faire. Je ne les laisserais jamais te faire du mal… Je t’aime trop pour ça. » Ma tête devient flou à nouveau alors que je dis ces mots à ma petite amie. Je peux clairement entendre le directeur derrière donner des instructions et entendre les voix de nouvelles personnes… mais je ne vois qu’Alex. Il n’y a qu’elle qui compte. Que elle…
electric bird.


HJ: Je suis d'avis pour que tu conclus avec ta réponse ^^. Tu en penses quoi?


You are my only one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 1233
ANNIVERSAIRE : 07/12/1987
INSCRIPTION : 26/02/2017
GROUPE : Sans groupe
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Mont-Royal
EMPLOI : Agent du FBI
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
WHATEVER, JE SUIS MODÉRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie] Mar 09 Jan 2018, 9:26 am



I feel like a monster
Maggie et Alex


J'ai envie de hurler que ce n'est pas en la laissant dans ces conditions que je n'en penserais pas moins. Quel genre de personne laisse une femme a moitié consciente gisant sur le sol d'une cellule? Et encore, si je n'avais pas été la, je n'ose pas imaginer ce qu'il se serait passé. Même si les agents sont de jeunes recrues, ça restait leur paroles contre la sienne.

L'équipe s'éparpilla pour aller probablement récupérer ce qu'il faut a l'infirmerie. de mon coté, je restais focalisée sur l'état de Maggie. Tu n'as pas a t'excuser... Murmurais je tout en replaçant une mèche de ses cheveux derrière l'oreille. Nous étions trempées et je sentais bien qu'il fallait qu'on se change avant d'attraper la mort. Je ne les laisserais pas t'enfermer ici. Dis je en voyant qu'elle peinait déjà a garder les yeux ouvert. Je t'aime Maggie. Dis je doucement en me penchant pour embrasser son front. Je n'étais pas sûre qu'elle m'ait entendu. Ses yeux se fermait petit a petit mais elle luttait pour rester éveillée.

Voyant qu'elle avait fini par se laisser sombrer, je portais mon attention sur les gens autour de nous. Rapidement, une couverture m'enveloppa et je fus contrainte de m'éloigner de Maggie afin qu'il l'enroule a son tour dans une couverture et qu'il l'allonge. En la voyant dans cet état, je ne pu m’empêcher de soupirer tout en étranglant un sanglot. Ce n'était pas franchement le moment de se lâcher et de pleurer a chaudes larmes. Personne ne comprendrait, et certains seraient probablement surpris.

Tout ira bien. Entendis je alors qu'une main se posait sur mon épaule. Elle est épuisée, il lui suffira de soins et tout rentrera dans l'ordre. Je hochais la tête et jetais un rapide regard vers lui avec un faible sourire. Puis, je reportais mon attention sur Maggie. Elle était si pale...

Je savais que je ne devais probablement pas être dans un meilleur état. Bien qu'éveillée et debout, je sentais la fatigue s'abattre sur moi d'un coup. Remontant la couverture d'une main, je me massais la tempe. J'avais l'impression d'avoir reçu un coup de massue.

Vous êtes blessée? Demanda un homme en blouse qui fixait mon bras.

Ce n'est rien... Occupez vous d'elle, elle en a plus besoin que moi. soufflais je en essayant de cacher mon bras. J'en avais presque oublié la douleur qui revenait d'un coup, m'extirpant une légère grimace.

Asseyez vous. Dit il, sans m'écouter. Je vais m'occuper de ça.

Épuisée, je me contentais de m’asseoir sur les bancs de la cellule, sans jamais quitter Maggie des yeux. Elle était entourée d'au moins 3 personnes qui semblaient prendre ses constantes, mais sa pâleur m’inquiétait. j'espérais vraiment qu'elle puisse rentrer au lieu de croupir dans cette cellule. Quoi qu'il se passerait, je n'allais pas la quitter d'une semelle.
AVENGEDINCHAINS


HJ : ok Wink J’espère que la fin t’ira! Si t'es partante pour qu'on continue ailleurs (peu importe le plateau...) Dis le moi Smile


love

Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I Feel like a monster [Alex&Maggie]


Revenir en haut Aller en bas
I Feel like a monster [Alex&Maggie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» PRIAM ☥i feel like a monster
» I must confess that I feel like a monster ! ~ Lindsay [Terminée]
» Maggie Green [Validée]
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHATEVER :: ♫ Whatever, maintenant on s'éclate :: Whatever, je m'en vais aux toilettes :: ⇒ Rpg-
Sauter vers: