Revenir en haut Aller en bas



 
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
VOTEZ POUR LES AWARDS DÈS MAINTENANT !
RÉPERTOIRE DES CAMPS
MEMBRES DE AOUT : RAVI CHAKRABARTI & CLAIRE NOVAK
MEMBRE INCARNATION DE AOUT:JACE WAYLAND
ENVIE DE DEVENIR PARRAIN ?
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART
ASTUCE ♛ SOULIGNEZ VOS PAROLES MET EN COULEUR AUTOMATIQUEMENT.

Comme ça me paraît loin... | Regina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ☕ Whatever, tant que je bois mon café :: Whatever, je vis paisiblement à Spring Harrow :: ⇒ Centre-ville
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Comme ça me paraît loin... | Regina Mer 13 Sep 2017, 6:57 pm




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
Par moment, il m’arrivait de rêver d’elle mais je ne le disais à personne. Je revoyais son sourire, son regard et sa gentillesse. Je lui avais écrit pendant quelques semaines après mon départ de l’hôpital, je lui envoyais un cadeau pour son anniversaire et lui envoyais un mot pour noël puis tout cela s’était terminé quand ma vie avait pris un nouveau tournant. Je n’avais plus eu de nouvelles de Regina mais je ne l’oubliais pas, mon esprit ne l’oubliait pas et mon subconscient non plus. Me levant, je me rendis dans la salle de bain avant de prendre ma douche. Une fois fait, je me sèche et m’habille d’une robe rouge, y ajoutant une paire de chaussures à talons de la même couleur et y ajoute une ceinture avant de coiffer mes cheveux et de ma maquiller rapidement.

Lacey était chez son père pour la semaine, on avait commencé à reprendre le fait qu’elle pourrait être chez lui une fois par semaine. Ça me laissait le temps de mettre mon temps à profit pour mon travail, d’ailleurs, mon portable vibra sur la table, m’en emparant, je réponds « Megan Hunt. » « Megan, c’est Kate. On a besoin de vous dans la rue qui longe l’hôpital, une chirurgienne de l’hôpital a trouvé un corps. » « Ok j’arrive. », je me saisis de mon sac, de ma veste et quitte mon appartement, mon thermos à la main. Je ne mis pas longtemps à arriver jusqu’au lieu-dit. Me garant sur le parking de l’hôpital, je descends de voiture et me rends jusqu’à l’endroit où je retrouve les autres membres de mon équipe avant de m’approcher du corps « Blessure par arme blanche. » énonçais-je alors que je m’accroupissais aux côtés du corps pour le regarder plus en détail « Il faut que je l’étudie. Blessure par arme blanche, à étudier en profondeur. Vous pouvez l’emmener. » énonçais-je aux scientifiques qui attendaient.

Me levant, je posa mon regard sur la blonde « Où est la chirurgienne qui a trouvé le corps ? » « Là-bas, je crois que vous la connaissez. », je fais un sourire à Kate et me rends jusqu’au banc où est assise la chirurgienne et pose mon regard sur elle avant de m’arrêter non loin d’elle « Bonjour Regina. » m’exprimais-je finalement.
code by bat'phanie




Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Mer 13 Sep 2017, 7:17 pm


« You, again ? »

Belle journée !  

Une énième journée comme les autres bien que Regina ne la débutait pas forcément de la même manière. Henry était distant depuis quelques temps. Eux qui étaient si complices semblaient des étrangers... Bien sûr, ils s'entendaient toujours mais leur relation avait changé. Il grandissait... Trop, beaucoup trop. Et depuis qu'il était au collège, il avait beaucoup d'activités. Elle se sentait seule parfois... Un peu trop même.

Ce matin-là, en allant au travail, elle se gara à sa place habituelle mais en descendant de la voiture, fit un détour afin d'aller se chercher un café au café du coin. Bonne ou mauvaise idée... Elle découvrit rapidement qu'elle ne passait pas une si mauvaise journée en comparaison avec certains : un homme gisait sur le sol. Instinctivement, elle se précipita sur lui et prit son pouls. Pouls inexistant malheureusement. Il était froid et à en juger par la tache de sang sur le sol, il était mort depuis plusieurs heures. Elle prit immédiatement son téléphone pour appeler la police. Une fois fait, c'est l'hôpital qu'elle appela. Elle était à côté mais ne pouvait pas se déplacer, elle devait rester sur les lieux pour faire sa déposition.

Quelques minutes plus tard – qui lui parurent une éternité – en compagnie du corps, la police arriva. Ils lui posèrent de nombreuses questions et elle y répondit naturellement. Elle n'était pas réellement sous le choc. Un peu sonnée, certes, mais elle avait l'habitude de côtoyer la mort de près. Seulement là, c'était différent...

Au bout d'un moment, elle s'installa sur un banc, son café froid à la main. Combien de temps allaient-ils la faire attendre ? Des voitures de police arrivaient les unes après les autres, les passants s'arrêtaient pour tenter de voir quelque chose... Et puis...

« Bonjour Regina.  »

Cette voix... Elle aurait pu la reconnaître parmi des millions.

« Megan... ? »

Que pouvait-elle ajouter au juste ? Elle n'avait plus de nouvelles d'elle depuis au moins deux ans... Deux longues années sans avoir la moindre idée de ce qu'elle devenait. Et là, elle débarquait de nulle part.

Regina se leva et s'approcha d'elle. Devait-elle lui tendre la main ? Lui faire la bise ? Elle était perdue... et préféra ne rien faire, finalement. A quoi bon ?

« Tu as l'air en forme... Des banalités. J'imagine que tu es là pour me poser toi aussi des questions ? Ecoute, je n'ai rien vu de suspect. Quand je l'ai trouvé, il était déjà mort depuis un moment. J'allais simplement chercher un café... »


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Jeu 14 Sep 2017, 4:25 am




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
L’avoir là. Devant moi. Je n’y aurais jamais cru, pourtant, nous vivions dans la même ville mais nos vies étaient désormais tout ce qu’il y a de plus différentes. Respirant longuement, je lui souris avant que cette dernière ne me dise qu’elle avait simplement trouvé le corps, qu’il était déjà mort quand elle l’avait trouvé et qu’elle était simplement allée se chercher un café. « Toi aussi... D’accord, je prends en note ce que tu m’as dit. Tu as bien fait d’appeler la police quand tu l’as trouvé. » énonçais-je avant de regarder mon thermos en partie vide et le café froid de Regina « J’ai du temps devant moi et je crois que tu as bien besoin d’un café, je te paye un café ? » demandais-je à la brune avant de regarder Kate et de lui faire un signe de la main, lui faisant comprendre que j’allais prendre un café.

Elle me fit un signe de la tête avant que je ne regarde Regina « Alors ? Tu veux bien prendre un café avec moi ? » demandais-je à la jeune femme. Concrètement, j’espérais qu’elle accepte ma demande, il fallait que je m’excuse de ce silence qui avait dû lui faire du mal comme il m’en avait fait à moi aussi, elle m’avait manqué et au fond de moi, j’étais heureuse de la retrouver. Deux ans… Deux longues années sans avoir de ses nouvelles et il avait fallu un meurtre pour que l’on se retrouve.
code by bat'phanie


Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Jeu 14 Sep 2017, 12:07 pm


« You, again ? »

Belle journée !  

Regina se sentait gênée par la situation. Elle n'était clairement pas à l'aise. Ses souvenirs revenaient à la surface et c'était trop pour elle. Avec le temps, elle s'était fait à l'idée, se disant que la rousse n'était plus qu'un joli moment de sa vie, et qu'elle ne la verrait plus. Et ses résolutions venaient d'être anéanties en quelques secondes.

Aujourd'hui, elle était là, elle se tenait devant elle. Il fallait avouer qu'elle semblait épanouie, elle était charmante et surtout, extrêmement élégante. Sa tenue était parfaite et mettait en valeur ses cheveux flamboyants.
Et là, nouveau retournement de situation, elle lui propose d'aller prendre un café et le confirme à sa collègue. Un café...

« Alors ? Tu veux bien prendre un café avec moi ? »

C'est une mauvaise idée. Pourquoi renouer après tout ce temps ? Et pour quelle raison ? Elle ne t'a pas donné de nouvelles, ou seulement au début. Sa vie est ailleurs désormais et la tienne est déjà bien compliquée. Entre Henry et sa nouvelle lubie, tu es servie... Passe ton chemin, retourne au boulot et continue. Regina, ne soit pas idiote !

Mais elle l'était. Elle l'avait toujours été avec Megan, idiote. Elle lui faisait confiance aveuglément et elle semblait sincère en lui proposant de prendre un café alors...

« Pourquoi pas... J'ai pris ma journée après ces événements... Mais elle préférait rester sur la réserve, mettre de la distance. Enfin je ne voudrais pas contrarier tes plans. Tu dois être très occupée. »

Et elle insista assez lourdement sur le « très », ce qui ne l'empêcha pas pour autant de se rapprocher d'elle.

« Non, écoute je pense que tu as beaucoup à faire... Une autre fois sûrement. »

Refuser son café revenait à refuser de la voir. Et elle savait très bien que cette « autre fois » n'arriverait pas avant longtemps. Peut-être même jamais... Etait-ce pour le mieux ? Peut-être... Peut-être pas.


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Jeu 14 Sep 2017, 12:53 pm




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
Voir Regina là devant moi, je dois dire que mon cœur battait fort mais je devais taire cela, je me contentais de la regarder avec un sourire. Puis finalement, je vins lui proposer un café, consciente qu’elle est totalement libre de me le refuser étant donné notre passé commun et surtout le fait que durant deux ans, je n’avais plus donné de nouvelles. Me tenant près d’elle, je remarquai qu’elle s’était rapprochée de moi, je lui souris lorsque finalement, elle hésite sur le fait de venir prendre un café avec moi. « Oh tu sais, les cadavres sont morts, je peux bien prendre une petite heure pour moi et puis, j’ai prévenu ma supérieure. » énonçais-je à mon ancienne collègue.

Pour tout dire, même si elle refusait, je me sentirais prête presque à me mettre à genoux, pour la supplier de venir prendre ce fameux café avec moi, j’avais besoin qu’elle me pardonne tout ça. Tout ce temps d’absence sans aucunes nouvelles, je m’en voulais tellement. Plongeant mon regard dans le sien, je repris finalement la parole, parlant doucement pour qu’elle m’entende elle-seule. « S’il te plait Regina… J’ai besoin de prendre ce café avec toi, j’ai besoin de te parler et de me faire pardonner cette longue absence. » énonçais-je.

Au moment même où je terminais ma phrase, Kate vint à ma rencontre avant de sourire à Regina et posa son regard sur moi « Megan, je pars avec le Docteur Gross au labo. Envoyez-moi un sms quand vous serez apte à venir au boulot. » m’énonça-t-elle avec un sourire compréhensif avant que je ne réponde à son sourire et qu’elle ne monte en voiture pour partir au labo. Posant mon regard sur Regina, je reprends la parole « S’il te plait… », il était rare que je demande de cette manière mais je voulais vraiment qu’elle accepte, j’en avais un certain besoin. Oui, je voulais passer du temps avec elle. Avec elle, je n'étais plus la même...oh ça c'est clair.
code by bat'phanie


Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Jeu 14 Sep 2017, 1:17 pm


« You, again ? »

Belle journée !  

« S’il te plait Regina… J’ai besoin de prendre ce café avec toi, j’ai besoin de te parler et de me faire pardonner cette longue absence. »

Le sujet qui fâche... Se faire pardonner cette longue absence ? Comme si c'était si facile, en prenant un café. Elle n'avait pas été absente, elle l'avait abandonnée. C'est comme ça qu'elle le ressentait, qu'elle le vivait au quotidien : comme un abandon.
Pourtant, elle n'avait plus rien à perdre, en soi... Elle pouvait néanmoins souffrir à nouveau. Etait-elle prête à espérer et tomber de haut ?

Soudain, la blonde, sa collègue, était arrivée. Et à cet instant, Regina ressentit une pointe de jalousie... Jalousie qui n'avait pas vraiment lieu d'être mais elle ne pouvait pas contrôler ce qu'elle ressentait. Leur sourire complice, comme si chacune savait ce que pensait l'autre... Pourtant, elles se vouvoyaient, il y avait une certaine distance entre elles, distance qui n'existaient pas entre Megan et elle. Avant... Bien avant.

« S’il te plait… »

Regina soupira et s'éloigna afin de jeter son gobelet dans une poubelle.

« Très bien... Allons-y dans ce cas. »

Mais Megan avait intérêt à avoir une bonne raison, une très bonne raison. Néanmoins, elle était heureuse d'avoir accepté, au fond d'elle-même. Elle lui avait extrêmement manqué et ce manque se comblait doucement en sa présence.

Elle emboîta donc le pas à la rousse et elles allèrent toutes les deux dans le café qui se situait à côté de l'hôpital. Sur le chemin, elles restèrent très silencieuses.
Une fois arrivée, Regina commanda finalement un chocolat chaud avec de la cannelle, la découverte d'Henry, et elle devait avouer que c'était délicieux.

« Et pour toi ? »


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Jeu 14 Sep 2017, 2:59 pm




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
Je souris à Regina lorsque cette dernière accepte ma demande. Il était certain que j’étais différente avec elle, oui vraiment différente mais un sourire en coin était né sur mon visage quand j’avais vu la jalousie dans son regard quand Kate s’était approchée de moi. C’était assez étonnant d’imaginer qu’elle puisse penser que nous sommes plus que des collègues Kate et moi. Nous sommes amies c’est vrai mais ça s’arrête là. « Allons-y. » énonçais-je à Regina alors que nous nous rendions en silence jusqu’au café non loin.

Entrant à l’intérieur, je laissa Regina commander avant de commander un frappucino sans glaçons et alla m’installer à une table de libre avec Regina avant de respirer longuement. Me passant machinalement la main dans les cheveux, je lève le regard vers elle et reprends finalement la parole « Merci de…d’avoir accepté ma demande. » En soit, je l’avais légèrement poussé à l’accepter. Un long moment de silence s’installa entre nous avant que je ne reprenne finalement la parole « Tu as le droit de m’en vouloir, de me jeter ton chocolat chaud à la figure, je ne t’en voudrais pas. » énonçais-je alors que la serveuse nous amené nos commandes. La remerciant d’un sourire, je bu une gorgée de mon frappucino avant de ramener mon regard sur la chirurgienne.

« J’aurais dû te donner des nouvelles, j’aurais dû t’appeler, venir te voir mais ma…ma vie a changée et je n’avais plus le temps pour grand-chose. Je suis tellement désolée de t’avoir… » je bu une nouvelle gorgée pour trouver les mots justes avant de finalement ajouter « Je n’aurais pas dû t’abandonner. » énonçais-je finalement. M’adossant au dossier de la chaise, je poussa un profond soupir avant de lever le regard vers Regina, me perdant dans ses yeux chocolat « Tu m’as manquée… » ajoutais-je.
code by bat'phanie


Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Jeu 14 Sep 2017, 3:45 pm


« You, again ? »

Belle journée !  

« J’aurais dû te donner des nouvelles, j’aurais dû t’appeler, venir te voir mais ma…ma vie a changée et je n’avais plus le temps pour grand-chose. Je suis tellement désolée de t’avoir… Je n’aurais pas dû t’abandonner. »

Les mots étaient lâchés. Elle n'avait pas cherché à nier, ou à se trouver des excuses. Elle avait tout simplement assumé ses actes. Oui, certes... avec quelques excuses, oui... Seulement elle n'avait pas tort. Tout avait changé dans sa vie... Mais pour Regina aussi, tout avait changé.

« Tu m’as manquée… »

Regina soupira et rougit très légèrement. Évidemment, c'était réciproque. Pire que ça même... Elle lui manquait encore, alors qu'elle était juste là. A quelques centimètres d'elle, la regardant... Dieu que ses yeux lui avaient manqués aussi. Elle s'y perdait avec plaisir et culpabilité.

« Ecoute Megan, je vais être très claire. J'ai toujours été là pour toi, depuis notre première rencontre. Toujours. Je t'ai toujours soutenue, à chaque moment de ta vie... Alors je ne vais pas arrêter maintenant. Mais tu m'as blessée. Nous vivons dans la même ville bon sang ! »

Mais Megan avait intérêt à avoir une bonne raison, une très bonne raison. Néanmoins, elle était heureuse d'avoir accepté, au fond d'elle-même. Elle lui avait extrêmement manqué et ce manque se comblait doucement en sa présence.

Pourtant, la colère commençait à poindre. Tout ce qu'elle avait désespérément voulu enfouir au plus profond d'elle-même décidait de ressortir. A quoi bon lutter après tout ? Elles avaient effectivement besoin de cette conversation.

« C'était si difficile de prendre cinq minutes pour me voir ? Je t'en veux Megan. Je t'en veux pour m'avoir laissée. Eh, oui, abandonnée est le bon terme. La dernière fois que nous nous sommes vues... »

Cette boule familière se formait à nouveau dans sa gorge. Elle préféra boire une gorgée de son chocolat pour reprendre le peu de contenance qu'elle pouvait. Avec une grande difficulté pour retenir ses larmes, elle regarda la rousse.

« J'aurais dû me douter que ça n'avait aucun sens... Un simple moment de faiblesse avant la fin. Un adieu... Elle secoua la tête de dépit et se mit à rire nerveusement. J'ai tellement honte d'avoir été si stupide... Bref, oublions ça. »

Oublier ? Bien sûr que non... Jamais elle ne pourrait oublier cet instant.


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Jeu 14 Sep 2017, 6:08 pm




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
Oui, je l’avais abandonnée. C’est clairement ce que j’avais fait et je comprenais qu’elle m’en veuille. Mes mains entourant mon gobelet rempli de mon frappucino, j’en bois une nouvelle gorgée avant de lever le regard pour croiser celui de Regina. Ses yeux m’avaient manqué, ses gestes prévenants m’avaient manqués. Pourrais-je les retrouver un jour ? Je n’en savais rien. Mais j’espérais que la faille que j’avais créée suite à mon départ finisse par se refermer, je ne voulais pas la perdre, je ne pouvais me résoudre à la perdre une seconde fois.

J’écoutais ses paroles, je me perdais dans son regard chocolat, bien malgré moi. J’écoutais la colère qu’elle ressentait à mon égard et je la comprenais car je fus moi-même en colère contre moi, comment avais-je pu simplement partir comme ça ? Je n’en savais rien mais il est clair que je ne pouvais pas laisser ça, comme ça, sans rien dire. Il est clair qu’on avait bien besoin de cette conversation « Je… Je ne le sais que trop bien Regina. » lui énonçais-je lorsque cette dernière énonça le fait que nous étions toutes les deux dans la même ville.

Elle avait raison, n’aurais-je pas pu trouver cinq minutes de ma vie pour venir la voir ? Pour lui dire qu’elle me manque et que notre baiser était tout ce qu’il y a de plus sincère. « Je sais que j’aurais dû venir te voir Regina, je sais que j’aurais dû prendre le temps de venir ou ne serait-ce de t’appeler pour savoir comment tu vas mais mon travail m’a pris beaucoup de temps, sur ma vie, sur ma vie de famille également mais tu dois savoir que je m’en veux à moi-même de t’avoir abandonnée comme tu le dis si bien. J’ai été lâche avec toi, je suis partie, je… j’étais sous le choc de la mort de Sidney, je ne pouvais me résigner à continuer de me mentir à moi-même Regina. » énonçais-je à la jeune femme avant de reprendre la parole « Tu as le droit de me faire la gueule autant que tu le désires, je le comprendrais totalement mais sache que j’ai toujours pensé à toi, à chaque moment, je me rappelais de nos fous-rires, de nos pauses cafés, de nos soirées ciné à la maison avec un bon verre de vin et surtout je me souvenais de toi qui m’apprenait des choses sans t’en rendre compte. » lui énonçais-je.

Oui, elle m’avait appris à être plus…je ne trouve pas les mots pour le dire mais j’avais changé après que je l’ai rencontré, je n’étais plus la même personne. Buvant une nouvelle gorgée pour reprendre mon entière lucidité, je relevai le regard vers elle lorsqu’elle exprima ce qui s’était passé la dernière fois que nous nous étions vues « Regina… » commençais-je. Un silence s’installa entre nous alors qu’elle se disait stupide d’avoir cru que ça pouvait être autre chose qu’un moment de faiblesse. « Regina… » répétais-je. Buvant une nouvelle gorgée, je respirai longuement et repris finalement la parole « Le baiser que nous avons échangé était sincère, tout ce qu’il y a de plus sincère. Depuis que je te connais, je ne rêvais que de ce moment, je ne te l’ai jamais dit car je ne me le suis jamais avoué à moi-même. Pourquoi crois-tu que je sois partie ? Pourquoi crois-tu que j’aie décidé de changer de métier ? Parce que je ne voulais pas devenir un poids pour toi, je ne voulais pas être un ralentissement pour toi. Tu méritais de prendre ma place, je n’avais pas le droit de te priver de ça. Mais je… je n’avais pas non plus le droit de taire ce que je ressens pour toi. », j’eu un rire nerveux avant de reprendre « C’est bête…je…je pensais pas te l’avouer un jour. Je pensais que ça resterait un secret dont je serais la seule qui en connaisse l’existence mais la vie nous joue des tours… » énonçais-je à la jeune femme.
code by bat'phanie


Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Ven 15 Sep 2017, 12:08 pm


« You, again ? »

Belle journée !  

Elle avait pensé à elle... A Elles. A leurs moments. Regina n'était donc pas seule et cette simple idée la rendait heureuse... Mais elle restait sur sa réserve, à quoi bon... Megan faisait partie de son passé et ça devait le rester. Elle essayait de s'en convaincre mais sa présence ne l'aidait pas. Vraiment pas...

La mort de Sidney n'avait pas affecté que Megan. Regina aussi avait été très touchée. Elle se demandait sans arrêt si elle aurait pu faire quelque chose pour la sauver, et pour empêcher le départ de la rousse. Elle se demandait si elle aurait pu mieux faire durant son opération... si elle aurait pu lui éviter cette foutue paresthésie... Mais là encore, ressasser le passé ne servait à rien. Il était déjà trop tard.

« Faire la gueule » ? Regina ne faisait pas la gueule. Regina n'était plus une adolescente. Non, elle était blessée. Elle se sentait tout simplement trahie et préférait prendre ses distances. Ce n'était pas de la colère qu'elle ressentait, mais juste une grande déception. Un vide...

« Pourquoi crois-tu que je sois partie ? Pourquoi crois-tu que j’aie décidé de changer de métier ? Parce que je ne voulais pas devenir un poids pour toi, je ne voulais pas être un ralentissement pour toi. Tu méritais de prendre ma place, je n’avais pas le droit de te priver de ça. »

Regina restait interdite. Elle était partie... « pour » elle ? Ca n'avait aucun sens ! La brune n'était pas carriériste et elle n'avait jamais souhaité prendre la place de son amie. Pourtant, après le départ de Megan, c'est ce qu'elle fit au bout de quelques mois... Elle avait assisté la meilleure et c'était effectivement elle qui convenait le mieux pour le poste. Mais ça n'en valait pas la peine.

« Mais je… je n’avais pas non plus le droit de taire ce que je ressens pour toi. C’est bête…je…je pensais pas te l’avouer un jour. Je pensais que ça resterait un secret dont je serais la seule qui en connaisse l’existence mais la vie nous joue des tours… »

Toutes les certitudes de Regina, tout ce qu'elle avait imaginé et principalement le pire, venaient de s'effondrer. Qu'était-elle en train d'avouer au juste ? Qu'elle avait des sentiments pour elle ? Si on résumait la situation : Megan avait des sentiments pour elle, depuis un moment, et s'était dévoilée juste avant de disparaître définitivement. Regina ne savait pas comment le prendre... Elle hésitait entre rire et pleurer. A ses yeux, cela ressemblait à de la lâcheté... Mais en y réfléchissant bien, c'était peut-être de la peur. La peur que ça ne soit pas réciproque ? Peut-être... Seulement Regina avait répondu à son baiser... Elle s'y était abandonnée comme jamais elle ne l'avait fait, avec personne.

« Megan... Regina avait les mains qui tremblaient, elle était au bord de la crise de nerfs, ou de la panique – au choix. Tu n'as pas le droit de me dire ça aujourd'hui... Tu ne peux... Tu ne peux pas faire ça à chaque fois qu'un drame arrive ! Tu débarques après tout ce temps, toutes ces années, et tu chamboules ma vie... »

Les larmes aux yeux, elle tenta de se reprendre. Elle sortit son porte-feuille et laissa de l'argent sur la table, assez pour elles deux. Puis elle se leva, tentant de se convaincre que c'était la meilleure solution.

« Je suis désolée, c'est beaucoup trop pour moi. Je ne suis pas à ta disposition... Je ne le suis plus. »

Ne craque pas Regina... Reste forte. C'est la meilleure solution et tu le sais...

Elle ne pouvait pas la regarder dans les yeux, pas avant ce qu'elle s'apprêtait à faire.

« J'espère que tu pourras apaiser la famille de cette victime... Et d'autres encore. Et plus que tout, je souhaite que tu sois heureuse, épanouie... »

Elle préféra ne pas attendre de réponse et sortit assez rapidement du café. Un café dans lequel elle préférait ne plus retourner avant un long moment. C'était assez compliqué pour elle d'imaginer la scène, de revivre ce moment...

Un peu plus loin dans la rue, elle s'adossa au mur, inspira profondément... et fondit en larmes. Que venait-elle de faire ?


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Ven 15 Sep 2017, 2:09 pm




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
Qu’avais-je fait ? Pourquoi avais-je souhaité cela ? Pourquoi lui avais-je dit ce que je ressentais ? Qu’elle stupidité. Que j’étais stupide. J’écoutais ses propos, je sentais une boule se créer dans ma gorge, elle allait partir, je le sentais, je le savais au fond de moi. Je savais que ce jour là, j’avais fait l’erreur de partir, pourquoi étais-je partie ? Pourquoi l’avais-je abandonnée durant deux longues années alors que nous nous trouvions dans la même ville ? Elle m’avait secondée mieux que quiconque et elle était la plus douée… Je me maudis intérieurement de lui avoir proposé ce café, j’aurais simplement dû la laisser partir, comme je l’avais fait jadis. Une part de moi se sentait soulagée de lui avoir avoué cela mais sous ses paroles, je me sentais coupable, je me sentais mal, j’aurais presque pu sentir mon cœur se briser. Oui je crois bien que c’est ce qui s’était passé. Je l’avais regarder poser l’argent sur la table, j’avais posé sur elle un regard embué mais je l’avais laissé partir, je ne l’avais pas retenue car je devais me résoudre à la laisser partir, après tout, je l’avais cherché non ?

Refoulant la douleur de ce qui venait de se produire, refoulant mes larmes, je regardais la serveuse venir vers moi « Tout va bien ? », je lui fais un sourire faux « Oui, je…gardez la monnaie. » lui énonçais-je simplement alors que je mettais ma veste pour quitter le café, mon latté à la main. En sortant à l’extérieur, je me pris en train de chercher Regina, je voulais lui dire une dernière fois que j’étais désolée et que… Le vent s’engouffra dans ma chevelure rousse et la fit voler dans les airs alors que mon regard se posait sur Regina, contre le mur un peu plus loin, les yeux remplis de larmes. Mon cœur se brisait une nouvelle fois en la voyant comme ça. Je ne savais pas quoi faire. Oh que je devais avoir l’air maligne, là comme ça, à simplement la regarder. En mémoire me revenait ses paroles « Je suis désolée, c'est beaucoup trop pour moi. Je ne suis pas à ta disposition... Je ne le suis plus. » Oh Regina, si seulement tu savais…Si seulement tu savais à quel point je suis désolée.

Un pas. Deux pas. Plus j’ai l’impression de faire un pas vers elle, plus j’ai l’impression qu’elle s’éloigne. Avais-je ne serait-ce que le droit d’aller vers elle pour la réconforter ? C’était de ma faute qu’elle pleurait, c’était à cause de ma lâcheté, de ma culpabilité, de mon absence qu’elle pleurait. Putain Megan, pourquoi ? Pourquoi tu fais n’importe quoi quand elle est avec toi ? Pourquoi lui avoir avouer que maintenant que je l’aime. Je ne sais pas, c’était pour moi, quelque chose de…différent. Elle est la première qui m’a fait comprendre que ce que je ressentais étais vrai. Pourrais-je un jour redevenir la Megan Hunt que j’étais jadis ? Non, je ne pourrais plus jamais être celle que j’étais jadis, je ne pourrais plus être comme avant. Ne plus être comme j’étais avec elle, je ne connaîtrais jamais plus nos soirées ciné, nos fous rires pour un rien, nos pauses café. J’étais heureuse avec mon métier de médecin légiste, je rendais service aux gens en trouvant les meurtriers, je faisais continuer les histoires de ceux qui étaient partis trop tôt mais avais-je simplement le droit de taire la mienne d’histoire ?

Je prends une grande inspiration et expiration avant de me mettre à marcher. Mes talons claquant sur le sol, je m’avance vers elle, mon esprit essayant de remettre en place ce que je voulais lui dire, sur ces deux ans d’absence. Mais la distance qui me séparait d’elle me semblait trop courte et arrivée face à elle, je me surpris à me perdre dans ses yeux mouillés par les larmes que j’avais causé. « Ne pars pas s’il te plait. » demandais-je avant de lui tendre un mouchoir « laisse moi m’expliquer et après si tu veux partir, je ne te retiendrais pas Regina. » lui énonçais-je alors que j’avais toujours la présence de cette boule dans la gorge, je sentais mes mains trembler et cette fois-ci, ce n’était pas dû à ma paresthésie. Je me sentais fautive, je me sentais coupable, et qu’est-ce-que je pouvais me sentir conne d’avoir brisé ce que nous avions…
code by bat'phanie


Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Ven 15 Sep 2017, 2:48 pm


« You, again ? »

Belle journée !  

Adossée au mur, Regina laissait couler des larmes sur ses joues. Elle regrettait son geste, mais plus que tout, elle en souffrait. Son cœur était pris dans un étau, le serrant si fort qu'elle le ressentait physiquement. Elle aurait voulu pouvoir s'écrouler sur le sol et pleurer à chaudes larmes mais elle était dans la rue, elle ne pouvait pas. Et pourtant, une partie d'elle-même était en train de mourir sans qu'elle ne puisse rien y faire. Elle avait perdu ce qu'elle avait tant voulu, pendant des années.

Elle se voyait encore partir, et abandonner Megan là. Mais ce n'était pas une vengeance, elle n'avait pas pu supporter tout ça. Elle savait que c'était voué à l'échec et que toute cette souffrance risquait de la briser définitivement. Elle avait eu du mal à se remettre de la disparition de la rousse et là, c'était trop dangereux pour elle. Pour son cœur qui ne battait plus que très légèrement...

Elle porta sa main à sa poitrine. Elle avait si mal... Elle souffrait tant, mais elle ne pouvait pas rester plantée là. Il fallait qu'elle rentre chez elle, ou qu'elle aille prendre un verre. A cette heure-ci, c'était s'assurer une journée compliquée, mais nous étions samedi, et Henry passait le week-end chez un ami à lui... Il fallait qu'elle oublie. Qu'elle l'oublie. Mais finalement...

« Ne pars pas s’il te plaît. Laisse moi m’expliquer et après si tu veux partir, je ne te retiendrais pas Regina. »

Megan. Pourquoi l'avait-elle suivie... N'avait-on pas le droit à son intimité lorsque l'on perdait la face ? Ne serait-ce qu'une dizaine de minutes... Non. Non Megan la voyait dans un moment de faiblesse extrême.

« Va-t-en... Megan, pars ! Je ne veux plus te voir ! Je ne peux plus te voir ! Tu ne comprends pas à quel point tu m'as brisée ?! »

Et à nouveau, elle fondit en larmes. Elle ferma les yeux et se mit à trembler. Elle n'était plus seulement au bord du gouffre, elle y plongeait et n'avait rien pu trouver pour s'accrocher... Elle aurait voulu s'arracher le cœur, faire en sorte qu'il cesse de lui dicter sa loi. Mais elle ne pouvait pas. Elle suffoquait littéralement, d'angoisse, de désespoir et de tristesse... Ses poumons ne l'alimentaient pas assez en air, elle se perdait dans ses larmes.

Et finalement, ses jambes la lâchèrent, et plus rien. Elle avait cessé de lutter, elle n'en avait plus la force, pas aujourd'hui. Après le choc du corps retrouvé, c'était celui de l'amour perdu. Depuis quelques mois elle accumulait les problèmes personnels et à cet instant précis, elle ne pensait plus à rien. Ni le mort, ni Henry, ni Emma Swan, ni même Megan n'étaient présents... Seul le vide demeurait. Elle avait perdu connaissance...


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Ven 15 Sep 2017, 4:23 pm




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
Le vent s’engouffra dans ma chevelure rousse, la faisant voler dans l’air alors que je posais mon regard sur elle, elle était au plus mal et tout cela, c’était de ma faute, à cause de moi, elle pleurait et mon cœur pleurait, oui mon cœur pleurait parce que je m’avouais enfin avoir besoin d’elle, être heureuse en sa présence et surtout je m’avouais l’aimer, l’aimer vraiment et mon cœur se brisait à chacun de ses regards. Je lui avais fait du tort, je lui avais brisé le cœur inconsciemment. Oh comme je m’en voulais d’être la cause de tout ça. J’avais tenté de rattraper le coup en venant vers elle mais j’avais bien compris qu’elle ne voulait plus me voir. Ses paroles raisonnèrent dans mon esprit. Elle avait raison, je l’avais brisée, je lui avais fait du mal et encore maintenant, je lui faisais de la peine.

Mon corps tout entier tremblait. Oh Regina, si tu savais à quel point je t’aime. Je ne répondis rien à ses paroles et la regardait là, impuissante, face à tant de tristesse, je ne pouvais rien face à ses larmes. Fallait-il mieux que je l’écoute et que je la laisse là ? Devais-je m’en aller et sortir de sa vie à jamais ? Devais-je être lâche une nouvelle fois et vivre avec ça ? Vivre avec le fait que je lui avais brisé le cœur ? Je refoulais mes larmes, je refoulais la douleur et la crainte de la voir partir pour de bon. Mais elle avait été clair, elle ne voulait plus me voir. Je m’apprêtais à repartir mais… « Regina… » murmurais-je avant de me rendre compte qu’elle était là, sur le sol, inconsciente « Non…non !! »

Lâchant mon sac, je m’étais rapidement agenouillée vers elle avant de prendre son pouls. Il était faible, je pouvais sentir les battements de son cœur, trop lents. Anormalement lents. Oh Regina… Tu n’as pas le droit, ne me fais pas ça, s’il-te-plait, ne m’abandonne pas ! Me saisissant de mon portable, je contacte immédiatement l’hôpital, leur donnant le lieu où je me trouve. Une ambulance ne tarde pas à arriver avant de s’occuper de Regina. Je la voyais inconsciente sur le brancard, je crois qu’on pouvait l’inquiétude dans mes yeux, je ne voulais pas la perdre, son pouls…elle n’en avais pas beaucoup et je ne pouvais pas me résoudre a… « Attendez ! » dis-je avant de me diriger vers l’ambulance « Je veux monter avec elle. » « Docteur Hunt je… » « S’il-vous-plait, laissez-moi l’accompagner. » « Très bien. »

Je monte dans l’ambulance et accompagne Regina jusqu’à l’hôpital alors qu’elle est toujours inconsciente. Les infirmières ne tardent pas à la prendre en charge « J’étais avec elle, le temps que je me retourne, elle était inconsciente sur le sol, je lui ai fait les premiers gestes de secours mais quand j’ai pris son pouls, il était très faible. » « ça va aller Megan, on s’occupe d’elle. Tu peux attendre là ? » « Je veux rester avec elle ! » « Megan… » « Je suis médecin, je connais les codes mais je veux rester avec elle, s’il te plait. Laisse-moi rester. » « D’accord mais alors reste là et laisse nous nous occuper d’elle. » « Ok. », je m’adosse contre le mur froid, cachant mes larmes et la douleur de la voir comme ça. A cause de moi. Je frissonne légèrement et pose mon regard sur elle alors qu’elle est là, allongée sur le lit d’hôpital, il lui mette de l’oxygène, il lui pose des fils pour prendre son pouls et tout le reste. Pour tout dire, j’étais comme perdue, ailleurs.

Je revoyais nos moments ensemble, nos sourires complices, nos petites piques pas méchantes et je revoyais ce fichu baiser. Pourquoi avait-il fallu que tout ça arrive ? Je poussai un profond soupir et quitta la chambre où se trouvait Regina pour aller me prendre une bouteille d’eau au distributeur. Mettant la pièce dans la machine, cette dernière bloqua la bouteille, furieuse, je me mis à hurler « Saloperie ! Rends-moi mes cinquante cents si tu ne veux pas me donner la bouteille d’eau ! », rageuse, je me rendis à l’extérieur pour me calmer et prendre l’air. Envoyant un message à Kate, je lui expliquai ce qu’il s’était passé et que je me devais de rester auprès de Regina même si elle ne voulait pas que je sois là, je me devais de rester auprès d’elle. Kate me confirma que je pouvais prendre ma journée et calmée, je me rendis dans la chambre de Regina, il y avait simplement une infirmière qui s’occupait de sa perfusion. « Elle risque de se réveiller bientôt ? » « On ne sait pas Megan. ». Très rassurant. Je laisse l’infirmière partir et prends une chaise avant de m’asseoir au chevet de Regina et de prendre sa main dans la mienne « Pardon…pardon pour tout. »

J’ignorais combien de secondes, combien de minutes, combien d’heures étaient passées depuis son arrivée ici mais le soleil s’était couché depuis longtemps et j’avais fini par m’endormir, blottie dans la chaise, voulant rester auprès de Regina.
code by bat'phanie


Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Ven 15 Sep 2017, 4:55 pm


« You, again ? »

Am I too lost to be saved ?  

Il aurait été si bon de rester dans ce trou noir. Ca aurait été si facile... enfin... si on oubliait Henry. Que deviendrait-il si elle disparaissait pour de bon ? Irait-il avec cette femme qui l'avait laissé ? Cette mère biologique ? Dans le fond, elle savait qu'elle faisait preuve de mauvaise foi lorsqu'elle parlait d'elle en ces termes. Emma Swan avait certainement ses raisons, peut-être lui en parlerait-elle un jour, peut-être pas... Mais elle ne la connaissait pas, et elle préférait que ça n'arrive pas. Et si elle décidait de reprendre Henry ? Si elle... si elle la poursuivait ? Là encore, ça ne ferait qu'accentuer le stress permanent de la brune...

Mais pour l'heure, elle n'y pensait pas. Elle ne pensait pas... Elle rêvait. Un rêve simple, agréable. Elle se voyait avec Henry, et ils partageaient une glace. Une simple glace en riant, dans un parc qu'elle avait déjà vu sans vraiment se souvenir d'où. Et puis une main glissa dans la sienne sans qu'elle ne sache à qui elle appartenait. Mais elle se vit sourire. Elle semblait heureuse, au paroxysme du bonheur...

« Regina... ? »

Une voix. Elle ouvrit péniblement les yeux et vit une infirmière. Elle l'avait déjà croisée plusieurs fois à l'hôpital mais elles ne se connaissaient pas particulièrement. Etait-ce Alicia ou Alice ? Quelque chose qui y ressemblait en tout cas.

« Qu'est-ce que...
- Vous avez fait une chute et avez perdu connaissance. Elle regarda ses notes. Peut-être pas dans cet ordre... Hum. Comment vous sentez-vous ?
- Comme si un camion m'avait roulé sur la poitrine mais ça va... Mais... Henry ?
- Votre fils a été prévenu. Il est en sécurité chez un de ses amis d'après ce que je lis. En tout cas, vous pouvez remercier le Dr. Hunt, elle est arrivée au bon moment. Reposez-vous, vos constantes sont correctes. Je préviens le Dr. Cooke pour qu'il vous fasse d'autres examens demain matin. »

Et elle s'en alla, s'effaçant, permettant à Regina de voir Megan. Sa vue auparavant un peu brouillée, était maintenant revenue, tout comme ses sensations. Et elle se rendit compte que sa main se trouvait dans celle de la rousse. Elle eut envie de la retirer, ses souvenirs refaisant surface au même moment, mais se ravisa. Inutile de se contrarier plus encore.

« Merci... Je suis désolée si je t'ai inquiétée, mais ces derniers temps je dors peu et j'ai certainement fait un trop plein d'émotions. Rien de grave... Je pense que tu peux rentrer chez toi. »

Nouvelle boule dans sa gorge, et toujours cet étau serrant son cœur. Repousser Megan devenait de plus en plus difficile.


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 144
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 07/04/2017
EMPLOI : (Docteur en médecine légale) Médecin Légiste au service du FBI
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Ven 15 Sep 2017, 6:26 pm




Comme ça me paraît loin...
Regina & Megan
« Megan ? », j’ouvre les yeux et le pose sur l’infirmière qui se tenait devant moi « Elle a donnée des signes qu’elle va se réveiller, je me suis dit qu’il était mieux que je te réveille » « Oui, merci Alice. » lui énonçais-je avec un sourire avant de respirer longuement pour reprendre convenablement mes esprits alors que Regina retrouvait les siens. Mon regard se posa sur Regina lorsque l’infirmière s’était en allé. « Tu n’as pas à t’excuser, je… oui j’ai été inquiète, je ne savais pas ce qu’il se passait, ton pouls était très faible, je ne pouvais pas te laisser là . Que tu le veuilles ou pas, je t’aime, oh ça oui, tu peux pas aller contre. » énonçais-je avant de me lever pour fermer la porte de la chambre.

« Tu veux de l’eau ? » demandais-je à la brune. Prenant la bouteille d’eau que j’avais fini par réussir à avoir, je bois une gorgée avant de sortir un paquet de doliprane de mon sac à main avant de prendre un cachet avec une gorgée d’eau et reviens m’asseoir auprès de Regina avec la carafe d’eau et son verre si jamais elle voulait de l’eau « Je ne veux pas te laisser Regina, tu m’as fait peur, tu m’as vraiment fait peur quand je t’ai retrouvé inconsciente et je m’en suis voulue car c’est de ma faute si tu te retrouves ici. Je ne voulais pas tout ça, je n’aurais rien dû te dire… Je suis désolée de t’avoir causée tous ces maux. J’espère que tu pourras trouver la force de me pardonner. » énoncais-je à la brune

Le médecin me fit un signe de la main, regardant Regina, je finis par me lever, je sors de la chambre et referme la porte derrière moi avant de m’approcher du médecin « Content de te voir Megan. » « Moi aussi. Alors, tu as les résultats de ses examens ? » « Regina a simplement une très grosse fatigue et ses nerfs n’ont pas tenus le choc. Il lui faut beaucoup de repos et surtout il faut qu’elle dorme. » il me tends une ordonnance « Je lui ai prescrit des gouttes à prendre pour dormir la nuit et si besoin, elle pourra également prendre ça. » m’énonce t’il avant de me tendre un flacon. « Tu peux lui dire qu’elle pourra sortir d’ici une petite heure, on a pas besoin de lui faire d’avantage d’examens. »

Je laisse le médecin partir avant de retourner dans la chambre et pose mon regard sur Regina « Tu vas pouvoir sortir, il t’a prescrit des gouttes à prendre pour dormir et deux semaines de congés » dis-je en montrant l’ordonnance « Les infirmières vont t’amener les papiers et tout le tsoin tsoin. Après, je te raccompagne chez toi et c’est pas à discuter. » énonçais-je à Regina « Je reviens, je vais me chercher un café, t’en veux un ? Et crois-moi Regina, je ne te laisserais pas tant que je ne serais pas certaine que tu vas mieux. » énonçais-je finalement, la porte ouverte, prête à me rendre au distributeur.
code by bat'phanie


Megan Hunt
Megan Hunt, médecin légiste...égale à elle-même on va dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 66
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 11/09/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Regina a une chambre à l'Hôtel Cortez, avec Mary-Margaret, David et Henry.
EMPLOI : Chirurgienne
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme ça me paraît loin... | Regina Sam 16 Sep 2017, 6:26 am


« You, again ? »

Belle journée !  


« Tu n’as pas à t’excuser, je… oui j’ai été inquiète, je ne savais pas ce qu’il se passait, ton pouls était très faible, je ne pouvais pas te laisser là . Que tu le veuilles ou pas, je t’aime, oh ça oui, tu peux pas aller contre. Tu veux de l’eau ? »

La brune était sous le choc... Elle n'avait pas envie d'avoir plus de précisions... Avoir entendu que leur baiser avait été partagé, et était réel lui avait déjà posé problème, mais s'entendre dire qu'elle était tout simplement aimée était le summum.
Elle acquiesça pour l'eau et tenta de se redresser. Elle avait mal aux jambes, certainement dû à la chute qu'elle avait fait.

Elle tentait péniblement d'assimiler tous les faits. Megan était toujours là, et c'était elle qui l'avait emmenée jusqu'ici, apparemment. Elle l'aimait. Elle lui avait déjà dit auparavant mais aujourd'hui ça n'avait plus la même signification, c'était plus profond, plus intense... Plus réel peut-être ? Dire à son amie que l'on aime est une chose, mais là, elle n'avait plus l'impression qu'elle parlait à une amie...

« Je ne veux pas te laisser Regina, tu m’as fait peur, tu m’as vraiment fait peur quand je t’ai retrouvé inconsciente et je m’en suis voulue car c’est de ma faute si tu te retrouves ici. Je ne voulais pas tout ça, je n’aurais rien dû te dire… Je suis désolée de t’avoir causée tous ces maux. J’espère que tu pourras trouver la force de me pardonner. »

Etait-elle en train de retirer ces premiers mots ? Ses aveux ? La brune inspira profondément. Trop d'informations, trop de messages contradictoires, elle se sentait perdue. Elle regrettait de lui avoir avoué mais elle restait là.
Regina voulu dire quelque chose mais Megan partit à ce moment-là. Elle discutait avec son médecin. Lorsqu'elle revint, là encore, tout se mélangeait dans sa tête.

« Tu vas pouvoir sortir, il t’a prescrit des gouttes à prendre pour dormir et deux semaines de congés. Les infirmières vont t’amener les papiers et tout le tsoin tsoin. Après, je te raccompagne chez toi et c’est pas à discuter. Je reviens, je vais me chercher un café, t’en veux un ? Et crois-moi Regina, je ne te laisserais pas tant que je ne serais pas certaine que tu vas mieux. »

Elle secoua la tête en signe de dénégation. Pas de café, ce n'était pas une bonne idée. Et Megan s'en alla à nouveau, laissant Regina seule avec ses réflexions. Pendant son absence, l'infirmière qu'elle avait vu revint avec les papiers à signer, ce qu'elle fit. C'était Alice, son nom lui était revenu.

Puis la rousse réapparu un café à la main, et un sourire bienveillant sur les lèvres.

« Merci, répéta Regina. Mais tu n'aurais pas dû revenir vers moi, ce n'était pas utile. Ma vie est compliquée en ce moment, tu comprends ? Seulement je ne suis pas en état de refuser, et si tu veux m'accompagner jusqu'à chez moi, je t'en serai reconnaissante... Mais ne reste pas, tu as d'autres choses à faire, tu as un corps à étudier, une famille à aider... »

Un silence s'installa entre elles. Silence qui fit prendre conscience à Regina que la rousse n'était pas prête de partir et que, même si elle lui laissait le temps de se reprendre, ne la lâcherait pas. Ou plus...

Après un peu de repos, Regina décida qu'il était temps pour elle de rentrer. Elle s'habilla avec difficulté et elles se dirigèrent vers la sortie de l'hôpital, puis vers la voiture de Megan. Elle se sentait fébrile mais la rousse lui avait présenté son bras et elle s'y accrochait. Elle s'y accrochait comme on s'accroche à quelque chose de précieux, d'unique : avec douceur et précaution.

[ A suivre... ]


« CODEE PAR W. ROSENBERG »



The Evil Queen
On cold wings she's coming. You better keep moving for warmth, you'll be longing... Come on just feel it ! Don't you see it? You better believe it. Whenever she is raging. She takes all life away. Haven't you seen? The ruins of our world.
Revenir en haut Aller en bas
Comme ça me paraît loin... | Regina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Loin de l'Angleterre...
» Les hommes sont comme les débris de verre, au loin ils brillent et de trop près ils blessent.
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHATEVER :: ☕ Whatever, tant que je bois mon café :: Whatever, je vis paisiblement à Spring Harrow :: ⇒ Centre-ville-
Sauter vers: