Revenir en haut Aller en bas



 
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
RÉPERTOIRE DES CAMPS
MEMBRES DE NOVEMBRE : ALEX DANVERS & MERLIN EMRYS
MEMBRE INCARNATION DE NOVEMBRE : LIAM DUNBAR
ENVIE DE DEVENIR PARRAIN ?
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART
NOUVELLE INTRIGUE : ÎLE

reculer pour mieux sauter # ian&mickey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ☕ Whatever, tant que je bois mon café :: Whatever, je vis paisiblement à Spring Harrow :: ⇒ Centre-ville
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Dim 04 Juin 2017, 9:54 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Ces derniers temps, Ian avait cherché sa voie. Entre le retour de Mickey, son job sous les ordres de Fiona et sa maladie, le Gallagher avait fait face à des choses pas vraiment évidente. Mais il s'en sortait. Il faisait tout pour en tout cas. Son traitement fonctionnait plutôt bien à présent, il n'avait pas eu de rechute sévère depuis qu'il avait été faire changer son traitement, trouver un dosage plus adapté. Et il suivait une thérapie aussi. Cela allait de paire avec son traitement d'après ce qu'on lui avait dit, mais la vérité, c'est qu'il avait surtout besoin de parler. Parler de sa maladie, parler de sa famille dysfonctionnelle et parler de son ex-petit ami qu'il ne parvenait pas à se sortir de la tête. C'était facile de tourner la page quand ce dernier était en prison, mais depuis qu'il était sortie de celle-ci, c'était loin d'être le cas. Ian avait rompu avec celui qu'il voyait régulièrement pendant l'absence de Mickey. Cela n'était rien de sérieux au fond, mais quand même, ils avaient passé de bons moments. A quoi bon se voiler la face ? Le rouquin n'avait qu'un gars dans sa vie et le Milkovich le savait très bien. Combien de fois Ian avait montré qu'il l'aimait ? Si un simple séjour dans un institut avait pu changer cela, c'est que finalement, ce n'était pas si fort que ça. Mais ça l'était, et le Gallagher le savait bien. Toutes les excuses du monde ne pourraient pas les garder éloignés bien longtemps, même si Ian avait fait en sorte d'éviter au maximum le Milkovich depuis que ce dernier s'était pointé chez lui sans s'annoncer.

Ian venait de sortir de chez son psy où il avait raconté son intention de faire une formation pour devenir ambulancier, ses progrès avec ses sautes d'humeur, et bien entendu, pour parler du Milkovich qui hantait sa vie à chaque instant même quand il n'était pas là. Facile d'essayer de l'oublier quand il était derrière les barreaux, beaucoup moins quand le Gallagher savait qu'il n'était qu'à quelques blocs de chez lui. Ian se trouvait dans le centre et marchait tranquillement avec l'intention de rentrer chez lui pour se plonger dans les bouquins qu'il étudiait dans le cadre de sa formation à venir. Ian pensait que c'était le mieux de se focaliser sur quelque chose pour éviter de divaguer sur autre chose. De penser à un certains brun auquel il pensait un peu trop régulièrement. Il fit quelques mètres avant de se faire heurter de plein fouet.

« Putain, vous pouvez pas faire attention ! »

Il ne remarqua l'identité de la personne qui venait de le percuté qu'après avoir prononcé ces quelques mots. Il se retrouvait face au Milkovich qui hantait ses pensées. Qu'est-ce qu'il foutait ici, dans ce quartier de la ville ? Le Gallagher imaginait plutôt Mickey en train de braquer une épicerie, mais là, ça ne semblait pas être le cas.


© Starseed


can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Jeu 08 Juin 2017, 10:37 am



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Sur les conseils de Mandy, Mickey a essayé de revoir Ian le lendemain mais c'était comme si le rouquin l'évitait. À croire que le Gallagher regrettait qu'ils aient couchés ensemble...Pourtant le Milkovich ne lui a pas mis le couteau sous la gorge. Bon d'accord il a été un peu insistant mais si Ian n'en avait pas eu envie ça ne serait pas arrivé, non ? D'autant plus que c'est Ian qui est venu l'embrasser après l'avoir repoussé. Et le pire c'est que les jours suivant n'ont rien changé, cette fois Mickey en est sûr, Ian cherche à l'éviter coûte que coûte. Putain de merde. Enfin ce n'est pas comme si Mickey ne pouvait pas être patient quand il le veut d'autant plus qu'il a bien senti que les sentiments de Ian pour lui sont toujours là. Et puis le Gallagher lui avait dit vouloir rompre avec son soit disant copain, c'est peut-être pour ça aussi que Ian l'évite, il voulait le faire avant de revoir Mickey.

Que des suppositions oui mais il n'a que ça donc il fait avec. Et cela ne l'a pas empêché de faire ce qu'il s'est mis en tête, à savoir se trouver un boulot payé de manière normale aux yeux de la société. Mickey a eu un peu de mal à trouver mais finalement c'est fait, un vrai coup de chance pour lui vu ses antécédents. Une épicerie dans le centre ville, les proprios ayant besoin de quelqu'un sept heures par jour pour pouvoir ouvrir sur des horaires larges tout en se conservant une vie de famille. Mickey s'en fout d'avoir des horaires à la con, de commencer tôt ou de finir super tard, il a un job. Même si supporter les personnes venant à l'épicerie reste plus que difficile, il s'en sort si ce n'est l'accident avec la petite blonde de l'autre jour, Beth. Mais il peut être fier de lui, il a réussi à s'excuser auprès d'elle.

En tout cas aujourd'hui il termine dans l'après-midi, son patron venant prendra la relève, Mickey n'a même pas besoin de boucler les lieux et peut rentrer chez lui. C'est en sortant de l'épicerie et en enfilant sa veste qu'il bouscule quelqu'un, perdu dans ses pensées, il ne tilte même pas qu'il connaît par cœur cette voix. C'est tout naturellement donc qu'il répond.

- Et toi, tu peux pas fermer ta grande gueule...

Oui Mickey ne tutoie toujours pas les gens. Relevant les yeux sur la personne, le reste de sa phrase meurt dans sa gorge quelle qu'elle soit d'ailleurs en reconnaissant Ian. Et merde que va penser Ian en le voyant habillé de cette manière ? Voir Mickey en jean semblant neuf et avec une chemise qui plus est. Et s'il se dépêchait de fermer sa veste, ça serait pas plus naturel pour autant.

- Tient ça fait des jours que tu m'évites et là pas de chance on tombe nez à nez, tu fous quoi dans le coin ?

Autant ne pas laisser à Ian le temps de lui poser la même question, avec un peu de chance le Gallagher oubliera même de la poser. Mouais même Mickey n'y croit pas là.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Jeu 08 Juin 2017, 5:54 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Eviter Mickey avait été toute une mission au cours des dernières semaines. C’était quelque chose que le Gallagher avait fait avec difficulté, mais il y était parvenu plutôt bien. Il y avait eu Lip ou Fiona qui lui avait parlé du fait que Mickey était venu à plusieurs reprises pour le voir, les premiers jours, mais le rouquin passait tellement peu de temps à la maison Gallagher, qu’il ne l’avait même pas croisé une seule fois. Le problème n’était pas qu’il ne voulait pas le voir, c’était plutôt qu’il savait qu’il ne pourrait pas résister au Milkovich, on savait bien comment cela avait finit la dernière fois alors même qu’Ian avait essayé de résister. Et puis il avait suffit que Mickey insiste un petit peu pour qu’Ian ne puisse plus maîtriser quoi que ce soit. Oublié le petit ami, oublié son idée de ne pas laisser ses sentiments rentrer en ligne de compte. Le Gallagher s’était laissé allé et il ne le regrettait même pas. Qu’est-ce qu’il pourrait regretter ? D’avoir couché avec le mec qu’il ne parvenait pas à oublier malgré le fait qu’il ait essayé à maintes reprises ? Non vraiment, il ne le regrettait pas.

Pour autant, il n’allait lui courir dans les bras même en sachant l’évidence. Ian ressentait encore toute ces sensations qu’il avait éprouvées en étant malade, il l’était toujours d’ailleurs, il avait juste un certain contrôle sur la maladie. Et en réalité, ce qu’il ressentait encore, c’était le fait qu’il y avait ce risque infime mais présent qu’il rechute. Il ne voulait pas l’imposer à l’homme qu’il aimait. Pas même si ce dernier lui disait qu’il pouvait gérer. C’était pour ça que le Gallagher allait consulter un psy et pour ça qu’il se faisait disséquer les méninges toutes les semaines à deux reprises. D’après le psy, les séances pourraient être plus éparses dans un avenir proche, voir même s’arrêter bientôt maintenant que son état était stable avec son traitement. Jusqu’à la prochaine rechute, jusqu’au prochain moment où il passerait par une période maniaque avant de devenir dépressif. Mais il l’acceptait, c’était aussi à ça que servait sa thérapie.

C’est comme ça, qu’il se retrouvait là, face à Mickey qui venait littéralement de lui rentrer dedans alors qu’il enfilait une veste. Qu’est-ce que le Milkovich foutait dans ce quartier. D’ordinaire, il ne s’y aventurait pas vraiment et d’ailleurs en y réfléchissant, lui non plus. Inutile de dire qu’Ian aurait très bien pu lui balancer un bon coup de poing pour moins que cette réplique, mais en s’apercevant qu’il s’agissait de Mickey, toute cette agressivité se calma. Il l’observa ce dernier qui se trouvait face à lui et qui semblait… différent.

« Qu’est-ce qui te dis que je t’évite, je suis occupé, c’est tout !  »

Ian sortait de chez lui, ce n’était quand même pas un crime après tout. Et puis bon, même si c’était le cas, il n’allait pas simplement l’avouer.

« Je marchais, jusqu’à ce que tu me rentres dedans sans faire attention. » Le Gallagher savait bien que ce n’était pas ce que le brun en face de lui voulait dire, mais s’ils devaient s’en prendre l’un à l’autre, alors autantle faire en beauté non ? « Ce serait plutôt à moi de te poser cette question !? Qu'est-ce que tu fous dans ce quartier, c'est pas dans tes habitudes ! »

Le rouquin voyait bien que Mickey avait quelque chose de différent. Si ce n’était le fait qu’il se trouve ici, c’était surtout le fait qu’il portait une chemise et semblait bien moins débraillé que d’ordinaire.
© Starseed


can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Dim 11 Juin 2017, 8:04 am



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Putain Mickey ne s'attendait pas à tomber sur Ian ainsi, pas alors qu'il sort de son boulot, non pas qu'il ne veut pas que le rouquin le sache mais en fait si pas de cette manière. Mickey est toujours entre deux, ça ne fait pas longtemps qu'il a son job, il a toujours du mal à s'y habituer. Autant le dire directement, Mickey n'est pas sûr qu'il va réussir à le garder ce putain de boulot même avec des horaires changeant c'est tous les jours la même chose, de la routine. Mais aussi avoir plus ou moins de bonnes manières, son patron sait qu'il a fait de la tôle et le pourquoi du comment et lui a laissé une chance tout en lui disant qu'il n'en aurait pas une seconde. Au moindre problème plus de boulot. Si le Milkovich ne plaque pas tout de lui même.

Donc oui il ne veut pas que Ian soit au courant si vite, Mickey voulait attendre de voir ce que ça donne sur du plus long terme. Même Mandy n'est pas au courant et encore moins le reste de sa famille. Il les entend tous d'ici si son job foire, il les entend se fendre la gueule et lui dire qu'il ne changera jamais. Le pire serait Ian, qu'ils soient ensemble ou non, il ne veut pas lire de la déception dans les yeux de son rouquin. D'autant plus que Mickey fait ça pour le Gallagher pour lui montrer qu'ils peuvent avoir une vie normale comme il le veut tous les deux ensemble.

À la remarque de Ian, Mickey en a un espèce de sourire en coin et l'air de lui dire vas-y prend moi pour un con, on sait tous les deux que je dis vrai. Détournant le regard quelques instants avant de sortir un paquet de clopes de sa veste pour en prendre une et l'allumer. Tendant le paquet à Ian si jamais il en veut une lui aussi, qu'il en prenne une ou non Mickey rangera son paquet ensuite. Oh puisque Ian veut jouer au con autant jouer n'est-ce pas ?

- Je marchais tranquillement avant de te rentrer dedans.
Ah ben oui on use de la même chose tant qu'à faire. "Qui te dis que ce n'est pas mon habitude ? Après tout ce n'est pas la tienne." Autrement dit ils savent tous les deux que l'autre ne vient quasiment jamais dans le centre ville. Ils peuvent tourner en rond longtemps comme ça même si devant le Gallagher, Mickey a en général la fâcheuse manie de céder le premier. Et l'air de rien c'est dur pour lui de résister actuellement.

- Mickey ! Putain de merde, c'est la voix de son boss qui se fait entendre, l’interpellé se retourne et n'a pas le temps de quoi que ce soit que son patron lui tend une enveloppe. "T'as oublié ta paye de la semaine." Mickey choppe l'enveloppe et l'enquille dans sa veste. "Merci" Son patron se détourne en souriant pour repartir vers l'épicerie à deux pas de là en lui lançant "Oublie pas demain matin 5h" "Oui boss". Bon et maintenant Mickey fait quoi à part tirer sur sa clope en ayant envie de s'enfoncer dans le sol ou de se cacher dans un trou de souris ou encore de fuir en courant ?
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Dim 11 Juin 2017, 10:05 am



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Tomber sur Mickey était bien la dernière chose qu’imaginait Ian dans ce quartier où il ne se rendait jamais d’ordinaire et où il savait que Mickey ne se rendait pas d’avantage, bien trop habitué à monter ses coups dans le côté malfamé de la ville. Le Gallagher ignorait ce que ce dernier faisait ici, mais il ne pouvait pas simplement partir sans rien dire ou en faisant comme s’il ne savait pas qui il était, c’était comme ça, ils étaient l’un en face de l’autre et il fallait qu’il l’affronte. Ian ne pourrait pas fuir pendant si longtemps et de toute façon, il n’en avait pas la moindre envie. Il fallait qu’il affronte le Milkovich et qu’il cesse de l’éviter. Pourquoi d’ailleurs ? Qu’est-ce que craignait Ian dans le fond ? Maintenant, son traitement marchait plutôt bien alors pourquoi avoir peur de blesser Mickey ? C’était toute une histoire et le rouquin résistait encore à l’envie d’oublier tout ce qu’il avait dit. Mais seulement, Mickey pourrait t’il oublié tout ce qu’il lui avait dit ?

Bien évidement, Ian n’allait pas admettre qu’il avait évité soigneusement le Milkovich, il savait qu’il avait été couvert par les autres Gallagher, mais Mickey n’était pas dupe et ça le Gallagher en était bien conscient. Il le regardait, il savait qu’ils pouvaient tous les deux être de vrais tête de mules quand ils s’y mettait et voir même en venir aux mains suivant la situation. Le Gallagher pris une clope du paquet que lui proposait Mickey pour se donner une contenance. Ce mec l’obsédait, il y pensait encore plus depuis qu’il état sorti de cette putain de prison. Mais il voulait s’en tenir à ce qu’il avait décidé même si ce n’était pas simple pour autant. Ian eu un léger ricanement lorsque Mickey répéta exactement ce qu’il venait de lui dire à peu de chose près. « Je viens dans ce quartier régulièrement ces derniers temps, par contre, c’est bien la première fois que je t’y vois… » Le Gallagher n’allait pas dire que c’était devenu une habitude de venir, mais bon, chaque rendez vous avec le psy se passait pas très loin.

Sans qu’Ian ne l’ai prévu, ce qui se déroula sous ses yeux lui paru surréaliste. Il ne s’attendait pas du tout à voir quelqu’un sortir d’une épicerie pour lui filer du fric, et encore moins ensuite à ce que Mickey l’appelle ‘boss’. Mickey, travailler ici ? Un vrai travail ? Non, ça cachait sans doute quelque chose. Le Gallagher ne savait pas quoi, mais ça n’était pas possible, pas même avec le Mickey qui se trouvait en face de lui, bien mieux sapé qu’à son habitude. Dès que le gars rentra dans l’épicerie, le Gallagher reporta son attention sur Mickey. « Tu bosses ici ?» Ian avait faillit demander ce que préparait encore le Milkovich mais autant lui accorder le bénéfice du doute. Il tira sur sa cigarette en regardant Mickey. « C’est pour ça que tu es ici finalement… » Cela aurait été plus simple de le dire non ? Mais en même temps, Ian prévoyait déjà que c’était temporaire, comme si Mickey pouvait garder un vrai job sur la durée…
© Starseed



can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mar 13 Juin 2017, 1:08 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Mickey tire sur sa clope plus pour se donner une contenance que par envie, ses yeux bleus fixés sur Ian à l'écouter lui répondre que maintenant il vient régulièrement dans le coin. Si c'est vrai, le Milkovich l'a échappé belle jusque là, son rouquin aurait pu le voir à n'importe quel moment entrain de bosser dans le coin. Et pourtant une petite partie de lui aurait aimé que ça arrive juste pour pouvoir avoir Ian devant lui bien avant. Et maintenant que va faire le Gallagher ? Continuer à éviter Mickey voir fuir présentement où il y a moyen que ça se passe autrement ? Bornés comme ils sont, les choses commencent mal mais au moins ils n'en viennent pas -encore- aux poings.

Putain, pourquoi les choses ne peuvent pas être simple pour une fois ? Juste une fois Mickey aimerait que tout se passe "normalement" mais visiblement ça ne sera pas pour cette fois. Alors qu'il faut que son boss sorte de l'épicerie pour lui filer sa paye, comme si ça ne pouvait pas attendre le lendemain. Au moins devant son patron Mickey fait face mais une fois ce dernier reparti, il a juste envie de se planquer ou de fuir. Et forcément la réaction du Gallagher ne se fait pas attendre. Lui demandant s'il bosse ici, presque comme s'il n'y croyait pas...Bonjour la confiance mais en même temps Mickey aussi n'a pas confiance en sa capacité à garder ce boulot sur du long terme.

- Oui. Pour le il bosse ici et oui aussi pour le c'est pour ça qu'il est là. Mais bien sûr Mickey ne peut pas montrer que même lui n'a pas confiance en lui, du coup c'est un poil agressif qu'il enchaîne. "De toute manière qu'est-ce que ça peut bien te foutre de ce que je fais ou non." Pour autant Mickey ne le regarde pas en face, sur la défensive, un vrai chat écorché qui sait qu'il va encore en prendre une et qui attend que ça lui tombe sur le coin de la gueule. Parce que c'est évident que Ian va se foutre de sa gueule maintenant. Et dire que ça serait n'importe qui d'autre le Milkovich s'en foutrait totalement.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mar 13 Juin 2017, 6:49 pm




IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Venir dans ce quartier pour le Gallagher, c’était devenue une sorte de routine, mais plus pour longtemps il espérait. Il n’avait pas croisé Mickey jusqu’à présent, et il fallait dire que c’était bien logique étant donné le fait qu’il ne s’attardait pas dans le coin si ce n’est pour rejoindre la ligne de bus qui le ramènerait non loin de chez lui. Ian était surpris de tomber sur Mickey ici. Est-ce qu’il allait continuer à essayer de l’éviter, ou est-ce qu’il allait cesser de continuer à mettre cette distance ridicule entre eux ? Ian ne savait pas vraiment comment il allait gérer les choses, et il verrait certainement en temps voulu. De toute façon, il faudrait pour cela que Mickey et lui arrivent à communiquer autremen qu’avec leur point, mais ça, c’était pas gagné.

Se retrouver là face à Mickey lui fait apprendre une chose. Ce dernier a trouvé un travail différent de ce qu’il fait d’habitude. Ou alors, il a prévu quelque chose et c’est une sorte de couverture. Le Gallagher ne sait pas ce qui se trame, mais pour lui, il est évident qu’il y a quelque chose de louche la dessous. Ian devrait avoir d’avantage de foi envers Mickey, même si celui-ci ne lui a pas vraiment donné de raison de lui laisser une chance jusqu’à présent, enfin… Ian a réalisé depuis un bon moment que Mickey à changer, mais il n’avait pas vraiment été prêt à ce changement, peut être pouvait-il l’être aujourd’hui ? C’était pourtant compliqué car Ian avait toujours cette fichue épée de damoclès au dessus de la tête avec sa maladie.

Mickey était sur la défensive et ça, Ian le voyait mieux que bien. Il se serait attendu à ce que Mickey lui mette un pain juste parce qu’il avait osé ricaner un peu plus tôt. Mais non, le Milkovich était juste agressif dans ses paroles. Pour l’instant. « Pas la peine de m’agresser, c’était juste une constatation ! » Le Gallagher regardait son ex-petit ami, pas facile de se retrouver là en face de lui tout en gardant une certaine distance. « Tu peux faire ce que tu veux, ça m’est égal ! » ajouta-t-il simplement pour appuyer ses paroles. Inutile de dire qu’il n’avait pas envie de se prendre la tête à ce moment. Mais il n’avait pas envie non plus de quitter le Milkovich si rapidement. « Tu allais quelque part ? On pourrait faire une partie du chemin tous les deux… » Proposa t-il. Après tout, ils repartaient tous les deux vers le même endroit. « A moins que tu ne rentres pas chez toi… » Ian ne savait pas comment l’aborder réellement alors qu’ils étaient clairement en froid. Une sorte de froid sibéral.
© Starseed



can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mer 14 Juin 2017, 2:39 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Après des jours et des jours à penser à Ian, au point de lui faire faire des conneries, enfin presque comme avec Beth, Mickey l'a enfin sous les yeux. Bien sûr qu'il compte en profiter d'une certaine manière, après tout même s'il ne veut pas l'avouer -et difficilement à lui même- il ferait n'importe quoi pour Ian. Et en même temps il ne veut pas lui montrer une seule faiblesse même s'il sait que les sentiments du Gallagher sont toujours là, ils ne sont plus ensemble, ils ne sont plus un couple. Bien que Mickey ne l'accepte pas. C'est putain de compliqué et de bordélique dans la tête du Milkovich qui a l'impression de ne pas arriver à aligner deux pensées cohérentes à la suite.

Avant Ian c'était noir ou blanc, le gris Mickey ne connaissait pas mais en même temps avant Ian il était enfermé, piégé dans sa vie de merde. Pourtant au début les choses étaient simples avec le Gallagher, ils se voyaient en douce pour baiser et rien de plus. Mickey pourrait dire qu'il regrette ce temps là mais même pas en réalité. Bref pour le moment présent, Mickey refuse de montrer une quelconque faiblesse ou un doute devant son rouquin si bien qu'il en devient agressif. Et le résultat ne tarde pas à tomber et bien sûr que Ian lui répond qu'en effet il s'en fout. À quoi le Milkovich pouvait s'attendre comme putain d'autre réaction ? Mais bordel ce que ça fait mal quand même.

Oh et puis fuck ! Le Gallagher sait ce que Mickey ressent, il le lui a dit la dernière fois qu'ils se sont vus et pourtant ça n'a rien changé. Oh le Milkovich ne va pas laisser tomber pour autant, il tient trop à Ian pour ça mais encore faut-il que le dit Ian pige que Mickey s'en fout vraiment de cette putain de maladie de merde. Il fera avec point final, il a déjà fait avec et le refera si le traitement marche plus. Parce que oui pour Mickey le problème vient de là, c'est ça et rien d'autre qui fout un énorme froid entre eux. Tout ça pour dire que Mickey se retient de coller son poing dans la gueule de Ian là ou de l'envoyer chier quand il lui demande s'ils peuvent faire un bout de chemin ensemble. Mais pour autant il ne se montre pas trop enthousiaste, haussant les épaules tout simplement même si un léger sourire se fait sur son visage.

- Si tu veux oui et si j'allais rentrer là. Svetlana doit passer à la maison tout à l'heure de toute manière. Encore un super moment agréable en prévision. Youpi. Le pire c'est que Mickey ne sait même pas pourquoi sa pute de femme veut le voir. "Toujours pas décidé à me dire ce que tu fous dans le coin ?" Bah oui bien sûr que Mickey veut toujours savoir et puis Ian a bien découvert son petit secret donc...
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mer 14 Juin 2017, 6:01 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Se retrouver face à Mickey, ça le Gallagher ne s’y attendait pas. Et puis ce n’était pas simple parce qu’ils n’avaient jamais vraiment eu une relation simple, si ce n’est au début où ils se retrouvaient sans engagement aucun dans l’arrière boutique de Cash. Mais quand les sentiments avaient commencé à se faire sentir, c’était devenu bien autre chose pour Ian. Ce dernier avait eu énormément de mal à accepter le fait que Mickey n’accepte pas ce qu’il était. Pendant longtemps, Ian avait essayé d’accepter leur relation comme elle était et puis, il fallait avouer qu’il n’avait pas pu l’accepter bien longtemps. Mais malgré ce qu’ils ressentaient véritablement l’un pour l’autre, leur relation n’avait jamais été simple. Que ce soit d’un côté ou de l’autre, il y avait toujours eu des problèmes dans leur vie. Qu’est-ce qui pourrait dire que ce serait différent aujourd’hui ? Que leur putain de karma allait leur foutre la paix une bonne fois pour toute ? Alors, Ian préférait rester détâcher, faire comme si ça ne le touchait pas que Mickey veuille garder secret le fait qu’il bosse dans une épicerie du centre ville. Quelle importance pour lui de toute façon ?

Le rouquin faisait tout pour ne pas montrer ce qu’il ressentait vraiment. Il n’acceptait pas le fait d’être malade et encore moin de l’imposer au gars qu’il aimait. Parce que oui, malgré cette putain de maladie, l’évidence était là, il aimait Mickey, il l’aimait à tel point qu’il avait envie de tout envoyer balader et de ne plus penserà rien d’autre qu’au Milkovich et au fait qu’ils pouvaient enfin être ensemble sans le père totalement taré de Mickey, sans sa propre maladie incontrôlable et donc, enfin avec le Milkovich qui reconnaissait ce qu’il ressentait. Cependant, c’était trop simple pour le Gallagher qui n’avait pas envie de voir Mickey se détruire face à cette maladie. Il avait déjà donné à voir ce regard où Mickey était impuissant. Ce moment où il l’avait laissé à l’hôpital pour qu’il se fasse soigner. Ian se souvenait sans mal de la façon dont Mickey l’avait regardé alors qu’il était emmené au loin par les médecins, et c’était le regard d’un homme brisé. Quelque chose qu’Ian avait provoqué. C’était si con de vouloir éviter que l’homme qu’on aime revive ce genre de chose ? Ian prend soin de ne pas regarder Mickey, c’est plus simple que d’affronter directement son regard.

« J’ai cru qu’elle avait quitté la ville, elle était plus là quand Mandy est revenue. Tu sais ce qu’elle te veut ? » Demanda t’il pour faire la conversation. Même si Ian voulait garder ses distances, ça ne les empêchait pas de pouvoir discuter un peu, non ? Le rouquin commença à avancer afin de ne pas rester devant l’épicerie où travaillait Mickey. Et puis ainsi, ils prenaient doucement le chemin de leur quartier. « Qu’est ce que tu veux que je te dise ! » Ian n’avait aucune envie de lui dire qu’il était là pour se faire disséquer les méninges, pour raconter ce qu’il avait besoin de raconter, que cela concerne sa famille, son approche de sa maladie ou même sa relation avec le Milkovich qui n’était même plus vraiment une relation. Si ce n’est que le brun ne quittait pas ses pensées. Putain de maladie qui mettait un frein à tout ce que pouvait vouloir le Gallagher. Finalement, il se décida à cracher le morceau, sans regarder Mickey, avançant simplement. « Je vais voir un psy à deux blocs de là où tu bosses, voilà ce que je fous dans le coin ! »

Pas facile pour le Gallagher de le dire tout haut, mais c’était l’une des choses que Fiona lui avait demandé. Il suivait les règles de la maison, il savait qu’il avait de toute façon encore des risques de se faire embarquer par la police militaire pour avoir déserté. Il fallait mieux qu’il se tienne à carreau maintenant.
© Starseed



can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Ven 16 Juin 2017, 10:22 am



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Garder la face et un semblant de fierté devant Ian, Mickey l'a déjà fait, il le fait présentement et le refera encore si nécessaire. Et puis il est putain de doué pour faire comme si que alors pourquoi changer ça maintenant ? Mais bordel si Mickey savait à quoi Ian peut penser c'est clair qu'il perdrait son calme et lui collerait son poing dans la gueule pour lui apprendre à songer à des conneries plus grosses que lui. La seule fois qu'ils se sont vus depuis sa sortie de prison, Mickey le lui a dit pourtant que ce n'est pas à Ian de décider pour lui de ce qui est bon ou non pour le Milkovich, ni ce qui peut le rendre heureux ou non. C'est à Mickey de faire ses propres choix, pas à Ian de choisir pour lui, pas là dessus en tout cas.

- Non elle est toujours dans le coin mais je ne sais pas où elle crèche et je m'en tape. Et je ne sais pas plus ce qu'elle me veut, ça doit être lié au gamin.

Son putain de fils ou alors à leur mariage, Mickey ne voit pas d'autres raisons de toute manière pour que Svetlana veuille le voir. Sa clope terminée, Mickey lance le mégot plus loin avant d’emboîter le pas à Ian, finissant par fourrer ses mains dans les poches de son jean tout en se mettant à la hauteur du Gallagher. Même s'il ne le regarde pas vraiment ou juste en coin, essayant de voir si son rouquin va finir par cracher le morceau ou non de sa présence dans le coin. Chose que Ian termine par faire, Mickey aurait tout imaginé sauf ça et il en cligne des yeux quelques secondes sans cesser d'avancer. Regardant le Gallagher plus directement sans pour autant dire un mot, de toute manière que pourrait-il dire à Ian sans que celui-ci se braque ? Mickey suppose que ça doit être lié à son traitement de toute manière. Au moins ça montre que Ian prend les choses au sérieux cette fois, enfin normalement.

- Ok. T'sais j'aurais fini par te le dire mais même Mandy ne le sait pas pour le moment.

Oui faut suivre mais Mickey parle bien de son travail et ne dit que la vérité. Il ne voulait pas que ça se sache tout de suite, il voulait attendre d'être sûr de ne pas tout foutre en l'air comme à son habitude. Et pourquoi il lâche ça comme ça ? Juste parce que le Milkovich ne sait pas quoi répondre à Ian concernant sa psy mais aussi parce que le Gallagher lui a craché le morceau de lui même.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Ven 16 Juin 2017, 5:20 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Continuer à se persuader qu’il agissait pour le bien de Mickey, c’était tout ce qui faisait qu’Ian gardait encore ses distances. Pourtant, il savait qu’il ne pourrait pas continuer comme ça bien longtemps. Premièrement parce que ce n’était pas à lui de décider ce que Mickey pouvait endurer, et deuxièmement parce qu’il faudrai certainement peu de chose pour qu’Ian abandonne totalement toute cette putain de connerie de raison à deux balles. Le Gallagher ne pourrait de toute façon quoi qu’il arrive pas rester bien longtemps aussi distant avec Mickey. Ce n’était pas arrivé depuis qu’ils se connaissaient, si ce n’est le moment où il était partit à l’armée, mais le rouquin avait finit par être retrouvé par celui qu’il n’avait cessé d’aimer même si celui-ci lui avait brisé le cœur en épousant cette prostituée. Cette dernière voulait d’ailleurs le voir, mais Ian n’avait pas de doute sur le fait que Mickey n’ait pas spécialement envie de la voir.

« Probablement. Tu ne l’as pas vu depuis que tu es sorti ? »

Pas évident d’évoquer le fait que Mickey avait eu un fils avec la femme que son père l’avait obligé à se taper sous ses propres yeux. Mais Ian avait accepté le garçonnet. Il se souvenait sans mal des premiers moments où Ian avait pris soin du bébé, où Mickey, Yevgeni et lui étaient presque une famille ordinaire. Jusqu’à ce qu’il dérape. Ils commencent donc à marcher pour rentrer dans leur quartier. Ian laisse alors échapper la raison de sa présence dans le coin. De toute façon, ce n’était pas un secret et puis bon, il fallait que le Gallagher fasse des efforts s’il voulait s’en sortir. Ce n’était pas pour autant évident, mais il allait parvenir à aller de l’avant quoi qu’il arrive. Quoi qu’il puisse se passer entre Mickey et lui, ou même avec sa propre famille. Ian était décidé à s’en sortir. Jusqu’à la prochaine chute.

« Et pourtant, tu semblais vouloir le garder secret. Et je ne vois pas pourquoi d’ailleurs… »

Impossible de comprendre pour le Gallagher, Mickey faisait ce qu’il voulait, il pouvait travailler où il voulait, Ian n’avait pas à porter le moindre jugement. Et puis, pourquoi il change de sujet alors qu’il voulait tant savoir pourquoi le Gallagher se trouvait dans le coin. Ian ne savait pas ce que ça signifiait.

« Mais de toute façon, d’ici quelques semaines, je ne remettrais plus les pieds dans le coin. »

Enchaina t’il comme pour ajouter une précision.
© Starseed




can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mar 20 Juin 2017, 10:43 am



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Parler de Svetlana avec Ian n'est pas quelque chose de facile, Mickey sait parfaitement qu'il a brisé le coeur de son rouquin avec toute cette histoire. Mais que pouvait-il y faire alors que Terry l'avait assommé avec un flingue après les avoir surpris ensemble pour ensuite le faire baiser par la russe. Même si ça avait terminé en Mickey la baisant, non pas par envie mais parce que le regard de Ian ce jour lui avait vrillé les entrailles, il a voulu abréger les choses...son père ne les aurait pas lâché avant...Quant à ce putain de mariage, oui Mickey avait encore trop peur de son père et il n'était pas prêt à admettre ses sentiments pour le Gallagher. Le Milkovich lui avait même dit que tout le monde n'a pas le luxe d'agir comme il veut. Et bon sang que Ian a pu lui manquer par la suite quand il est parti à l'armée, Mickey aussi a eu le coeur brisé ce jour là mais le manque, le vide de l'autre n'est venu qu'après...

- Non.

Non Mickey n'a pas revu sa femme depuis sa sortie, elle lui rappelle à chaque fois ce qu'il s'est passé. Et encore Mickey n'avait commencé à s'occuper de son fils que pour Ian, il avait bien vu que son rouquin semblait bien et heureux quand ils étaient tous les trois. Même si Svetlana n'était jamais très loin au final. Toujours est-il que Ian doit bien savoir que Mickey n'a pas envie de la voir, tout comme il sait que le Milkovich ne l'a touchée qu'une seule fois et n'aurait jamais remis ça. Même si du coup il a profité du pognon qu'elle pouvait ramener. Cela aussi il va falloir que Mickey s'en occupe, il ne sait pas encore comment mais les choses doivent se terminer par un divorce et sans qu'elle puisse lui demander du fric pour Yevgeni.

- Je voulais attendre Ian, rien de plus.

Oui juste attendre d'être sûr de pas tout foutre en l'air comme Mickey sait si bien le faire. D'autant plus que même Mandy voulait qu'il arrête ses conneries et se trouve un job. Disant cela parce qu'il pense que le Gallagher va se braquer s'il parle du sujet du psy donc autant partir sur un autre qui fait office de confidence en même temps. Mais Ian semble ne pas vouloir s'arrêter et remet le sujet de sa présence dans le quartier sur le tapis. Sauf qu'il le fait d'une manière qui intrigue assez Mickey pour qu'il y réagisse directement.

- Pourquoi ? Tu comptes changer de psy ou arrêter de le voir ?

C'est même plus qu'une simple forme de curiosité, c'est de l'inquiétude dissimulée sous de la fausse nonchalance. Bien sûr que même si Mickey se sent de gérer la maladie de Ian, cela l’inquiète et l’inquiétera sans doute toujours. À croire que le Gallagher pourrait lui briser le coeur un millier de fois, que le Milkovich l'aimerait encore et serait incapable de tourner la page ou de le haïr.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mar 20 Juin 2017, 4:52 pm




IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Le fait de parler de Svetlana n’avait jamais été facile pour Ian. Et pour cause, Ian en avait souffert de la présence de la russe dans la vie de Mickey. Le Rouquin était conscient que Mickey ne l’avait pas choisit, mais cela n’adoucissait pas pour autant la douleur qu’avait ressentit Ian lorsque le père du Milkovich l’avait obligé à regarder la russe s’occuper de Mickey et ce dernier s’occuper de cette dernière ensuite. C’était difficile de voir l’homme qu’on aimait se taper quelqu’un d’autre, mais encore pire qand ce dernier se tapait une femme. Ian savait que c’était la menace de son père qui avait provoqué ça, mais ça n’en restait pas moins douloureux. Quoi qu’il en soit, le Gallagher s’intéressait quand même à cette femme parce qu’elle était la mère du fils de Mickey et Ian trouvait important que Mickey créé des liens avec son fils. Ian aimait le bébé, cela l’avait fait avoir l’impression d’avoir une famille normale pendant quelques temps.

« Donc, tu n’as pas vu Yevgeni non plus… tu n’as pas peur qu’elle l’emmène à l’autre bout du monde ? En Russie peut être ? »

Mickey n’avait jamais vraiment pris soin de son fils, enfin, il s’y intéressait, mais sans doute pas autant qu’il aurait du en tant que père. Pourtant, Le Gallagher avait aimé ces quelques semaines où ils étaient tous les trois. Où Ian était prêt à s’occuper du garçon. Même si cela avait été aussi la cause de son internement en Hopital Psychiatrique. Et ce souvenir n’était pas le meilleur. C’était douloureux de se souvenir de ce moment où Mickey l’avait laissé, ce momnet où il l’avait regardé avec son regard brisé. Quoi qu’il en soit, bientôt cette dernière allait voir Mickey, mais Ian imaginait qu’elle ne serait pas forcément bien accueillie, surtout que Mickey semblait avoir du mal avec cette dernière et à juste titre sans doute.

« Très bien, de toute façon, ça, c’était à toi de voir. »

Ian essayait de s’en sortir, il avait eu quelques rechutes depuis qu’il avait commencé à prendre ses médicaments de manière régulière et ça s’était traduit de diverses façons. Comme la peur que débarque les forces de l’armée pour l’embarquer. Il avait bien faillit frapper Debbie avec une batte ce matin là. Mais depuis quelques temps et depuis sa thérapie les choses allaient mieux. Il savait qu’avec le temps, il pourrait y avoir de nouvelles rechutes, mais pour l’instant, ça allait plutôt bien. Et c’était pour ça que bientôt, la thérapie ne serait plus nécessaire.

« Je vais arrêter de le voir. J’ai fais mon nombre de séance. Y’en a pas besoin de d’avantage. »

Ce n’était pas qu’il abandonnait, juste qu’il était parvenu à atteindre un certain équilibre. Trouver cet équilibre n’était pas simple, et Ian savait qu’il faudrait peu de choses pour qu’il dérappe de nouveau. Il ne pouvait pas travailler n’importe où. Retourner dans un club pour danser devant d’autres hommes et se droguer, ce n’était plus une possibilité, d’ailleurs, pourquoi ça l’était devenue un jour ? Le Gallagher avait autre chose en tête à présent, mais il allait falloir du temps. Ils continuaient à avancer, rejoignant doucement le quartier, étant encore à une bonne distance de celui-ci.
© Starseed



can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mer 21 Juin 2017, 4:27 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Dire que Mickey ne voulait pas de ce gamin est un euphémisme et en même temps il n'avait pas eu le choix. Il n'avait pas non plus assisté à l'accouchement, trop occupé à rester avec Ian après l'avoir ramené de ce putain de club une nuit. Et après que Svetlana ait menacé de buter Ian et l'ait viré de chez lui. Même si à ce moment là Mickey ne pouvait toujours pas le dire à voix haute, il aimait déjà tellement Ian. Sans doute que la Russe l'avait lu dans son regard et avait compris les choses pour ensuite venir lui faire du chantage avec ça. Et même plus tard, le Milkovich n'a commencé à s'en occuper que parce que le Gallagher était là. Aux questions de son rouquin, Mickey reporte son regard sur lui, ne se décidant à lui répondre qu'après de longues secondes.

- Qu'elle l'emmène où elle veut... Même s'il ne pense pas qu'elle voudra retourner en Russie vu que son père l'avait vendue et puis elle a une bien meilleure vie ici. Oui même en étant une pute. "Je vais pas te dire que je m'en fous complètement de ce merdeux mais les choses ne sont plus pareil sans toi." Et ça c'est peu de le dire, inutile de développer plus avant, Ian sait ce que Mickey veut dire par là. Parce que même si oui le Milkovich n'a commencé à s'occuper de son fils que pour Ian, il s'est pris au jeu. Mickey a aimé plus qu'il ne veut bien le dire ces moments passés à trois où il a eu l'impression d'enfin savoir ce que le mot famille veut réellement dire. Mais ce n'est pour autant qu'il veut continuer à s'occuper de Yevgeni surtout que Mickey est pratiquement certain que ce n'est pas son fils biologique. Après tout Terry couchait avec Svetlana, d'ici que ça soit un demi-frère...

Finalement le Milkovich cède à Ian pour parler du psy, en même temps il n'aurait pas pu continuer longtemps à faire celui qui s'en fiche. Sans parler de la manière dont son rouquin lui a dit les choses. Mickey ne pouvait qu'y réagir, fucking Gallagher, fucking sentiments.

- Oh. C'est une bonne chose alors et ça veut dire que ton traitement est le bon, non ?

Mickey le voit ainsi en tout cas après il faut dire qu'il n'a pas vraiment eu la possibilité de se familiariser avec les médocs de Ian et de ce qu'il doit faire vu que le Gallagher a voulu rompre. Si seulement Ian pouvait arrêter de le repousser pour des conneries...Enfin pour le moment Mickey ne peut que faire avec ce que Ian lui dit. Bon d'accord en même temps une petite partie de lui est déçue que son rouquin doive cesser de venir dans le coin. Maintenant qu'ils sont tous les deux au courant de ce que l'autre foutait dans le centre, ils auraient pus se voir un peu plus. Mouais pas dis ça, Ian est capable de le fuir encore à l'avenir...
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mer 21 Juin 2017, 5:15 pm





IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Pas facile d’accepter un enfant qu’on avait pas voulu, ça c’était clair, et Ian en était plus que conscient aujourd’hui bien qu’à l’époque, ce n’était pas une préoccupation première que Mickey ait pu mettre en cloque cette pute russe. Tout ce que le Gallagher avait en tête, c’était le fait que l’homme qu’il aimait allait se marier avec un pute qu’il avait été obligé de se taper devant ses yeux. Et le mariage, ce n’était pas rien pour Ian, même avec les mots de Mickey pour lui dire que ce n’était pas important. Ian avait souffert dès l’instant où il avait appris pour le mariage de Mickey, personne autour de lui ne comprenait à quel point ça pouvait lui briser le cœur, mais c’était le cas. C’était sans doute à cet instant, qu’Ian s’était rendu compte à quel point il aimait Mickey. Et surtout qu’il était sur le point de le perdre. Même si Ian n’avait pas lâché le morceau comme ça, le mariage avait scellé leur séparation. Aujourd’hui, c’était loin tout ça, mais le fils de Mickey, il avait son importance. Il l’avait eu en tout cas. Aux paroles de Mickey, Ian comprend ce que ce dernier veut dire, ils étaient une famille tous les trois, mais Mickey n’était pas vraiment paternel dans tout ça, c’était pas un instinct qui le caractérisait. Au lieu de répondre à la partie où Mickey évoquait le fait que ce n’était plus pareil sans lui – ce qui engendrerait sans doute une toute autre conversation – Ian préféra dire ce que le Milkovich pensait tout bas.

« Oui et puis, tu n’es même pas sûr qu’il soit de toi au fond. Cette pute a bien pu se faire engrosser par l’un de ses clients. »

Ou par son père, ou par quelqu’un d’autre dans le fond. Personne ne connaissait l’historique de toutes les aventures de cette nana. Et dans le fond, ça ne comptait pas pour Ian. Tout ce qu’il avait vu avec ce bébé, c’était la famille presque ‘normale’ qu’il formait avec Mickey. Une famille sans doute moins disfonctionnelle que la famille Gallagher, et ça même si Ian avait totalement dysjoncté à l’époque. Ce n’était plus si loin, mais le Gallagher n’avait pas envie d’y penser d’avantage. Il avait fait des choses qu’il n’aurait jamais cru pouvoir faire. Putain de maladie quand même. Et le pire, c’était qu’il avait ce putain de risque de replonger à un moment ou à un autre. Un risque qu’il ne voulait faire courir à personne.
Ian n’avait pas vraiment envie de parler de sa maladie ou quoi que ce soit, mais bon, il n’allait pas jouer au gamin à ne pas dire ce qu’il foutait dans ce quartier. C’était pas important, juste quelque chose de nécessaire dans le fond.

« Ca veut dire que pour l’instant ça fonctionne… jusqu’à la prochaine rechute… »

Le Gallagher avait l’impression d’être un drogué en disant ça, mais c’était un peu le cas. Ca irait jusqu’au jour où il arrêterait son traitement pour une raison ou une autre. Le jour où il se soulerait la gueule plus que de raisonnable. Un jour, ça déconnerait à nouveau, c’était une évidence, Ian n’avait pas la vie la plus équilibrée qu’on pouvait avoir sur cette terre.

« Mais ça n’arrivera pas si je continue à prendre mon traitement, à éviter de me bourrer un peu trop la gueule et sans doute si je trouve un certain équilibre ! »

Ca lui allait bien de dire ça alors que le Gallagher aimait bien boire, profite de la vie et ne pas toujours faire ce qui était raisonnable. Mais s’il voulait vraiment s’en sortir, il fallait qu’il change.
© Starseed



can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Jeu 22 Juin 2017, 2:32 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Cela devrait étonner Mickey que Ian ne réponde pas à la partie concernant le c'était mieux avant à trois mais en fait pas vraiment. Cela ne le déçoit pas non plus, ça lui montre juste que son rouquin n'a toujours pas envie de parler d'eux. Bon d'accord, Mickey accuse le coup quand même, il en a marre que les choses se passent ainsi. Et il sait très bien qu'à un moment ou à un autre, il va craquer et lui rentrer dedans. Peut-être pas aujourd'hui, mais un jour ça c'est sûr, sans doute le jour où la douleur de ne pas être avec Ian prendra totalement le dessus.

- Yep même si je mise plutôt sur mon enfoiré de père.

Et élever le gamin de son père il en est hors de question pas avec tout ce que Terry lui a fait, leur on fait. Et le on ne désigne pas seulement son histoire avec Ian mais il désigne aussi Mandy et tout ce que ce connard a pu lui faire subir. Enfin ce point là, celui du gamin, n'a plus aucune espèce d'importance face à la suite de la conversation. Si le Milkovich évite de regarder de trop son rouquin directement, parce qu'à chaque fois il a envie de l'embrasser et plus encore, cette fois pourtant il le fait. Mickey ouvrant la bouche pour dire au Gallagher, qu'il ne voit pas pourquoi il rechuterait que Ian lui coupe l'herbe sous le pied et enchaîne.

- Pourquoi tu voudrais arrêter ton traitement ? Oui Mickey ne pige pas là, Ian doit quand même se sentir mieux sans ses phases de haut et de bas, non ? Lui le suppose. "Tu l'as pas trouvé ton équilibre ? Après tout tu bosses avec Fiona et tu t'es retrouvé un mec..."

Inutile de dire qu'au ton de sa voix on sent que Mickey l'a mauvaise pour une partie de ses propos du moins et pas besoin de préciser quelle partie, n'est-ce pas ?
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Jeu 22 Juin 2017, 5:09 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER



Pas facile d’évoquer leur vie à trois. Ian n’était pas prêt pour ça. Malgré tout ce qu’il tentait de faire pour ne pas penser au Milkovich, c’était clairement raté pour le Gallagher. Mickey était dans sa tête à chaque instant du jour et de la nuit et ça même s’il n’était pas là physiquement près de lui. Tout ça parce qu’Ian voulait trouver un équilibre, qu’il voulait essayer de s’en sortir de cette foutue maladie qui avait fait plus de mal que de bien autour de lui. Que ce soit pour le Milkovich ou sa propre famille, Ian avait vraiment fait souffrir tout le monde et aujourd’hui, il voulait être lui-même avant de commencer de nouveau à vivre comme il en avait envie. C’était pas trop en vouloir non ? Après tout, Ian savait que sa vie était merdique, que sa famille avait le chic pour se foutre dans la merde et il n’était pas exempt de ça.

« Et tu crois pas que tu devrais faire un test de paternité avant de l’abandonner complètement ? »

Conscient que le Milkovich n’élèverait pas le mioche de son enfoiré de père, Ian ne voulait pas pour autant qu’il l’abandonne totalement si c’était bel et bien son fils. C’est qu’il l’aimait ce gamin dans le fond. Enfin, il l’aimait parce que c’était une part de Mickey, il faisait partie de la famille. C’était en tout cas ce que ressentait le Gallagher. Mais assez parlé du rejeton de la femme de Mickey, c’était encore parfois douloureux pour le Gallagher de penser au fait que son petit … ex-petit ami était toujours marié à cette pute russe. Mais peut être plus pour longtemps. Le sujet déviant sur sa propre personne, Ian leva les yeux vers le Milkovich.

« J’en n’ai pas envie, mais en fait, ce ne sont que des excuses, une rechute peut se produire uniquement parce que le dosage ne convient plus, et on ne voit pas toujours les signes avant coureur ! »

Pas évident de savoir qu’on commence à déconner avant qu’il ne soit trop tard. Il suffisait de regarder comment il avait réagit quand sa maladie s’était déclarée. Voilà que Mickey lui parlait d’équilibre, mais Ian ne trouvait pas que son job avec Fiona était vraiment très équilibré pour lui. « Tu parles du boulot où ma sœur me dit ce que je dois faire à la minute ? Sérieux, je vais pas pouvoir continuer avec elle bien longtemps. Je réfléchis à autre chose, mais j’attends de voir si ça fonctionne… » Concernant la fin de sa phrase, Ian compris au ton de la voix de Mickey qu’il l’avait toujours mauvaise qu’il ait pu avoir un autre mec dans sa vie. « C’est terminé avec ce gars »

De base, ce n’était pas vraiment son mec, il n’y avait rien de sérieux dans tout ça, et c’était sans doute la raison pour laquelle Ian avait eu si peu de mal à mettre un terme à cette mascarade.
© Starseed


can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Ven 23 Juin 2017, 5:29 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


- Peut-être

Oui Mickey pouvait envisager de faire un test de paternité mais encore faut-il que Svetlana accepte que cela soit fait. Enfin il verra bien de toute manière. Pour le moment ce qui compte réellement est sa conversation avec Ian et finalement même pour lui les choses ne sont pas faciles. Que le sujet soit sur Yevgeni ou sur la maladie du Gallagher, cela lui rappelle de bons et de mauvais souvenirs. Oui il n'y a pas eu que du mauvais avec son rouquin avant la case hosto, le Milkovich se souvient de tout le passage avec les valises. Oui bon d'accord cela l'avait fait flipper surtout que c'était pas mal dangereux l'air de rien, c'est maintenant que ça pourrait le faire sourire tellement c'était dément. Mais avant quand Ian allait courir ou faisait des pancakes ou encore quand il prenait en photo ce putain de soleil, même si c'était déjà la maladie qui parlait, ça reste de bons moments malgré tout.

- Parle pour toi parce que crois moi, les signes je ne risquerais pas de les louper...

Comment Fiona lui avait dit ? Ah oui hypersexualité et heu le reste Mickey a oublié. Mais ça, il ne risque pas de le zapper surtout quand le Gallagher s'était cassé du club où il bossait avec un autre mec. Mickey l'avait su cette nuit là et pire encore quand Ian était rentré en lui lançant un rouleau de billets et en lui annonçant qu'il avait tourné un porno. Le Milkovich était déjà mal mais ça l'avait brisé d'entendre ça d'autant plus qu'il avait déjà tout fait pour Ian, tout envoyé bouler pour le garder avec lui. Même ses frères avaient acceptés qu'il soit gay au final. C'est ce jour là où il a voulu mettre Ian au pied du mur en lui parlant hôpital et même pas cinq minutes après, Ian avait pris le gamin et la voiture et avait fui...Putain de maladie.

- Tu marques un point, je ne pourrais jamais bosser avec Mandy. Rien que l'idée d'avoir sa sœur sur le dos toute la journée, le fait frémir d'horreur et encore c'est lui l'aîné. Il n'imagine pas en situation inverse et se met facilement à la place de Ian surtout en connaissant Fiona. "Oh et je supposes que tu ne veux pas me le dire ? "

Quant au reste, difficile de ne pas voir que l'annonce de Ian lui fait plus que plaisir. Oh bien sûr Mickey est fidèle à lui même et sa joie n'est marquée que par un léger sourire en coin et un hochement de tête. Mais eh de toute façon son regard aurait suffit à le montrer surtout qu'il paraît que tout se voit dans ses yeux bleus.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Sam 24 Juin 2017, 12:53 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


La maladie du Gallagher était une putain de bombe à retardement qui viendrait encore faire des siennes dans sa vie à un moment. Il n’avait pas envie de vivre avec cette peur, alors, il allait juste prendre son traitement et reprendre totalement sa vie en main. Malgré la maladie, il avait vécu de bons moments avec Mickey, et ça, rien ni personne ne pourrait leur enlever. Comme le moment où ils étaient comme une famille avec le fils de Mickey malgré la présence de sa prostituée de femme. Et puis bon, Mickey ne l’avait pas gavé avec cette histoire de médecin comme avait pu le faire Fiona. Mais peut être que s’il avait été plus tôt consulté, il n’aurait pas perdu les pédales et emmené le fils de son petit ami dans une autre ville en le mettant en danger. Sur l’instant, le Gallagher n’y avait pas pensé, mais il l’avait tout de même enlevé, laissé dans une voiture en plein soleil pour aller s’occuper d’un mec. Et c’est là qu’il s’était fait embarqué par la police après une phase plus que psychotique. Mais aujourd’hui, il avait repris pied dans la réalité, sa foutu réalité où il était persuadé de ne pas être vraiment à sa place.

« Ouais enfin, je vois pas ce que ça changera pour moi… »

Après tout, ils n’étaient plus ensemble, donc si Ian venait vraiment à faire une rechute, Mickey ne serait pas là pour le voir dérailler, et il n’était pas sûr que Fiona, Lip ou qui que ce soit dans la maison Gallagher se rende compte de quoi que ce soit. Enfin, sauf peut être s’il se mettait à être aussi maniaque qu’il avait pu l’être récemment. Ian avait vraiment déconné avec Mickey, plus que de l’avoir trompé, et d’avoir enlevé son fils, il avait rompu avec lui en pretextant de mauvaises raisons. Pas étonnant que le Milkovich ait pété un cable, ça ressemblait bien à la petite frappe des quartiers sud dont il était tombé amoureux. Pourtant aujourd’hui, il n’imaginait pas prendre le risque de lui faire pire. Même si s’empêcher de vivre allait sans doute lui taper sur les nerfs à un moment ou à un autre. Qu’est ce qui l’empêchait d’être enfin avec l’homme qu’il aimait putain !? Si ce n’est des raisons à la con !

« Ouais, j’imagine ! » Ian adorait Mandy, c’était sa meilleure amie, mais il imaginait mal Mickey monter quelque chose avec sa sœur. Il faudrait pour ça qu’elle arrête déjà d’être une escorte pour des vieux pervers. « Il n’y a pas vraiment grand-chose à en dire pour l’instant, je fais une formation, je te dirais ce que ça donne si jamais je passe l’examen… »

Le Gallagher savait qu’il y avait une chance qu’il s’en sorte, mais vu d’où il venait, il n’était pas convaincu. Il regarda Mickey à l’instant où il lui annonçait qu’il n’était plus avec le mec qu’il voyait. Et il remarqua ce regard qu’avait Mickey, cette lueur dans ses yeux comme aurait dit Mandy à une certaine époque. Mais Ian ne releva pas, continuant à avancer vers leur quartier.

« Et sinon, tu comptes bosser dans cette épicerie sur le long terme ? » Connaissant Mickey, Ian l’imaginait mal rester là bien longtemps, et ça même s’il avait pu travailler pendant quelques temps dans la boutique de Linda et Cash. Cela pouvait aussi être juste en attendant de monter un coup qui lui rapporterait beaucoup de blé. Ian savait qu’avec Mickey il fallait s’attendre à tout.
© Starseed



can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Lun 26 Juin 2017, 10:14 am



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Oups ? Oui c'est vrai qu'ils ne sont plus ensemble, que Ian a rompu avec Mickey d'une manière qu'il ne risque pas d'oublier. Un simple coup de fil de sa part qui avait fait battre le coeur du Milkovich à toute allure, il s'était tellement inquiété pour lui, de ne plus avoir de nouvelles. Mickey se souvient de la manière dont il avait couru jusque chez les Gallaghers pour voir Ian, du soulagement qu'il avait ressenti en le voyant devant lui. Tout comme il ne risque pas d'oublier les paroles de ce dernier. Comment il n'a pas terminé en larmes ce jour là ? Même lui ne le sait pas, il était à deux doigts de le faire pourtant comme l'attestait les trémolos dans sa voix. Mickey était déjà dans un état second quand il a terminé au bar à se bourrer la gueule, partagé entre colère et chagrin et il y avait eu ce mec qui pour un mot ou un regard de travers s'en est pris plein la gueule. Ou alors est-ce que ce mec n'avait strictement rien fait et s'est juste retrouvé là au mauvais moment ? C'est possible. Après tout Mickey n'en était pas à son coup d'essai. Le Milkovich se souvient vaguement d'avoir gueulé sur ce mec des propos sans nul doute destiné à son rouquin avant que les flics ne les séparent.

Pourtant à peine sorti de prison, Mickey est directement allé voir Ian, c'est plus fort que lui, il n'arrive pas à se sortir le Gallagher de la tête. Impossible. Est-ce qu'il a seulement essayé ? Oui et non. Ce n'est pas en taule qu'il pouvait vraiment y arriver mais oui il a tenté d'oublier Ian. Il ne peut juste pas, c'est comme si Ian était gravé au fer rouge dans sa peau, comme si Mickey ne pouvait respirer qu'en étant avec lui. À croire que quand on aime vraiment, il n'y a pas de limites à ce qu'on peut endurer de la part de l'autre. Le Milkovich en est sûr et certain, Ian pourrait lui briser le coeur un millier de fois, ça ne changerait rien à l'amour qu'il lui porte. Fuck.

Accepter que les choses sont réellement terminées entre eux ? Non, Mickey ne le peut pas, c'est au dessus de ses forces. Et encore plus après la dernière fois, si encore Ian n'avait pas laissé entrevoir qu'il a toujours des sentiments pour Mickey, peut-être que. Si encore ils n'avaient couchés ensemble ce soir là, peut-être que. Non, il faudrait au moins que Ian lui dise être amoureux d'un autre et que le Milkovich le voit de ses propres yeux. Là sans doute qu'il laisserait Ian partir, par amour et pour que son rouquin soit heureux. Moui même ça, Mickey ne sait pas s'il serait capable de le faire.

Donc oui Mickey comprend ce que veut dire Ian mais ça ne change rien. Au contraire même ça le démange de lancer la conversation véritablement sur eux deux, sur le futur mais à quoi bon ? Est-ce que le Gallagher ne se braquerait pas ? Le Milkovich n'a pas envie de prendre le risque. Laissant donc la réponse de Ian filer sans réagir dessus même si ça lui en coûte de ne rien dire. À la place la conversation file sur ce que compte faire son rouquin à l'avenir, sur son boulot avec Fiona et le reste. Forcément que Mickey ne se voit pas bosser avec Mandy, donnant raison à Ian là dessus. Arquant un sourcil quand Ian lui explique qu'en plus de bosser avec sa soeur, il fait une formation.

- Pas de raisons que tu n'y arrive pas.

Ian est pas plus con que Lip, le soit disant génie de la famille Gallagher et oui Mickey pense à ça en étant totalement impartial. Laissant aussi filer les propos de Ian sur sa rupture avec ce soit disant mec qu'il voyait. Même si sa réaction est plus que visible, continuant simplement d'avancer vers leur quartier pourri sans rien dire. Bien sûr il faut que Ian revienne sur le fait qu'il bosse dans cette épicerie, putain de merde.

- Aussi longtemps que possible même si ça ne me plaît pas. Apparemment Mandy aussi en a marre de mes combines.

Oui, oui Mickey sous-entend totalement que s'il s'est trouvé un boulot honnête ce n'est pas pour son plaisir mais pour faire plaisir aux deux personnes les plus importantes de sa vie. Et là encore inutile de détailler les deux personnes en question, la réponse est plus qu'évidente.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Lun 26 Juin 2017, 2:59 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


La rupture était encore fraiche dans la tête du Gallagher, impossible d’oublier les mots qu’il avait prononcé. Des mots plein de froideur, des mots comme s’il ne ressentait plus rien pour Mickey alors qu’il avait tant souffert en attendant que ce dernier ressente ce que lui-même ressentait pour lui depuis le début de leur relation. Et tout ça, c’était parce que le Gallagher était sous traitement pour traiter sa maladie, des médicaments qui au début le laissait dans un état léthargique, un état où il n’était pas totalement lui-même où il ne ressentait à vrai dire plus rien. Même l’état de Mickey se tenant devant lui ne l’avait rien fait ressentir ce jour-là, c’était comme s’il était un pantin sans aucune âme, comme si l’homme qui se tenait face à lui n’était qu’un obstacle à ce qu’il voulait être vraiment, juste lui. Il voulait juste pouvoir être celui qu’il était sans cette maladie, mais tout ça, c’était parce qu’il avait mis longtemps avant d’accepter cette maladie, si il l’avait vraiment fait d’ailleurs. Le déni était plutôt une chose facile, c’était plus facile de dire que les autres étaient fous et qu’on était pas plus fou qu’eux. Mais il fallait se rendre à l’évidence, il était comme Monica, il avait cette putain de maladie, et il allait devoir la supporter pour le reste de sa vie, autant que ses médocs, ce qui allait faire la différence avec Monica.

Et cet état second avait finit par s’estomper progressivement. Au début, c’était juste un besoin de le voir, le voir sans rien d’autre, et c’était pour ça qu’il avait débarqué chez les Milkovich et avait appris par Mandy qu’il était en prison. Mais Ian s’était obstiné comme ça pendant quelques temps. Obstiné jusqu’à se taper un autre mec régulièrement mais ça, c’était jusqu’à ce qu’il commence à ressentir de nouveau les choses, à ce qu’il les ressente vraiment. Mais en retrouvant ses esprits et ses sentiments, le Gallagher avait également retrouvé la raison, et il s’était persuadé que Mickey serait mieux sans lui.

Mais se persuader d’une chose alors qu’on ressentait autre chose de plus fort, c’était là le véritable dilemme. C’était ça qui avait fait plié le rouquin alors qu’il s’était retrouvé devant Mickey. Il s’était retrouvé face à la force de ses sentiments pour lui. Bien qu’il n’avait cessé de le repousser verbalement, son cœur et ses actes avait bien fait l’inverse. Et depuis, c’était simple, Mickey ne quittait pas ses pensées. Est-ce qu’il pourrait être heureux sans Mickey ? Ce n’était même pas la question. Ce qui le préoccupait, c’était de faire souffrir Mickey à nouveau à cause de sa satané maladie. Bien entendu, il savait que la prochaine confrontation avec Mickey à ce sujet ne serait sans doute pas aisé et ils en viendraient sans aucun doute aux mains parce qu’ils ne pouvaient pas être d’accord. Et encore, Ian n’était pas certains de continuer à repousser Mickey. C’est pour cela qu’actuellement, il évitait bien entendu de parler de ce genre de sujet et il voyait bien que Mickey faisait la même chose. Peut être pour le mieux en fin de compte.

« Non, aucune raison c’est vrai. » dit simplement le Gallagher en continuant d’avancer. C’était simple de parler d’autre chose que de parler d’eux. C’est pour cela qu’il essayait de ne pas rentrer dans des choses trop personnelles. C’était la politique de l’autruche, mais c’était plus simple que de faire face au véritable fond du problème. Aux paroles de Mickey, Ian comprends bien qu’il fait référence à ce qu’il lui a dit la dernière fois. Mais il comprends aussi avec ses paroles que ça va vite le lasser de faire ça. « Et depuis quand tu fais ce que ta sœur te dit ? Surtout si ça te plait pas » Pas la peine d’évoquer le fait qu’Ian lui avait parlé de stabilité, ce n’était pas la question, et d’ailleurs, Mickey n’en avait pas parlé. « D’ailleurs, en parlant de Mandy, son ex baraqué n’a pas refait son apparition ? »

Ils avançaient toujours progressivement vers leur quartier. Ian s’inquiétait pour Mandy, en dehors du métier à risque qu’elle faisait aujourd’hui, Kenyatta était aussi un gars plutôt dangereux. Et même si Mickey était de retour, cela n’empêcherait pas le grand black de revenir.
© Starseed




can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mar 27 Juin 2017, 8:00 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Même si Mickey ne dit rien de vraiment pertinent concernant la formation de Ian -hormis l'encourager à sa manière- il n'en pense pas moins. Cela lui montre que son rouquin compte réellement s'en sortir tout en ayant cette putain de maladie. Le Milkovich savait déjà que c'était du permanent après tout il était là quand la bonne femme lui a annoncé qu'il en aurait au minimum pour trente ou quarante ans avec son traitement. Ce qui les avait choqué tous les deux mais sans doute pas pour la même raison, quoi que si, ils prenaient vraiment conscience des choses à cet instant précis. Mais ça, en prison, Mickey a eu le temps d'y songer alors oui il reste persuadé qu'il peut faire face à tout cela même si comme lui a dis Ian il y a des risques de rechutes. Et puis même sans avoir vraiment connu la mère du Gallagher, Mickey sait qu'elle a cette même maladie et que ça ne l'a pas empêché de garder Frank ou d'avoir des gamins. Oui bon d'accord ce n'est pas une référence, même pas du tout.

Ce qui l'emmène quand même au second point auquel Mickey peut penser : à quel point Ian a besoin et envie d'une vie normale. D'une vie loin de tout ce qu'ils ont toujours connu aussi bien l'un que l'autre. Est-ce que Ian pourrait aimer qu'ils s'installent quelque part qui ne serait qu'à eux ? Est-ce que si Ian a autant pris soin de Yevgeny ce n'est pas aussi parce qu'il voudrait des gamins à lui ? Plus généralement, est-ce que Ian rêve d'une vie de famille dans une belle maison avec un jardin bien entretenu et ses barrières blanches et avec le chien au milieu ? Putain ça pourrait bien être le genre de Ian que de vouloir tout cela même si cela fait hyper cliché. Une raison de plus pour Mickey de s'accrocher à ce putain de boulot et de rentrer totalement dans le droit chemin.

- Je ne fais pas ce que Mandy m'a dit, de toute façon elle ne le sait même pas. Et non ça ne me plaît pas, je ne le cache pas mais c'est tout ce que j'ai trouvé avec mes antécédents et mon manque de diplôme. De tout manière je ne fais pas tout ça pour moi.
Le "mais je le fais pour toi" a failli lui échapper mais putain de merde à la fin, Ian n'est pas con, il le comprendra sans doute tout seul. De plus Mickey n'est toujours pas décidé à lui rentrer dedans pour qu'ils aient cette putain de conversation qu'ils vont devoir avoir. "Me parle pas de ce connard, j'aurais dû le fumer dès le départ !" Rien qu'à l'idée de ce qu'il aurait pu faire à Ian et même à sa soeur d'après ce que Mandy lui a dit, lui file des envies de meurtre. Fin rien que le fait qu'il ait retapé sa frangine donne des envies de meurtre au Milkovich. "Je te jure que si tu lui en parle tu vas le regretter mais putain elle mérite tellement mieux."

Sans doute la première fois que Mickey verbalise l'attachement qu'il peut avoir envers Mandy et ce qu'il pense de sa soeur mais eh Ian ne devrait pas se foutre de sa gueule donc ça passe.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Mer 28 Juin 2017, 7:35 am



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER

Faire cette formation était quelque chose qui était venu à la suite d’une rencontre qu’Ian avait fait. Ian n’était pas plus con qu’un autre et pouvait encore faire quelque chose de sa vie différente que de faire la plonge dans une sorte de fast-food amélioré. Et puis travailler avec sa sœur, il y avait de quoi devenir dingue bien qu’en vérité, il le soit déjà un peu avec sa maladie. Il était temps pour Ian de se construire une nouvelle vie, avoir un équilibre qui lui permettrait peut être de ne pas dérailler comme sa propre mère qui n’avait jamais pris réellement ses médicaments. Le rouquin s’était persuadé qu’il n’était pas comme sa mère, qu’il n’allait faire souffrir personne en gérant sa maladie lui-même, mais cela n’avait pas été un succès. Heureusement que Fiona avait été là pour le persuader que c’était la meilleure chose, même si Ian avait eu du mal à se faire aux dosages, et à la prise de ces médocs trois fois par jours. Au début, ce n’était pas vraiment ça, mais avec l’aide de Fiona, c’était devenu plus simple. Il se refusait de penser à sa mère en réalité, parce que s’il prenait son exemple, cela voudrait dire qu’il ferait toujours souffrir tous ceux qui l’entouraient, même ceux qu’il aimait profondément.

Dans la tête de Ian, ce dont il avait besoin n’était pas vraiment clair. Certes, il fallait qu’il trouve un certain équilibre afin de ne pas faire de nouvelle connerie. Il avait réduit considérablement sa consommation de bière, même s’il ne se privait pas pour autant. Putain de maladie. Au moins, maintenant, il parvenait de nouveau à baiser. Ce qui n’avait plus été le cas au début de son traitement. Mais est-ce qu’il aurait de nouveau une vie normale ? Le Gallagher en doutait. Car il y aurait des rechutes, et il se retrouverait encore enfermé jusqu’à ce que ça rentre dans l’ordre. Il n’était pas persuadé de vouloir une vie avec des enfants, dans une banlieue résidentiel et tout le toutim mais il savait qu’il voulait au moins pouvoir être heureux, ce n’était pas trop demandé ? Restait à trouver ce qui le rendrait vraiment heureux. Ce qui l’arracherait à cette constante de réfléchir aux possibilités qui s’offraient à lui.

Le Gallagher n’était pas con, aux paroles de Mickey il comprenait bien ce que ce dernier voulait dire, mais est-ce que pour autant le Gallagher devait s’en sentir toucher ? Il l’était ! Mickey faisait quelque chose pour lui, encore. Cela touchait Ian… tellement… Il n’ajouta rien de plus à cela. Soit par lâcheté, soit parce qu’il n’avait pas envie de s’attirer les foudres du Milkovich en lui disant qu’il devrait arrêter de faire des choses pour les autres… pour lui. « Je ne pense pas qu’il revienne avec la balle qu’il a reçu quand il a débarqué chez vous, mais je préférais m’en assurer » Qu’est ce que Mandy avait foutu à se mettre avec ce malade. Comment avait t’elle fait pour ne pas les écouter alors qu’il lui avait dit de virer ce malade. « Elle sait qu’elle mérite mieux, elle mérite même mieux que Lip qui ne l’a traité que comme de la merde ! »

Il tenait vraiment à Mandy, c’était sa meilleure amie, et puis en y pensant, c’était grâce ou à cause d’elle que son histoire avec Mickey était née. Finalement, ils arrivèrent devant chez Mickey. Ian ne savait pas vraiment s’il avait quelque chose à dire de plus. « Bon, je vais rentrer… je bosse ce soir… »
© Starseed




can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 35
MESSAGES : 1240
ANNIVERSAIRE : 01/10/1982
INSCRIPTION : 14/03/2017
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Malfamé tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne
EMPLOI : Ça se mange ça ?
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
WHATEVER, JE SUIS ADMINISTRATEUR
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Ven 30 Juin 2017, 4:54 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Mickey a tellement l'habitude de faire passer les autres en priorité pas peur comme avec Terry où là il n'osait pas dire ce qu'il voulait lui. Il suffit de voir comment Mickey a échappé de peu de se faire tuer par son paternel le jour de son coming out. Soit parce que c'est ainsi, tout simplement parce qu'il a toujours eu ses frères et sa soeur dans les pattes qu'il ne s'est jamais posé la question de ce qu'il pouvait vraiment vouloir. Donc oui ce qu'il fait là, en se trouvant un job et encore pour quelqu'un d'autre, pour Ian, pour celui qui au final est la personne la plus importante qui soit pour le Milkovich. Et en même temps, il se satisfait d'un rien, après tout, toutes les arnaques qu'il a pu faire ce n'était que pour essayer de s'en sortir et payer toutes les factures de la baraque et la bouffe aussi. Il n'y a pas que les Gallagher pour tenter d'engranger le plus de fric possible pour passer les mois d'hiver. Donc oui cela ne le dérange pas d'avoir l'air de se sacrifier pour faire quelque chose pour Ian, le bonheur de son rouquin est plus important que n'importe quoi d'autre. D'autant plus que finalement sa liberté passe aussi par là.

Que Ian ait ou non compris ce que Mickey veut dire avec son je ne le fais pas pour moi, la conversation file, pourtant un jour ou l'autre ils vont devoir parler tous les deux. Et c'est vrai que d'un côté le Milkovich n'a pas envie que ça ait lieu tout de suite, au risque que Ian le fuit encore mais d'un autre côté si après cet instant passé tous les deux, Ian le fuit quand même encore...Finalement est-ce qu'il y a une seule bonne solution possible ? Mickey n'en est pas sûr donc autant composer avec les choses comme elles viennent. Hochant simplement la tête quand le Gallagher lui explique qu'il préfère s'assurer que l'autre malade ne soit pas revenu. Certes Mickey ne peut pas être collé à Mandy mais il ne laissera rien lui arriver de toute manière. Forcément le sujet Lip arrive sur le tapis.

- Avec tout ce qu'elle a fait pour lui en plus.

Oh oui il est beau le Lip a se donner des grands airs devant Mickey mais il oublie comment il a traité Mandy et tout ce qu'il lui a fait subir. Finissant sa phrase dans un soupir, parce qu'il est presque sûr que de toute manière, sa soeur aime encore l'autre Gallagher et qu'il ne faudrait pas grand chose pour qu'elle lui retombe dans les bras. Même si ce ne sont pas vraiment ses affaires, Mickey espère que non quand même. Et les voilà devant chez lui et son rouquin qui lui annonce qu'il doit rentrer et bosse ce soir, le brun en est presque déçu.

- Tu veux entrer boire une bière ? Ou t'es vraiment pressé ?


Le pire c'est qu'il se retient d'une force qu'il ne savait pas avoir d'attraper Ian et de l'embrasser. En tout cas c'est clair qu'il n'a pas envie de le quitter tout de suite même si bizarrement maintenant Mickey comprend un peu mieux les obligations du travail.
© Starseed


You're under my skin.

Love hurts. Love is madness. Love is sweet. It's not a piece or another, it's everything together. He's my everything. And I'll give everything for him, I love him more than myself. My lover, my family, my home, my freedom.


Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 2380
ANNIVERSAIRE : 20/03/1989
INSCRIPTION : 07/01/2017
EMPLOI : Aucun
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur http://astoria-people.forumactif.biz/
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey Ven 30 Juin 2017, 5:43 pm



IAN & MICKEY

RECULER POUR MIEUX SAUTER


Ce n’est pas facile pour Ian de composer avec sa maladie. Mais il trouve qu’il a fait beaucoup de progrès jusqu’à présent. En même temps, avec Fiona constamment sur son dos pour qu’il prenne ces fichues pilule, le Gallagher n’a pas vraiment le choix. Même si cela a créé pas mal de tension entre eux justement parce qu’il en a marre de toutes ces remarques qu’elle peut lui faire. Dans la tête du rouquin, un chemin se fait de se tirer aussi de la baraque, de quitter ce quartier pourri et de commencer sa vie ailleurs, mais ce n’est pas pour tout de suite, les projets qu’il peut avoir dans la tête dépendront de son état, de l’évolution de sa maladie et surtout de la façon dont sa carrière évoluera. Il se posera les bonnes questions en temps utile. A cet instant, cela ne lui semble pas vraiment important.

Il est clair qu’ils sont tous les deux d’accord sur le fait que Lip a merdé gravement avec Mandy étant donné tout ce qu’elle a toujours fait pour lui. Ian en était même venu aux mains avec son frère à ce propos. Putain, c’était trop compliqué d’avoir un minimum de respect pour une nana qui vous aimait ? Surtout que Mandy n’était pas une mauvaise fille, elle faisait juste les mauvais choix. L’important dans le fond, c’était qu’elle ne soit plus avec l’autre grosse brute et qu’elle avance dans sa vie même s’il n’approuvait toujours pas ses choix. Ils étaient tous les deux arrivés devant chez Mickey et Ian allait rentrer chez lui. Il n’était pas forcément pressé, non, il pouvait accepter l’invitation de Mickey à prendre une bière. Ce n’était qu’une bière non ?

« Ta femme ne devait pas passer te voir ? » Se rattraper aux choses qui pourrait faire qu’Ian puisse garder ses distances, ne pas se retrouver avec Mickey dans un endroit clos. Ces derniers jours, il avait l’impression de ne penser qu’à Mickey et rester seul avec lui, c’était la possibilité de craquer à nouveau. Le Gallagher le regardait, ils n’étaient pas si éloignés l’un de l’autre, Ian ressentant cette tension qui existait toujours entre eux. Il devait aller bosser, pas tout de suite, et puis, si il était en retard ? Ce serait toujours une excuse pour se faire virer par Fiona… « Enfin, je suis pas si pressé que ça, mon service ne commence que dans une heure et demi. »

Ce qui était plutôt court en y réfléchissant car il devrait se changer et repartir dans un autre quartier, mais il avait bien un peu de temps devant lui non ? La vérité, c’est qu’il n’avait pas envie de quitter Mickey. Il ne voulait pas non plus lui dire que tout était possible, mais arrêter de l’éviter, c’était peut être le moyen de faire en sorte d’arrêter de ne penser qu’à lui.
© Starseed



can't get him out of my head

by Wiise



Gallavich

"Tu y as goûté, t'es foutu."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: reculer pour mieux sauter # ian&mickey


Revenir en haut Aller en bas
reculer pour mieux sauter # ian&mickey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter ; mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» -[ Les chemins se séparent pour mieux se recroiser ? ]-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHATEVER :: ☕ Whatever, tant que je bois mon café :: Whatever, je vis paisiblement à Spring Harrow :: ⇒ Centre-ville-
Sauter vers: