Revenir en haut Aller en bas



 
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
RÉPERTOIRE DES CAMPS
MEMBRES DE SEPTEMBRE : LUCIFER MORNINGSTAR & REGINA MILLS
MEMBRE INCARNATION DE SEPTEMBRE : SHANE WALSH ET IAN GALLAGHER
ENVIE DE DEVENIR PARRAIN ?
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART
ASTUCE ♛ SOULIGNEZ VOS PAROLES MET EN COULEUR AUTOMATIQUEMENT.

when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ☕ Whatever, tant que je bois mon café :: Whatever, je vis paisiblement à Spring Harrow :: ⇒ Centre-ville
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 65
ANNIVERSAIRE : 02/11/1991
INSCRIPTION : 30/01/2017
WHATEVER
MessageSujet: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Dim 16 Avr 2017, 10:10 pm


badass women.
Catherine & Alex

En tant que jeune héritière d’une des compagnies les plus importantes en Russie, l’image de la jeune Udinov était tout ce qui intéressait les médias locaux. Le problème, c’est qu’Alexandra avait passé une bonne partie de son adolescence à jouer les prostituées. Son attitude rebelle coûta une somme d’argent assez importante à son père question de faire taire les journaux, mais elle ne revint pas à la maison. Les États-Unis étaient devenus son pays d’accueil et la jeune femme refusa catégoriquement de remettre les pieds en Russie. Cette décision aurait pu la mettre en mauvaise posture si ce n’était de son changement d’attitude. En effet, Alexandra Udinov était maintenant vue comme une féministe en devenir, cherchant la justice pour tous. Son dada ? La traite des humains, une chose horrible qu’elle avait pu voir de prêt alors qu’on l’utilisait pour son corps.

La vieille chanson de la jeune femme entêtée piquant une crise d’adolescence avait changé pour devenir une personnalité montante, et au pays du rêve américain, rien ne valait mieux dans les journaux qu’un peu reportages à ce propos. Ce fut sans étonnement qu’Alex reçu une invitation de la part de Catherine Grant, grande rédactrice reconnue pour son journal Catco. Rien ne rendait la jeune brunette plus heureuse que de faire la rencontre d’autres femmes fortes. Elle accepta donc sans hésiter et se rendit jusqu’à son bureau. Une fois à l’intérieur de Catco, elle pu ressentir toute la fébrilité des jeunes rédacteurs et rédactrices, certains courant avec une tonne de papiers dans les mains, d’autres clapotant vivement sur leurs claviers. Il n’y a pas à dire, ces gens étaient réellement passionnés.

C’est à ce moment qu’une jeune femme à lunettes s’approcha d’Alex. « Excusez-moi, êtes-vous Alexandra Udinov ? » Elle lui sourit et lui répondit aussitôt : « Oui, c’est bien moi. J’ai rendez-vous avec Madame Grant. Est-elle ici ? » La jeune secrétaire hocha la tête et lui dit de la suivre. La brunette obéit et se retrouva bientôt dans un bureau digne des magazines de modes. Mon dieu, si Catherine Grant avait encore le numéro de la personne qui avait fait le design des lieux, il fallait qu’elle le donne à Alex. Alors que les deux jeunes femmes traversèrent les portes, la secrétaire s’adressa à sa patronne avant de s’éclipser. C’était au tour de la jeune héritière de se présenter. « Mamade Grant, je suis très heureuse de vous rencontrer. Merci infiniment pour l’invitation, quoique ce fut une vraie surprise pour moi. » Alex venait tout juste de faire ses débuts, il lui restait encore beaucoup à faire avant de pouvoir s’imaginer atteindre les mêmes sommets que certains des noms les plus importants.
Made by Neon Demon




Darkness in my soul.
Nobody knows the real me ☽ My father was gunned down in front of me when I was thirteen years old. I was sold into slavery, but I lived. I came out a drug addict, but I got clean. I’ve killed dangerous men and I’ve watched people I love die in my arms. You want to know what I am? I’m a survivor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 169
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 28/03/2017
GROUPE : Groupe 1
QUARTIER RÉSIDENTIEL : uc
EMPLOI : PDG et rédactrice en chef de CatCo
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Dim 07 Mai 2017, 6:48 am


Two
badass womens
Les portes de l’ascenseur s’ouvrent et j’entre dans les bureaux avant de regarder tous mes employés, un sourire aux lèvres. Que c’est plaisant d’être au dessus d’eux. J’énonce à Kara que j’attends un rendez-vous important et m’installe à mon bureau avant de siroter mon café en regardant les dernières nouvelles du magazine. Une demi-heure plus tard, la jeune femme que j’attendais arrive. Je souris et lui fais signe de s’installer avant de prendre la parole.

Quand elle m’avait appelée madame, je m’étais pincée les lèvres. Ça fait vieux madame.

« C’est mademoiselle Grant. » énonçais-je à la jeune femme avant de reprendre « Je suis ravie de voir que vous avez pu vous libérer pour notre entrevue Mademoiselle Udinov. », en même temps, qui ne se libérerez pas pour avoir une entrevue avec moi ? Tout en sirotant mon café, je regarde la jeune femme de la tête aux pieds, elle a bien l’allure d’une héritière. « Vous voulez boire quelque chose ? J’ai du bon whisky, sinon je demande à mon assistante d’aller vous chercher un café. »
© 2981 12289 0


Queen of All Media

❀ Je m'appelle Cat Grant et je suis toujours prête à faire mon job, ouvrir ma gueule et me faire entendre. Après tout je suis la Reine de tous les médias et Super Girl est toujours derrière moi pour me sauver les miches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 65
ANNIVERSAIRE : 02/11/1991
INSCRIPTION : 30/01/2017
WHATEVER
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Ven 12 Mai 2017, 9:41 pm


badass women.
Catherine & Alex

Les rumeurs à propos de cette femme étaient donc vraies. En la corrigeant, Alexandra ne put retenir un petit sourire. « Mademoiselle Grant, excusez-moi du malentendu. » Sur ce, elle prit place sur le magnifique sofa installé juste au milieu de son bureau. Si seulement elle pouvait décorer sa chambre ainsi. Un meuble d’une telle grandeur prendrait malheureusement toute la place. D’un hochement de tête, elle remercia Catherine pour ses remerciements. Il n’y avait rien de plus surprenant pour la brunette que de se voir offrir la chance de passer des entrevues, surtout en sachant quelle vie elle avait mené pendant si longtemps. Être sous les projecteurs, ce n’était pas tellement son but, mais maintenant qu’elle avait assumé un rôle de porte-parole, il ne lui restait plus d’autres options. « C’est moi qui doit vous remercier, mademoiselle Grant. » La politesse, c’était primordial. Tout de cette rencontre pourrait potentiellement faire partie de l’entrevue, alors autant mettre la totale. « Question de ne pas retomber dans de mauvaises habitudes, j’opte pour un café. Noir, si possible. » Car les rares fois qu’elle avait bu du café, en tant que prostituée, c’était du café noir, mais pas du tout fait le jour-même. Des manies telles que celle-ci, ça ne s’efface pas aussi rapidement.
Made by Neon Demon




Darkness in my soul.
Nobody knows the real me ☽ My father was gunned down in front of me when I was thirteen years old. I was sold into slavery, but I lived. I came out a drug addict, but I got clean. I’ve killed dangerous men and I’ve watched people I love die in my arms. You want to know what I am? I’m a survivor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 169
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 28/03/2017
GROUPE : Groupe 1
QUARTIER RÉSIDENTIEL : uc
EMPLOI : PDG et rédactrice en chef de CatCo
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Mer 24 Mai 2017, 4:21 am


Two
badass womens
« Il y a pas de mal. » énonçais-je à la jeune femme.

C’est vrai que dire Madame, ça faisait vieux mais bon elle n’avait voulu être désagréable, bien au contraire, elle semblait vraiment adorable. Je connaissais le passé de la jeune femme, mais je m’en moquais car elle méritait une seconde chance non ? Je ne la quittais pas des yeux avant que la jeune femme ne me remercie. Je lui répondis d’un hochement de tête avant de lui proposer quelque chose à boire.

« Vous faites bien. » lui dis-je avec un sourire « Kera !! »

Mon assistante ne tarda pas à arriver et je lui demanda d’aller chercher un café à la jeune femme et ce fut d’ailleurs très rapide. La jeune femme eu rapidement son café et je posa mon regard sur Alexandra avant de reprendre la parole.

« Vous avez fait du chemin Miss Udinov depuis votre…enfin vos petits soucis. Comment avez-vous fait pour arriver jusqu’ici ? »
© 2981 12289 0


Queen of All Media

❀ Je m'appelle Cat Grant et je suis toujours prête à faire mon job, ouvrir ma gueule et me faire entendre. Après tout je suis la Reine de tous les médias et Super Girl est toujours derrière moi pour me sauver les miches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 65
ANNIVERSAIRE : 02/11/1991
INSCRIPTION : 30/01/2017
WHATEVER
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Mar 06 Juin 2017, 10:10 pm


badass women.
Catherine & Alex

Très calme, les jambes croisées et les mains posées sur ses genou, Alexandra sourit, visiblement heureuse d’être en présence de Catherine, cette jeune femme dont elle avait tant entendu parler, entre autres, par plusieurs collègues de travail. Ceux-ci soutenaient qu’une entrevue avec elle ouvrait les portes vers une hausse en visibilité dans les médias. La brunette n’eut donc aucun mal à accepter son offre. Mais lorsque la femme appela son assistante, Alex ne put s’empêcher de sursauter. Elle comprenait mieux pourquoi les employés semblaient respecter et aussi appréhender leur patronne. Ladite stagiaire revint avec son café quelques minutes plus tard, à une vitesse surprenante. Alex lui sourit, la remerciant, avant de reporter son attention sur Mademoiselle Grant. Celle-ci ouvrit le bal de questions en lui demandant comment elle s’était rendue jusqu’ici. « Je suis née en Russie. Mon père, Nikolai Udinov est le dirigeant de la plus grande compagnie pétrolière en Europe de l’Est, soit Zetrov. Un empire comme celui-là, ça implique beaucoup de responsabilités, et il souhaitait vraiment que je prenne les rennes un jour. Mais de par la fortune et la quantité de travail que cela demandait, j’ai fait ma crise d’adolescente et je me suis retrouvée dans la prostitution. C’est ce qui me propulsa vers une chute terrible et douloureuse. » La brunette savait que les questions de Catherine Grant seraient beaucoup plus pointilleuses et directe, mais elle n’avait aucunement peur d’en révéler beaucoup plus sur sa vie personnelle.
Made by Neon Demon




Darkness in my soul.
Nobody knows the real me ☽ My father was gunned down in front of me when I was thirteen years old. I was sold into slavery, but I lived. I came out a drug addict, but I got clean. I’ve killed dangerous men and I’ve watched people I love die in my arms. You want to know what I am? I’m a survivor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 169
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 28/03/2017
GROUPE : Groupe 1
QUARTIER RÉSIDENTIEL : uc
EMPLOI : PDG et rédactrice en chef de CatCo
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Sam 01 Juil 2017, 4:45 pm


Two
badass womens
J’écoutais avec attention ce que me disais la jeune femme, après tout, j’étais journaliste alors c’était ne quelques occasions mon job même si je plaçais le plus clair de mon temps à simplement superviser le travail de mes journalistes en tant que rédactrice en chef. Cependant j’avais en face de moi une riche héritière qui n’avait pas eu la vie facile et c’était une occasion pour moi d’en apprendre plus sur sa vie et sur son histoire même si j’en connaissais une grande partie.

« Je vois. » énonçais-je simplement en regardant la jeune femme de derrière mes lunettes. « Quand votre père à compris ce qu’il se passait, qu’à-t-il fait ? C’est t’il comportait comme un père envers vous ? Où vous a-t-il laissez vous débrouiller toute seule ? »

Mes questions trop personnelles ? Et alors ? en même temps, j’étais journaliste et on ne change pas une véritable journaliste qui le reste jusqu’au plus profond de son âme. Je ne quittais pas la jeune femme des yeux, un léger sourire sur les lèvres qui se voulaient plus rassurant qu’autre chose.
© 2981 12289 0


Queen of All Media

❀ Je m'appelle Cat Grant et je suis toujours prête à faire mon job, ouvrir ma gueule et me faire entendre. Après tout je suis la Reine de tous les médias et Super Girl est toujours derrière moi pour me sauver les miches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 65
ANNIVERSAIRE : 02/11/1991
INSCRIPTION : 30/01/2017
WHATEVER
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Mer 12 Juil 2017, 12:51 am


badass women.
Catherine & Alex

Depuis son ascension soudaine dans les médias, Alex s’était promise d’être la plus ouverte possible. Si son histoire pouvait toucher plus d’une femme, elle aurait une raison de continuer à faire ce genre d’entrevues. Et, comme elle s’y attendait, Catherine se fit plus précise dans ses questions. De repenser à l’attitude de son père envers la jeune version d’Alexandra Udinov était un peu comme un flashback au goût amer. Pas que la figure paternelle n’ait pas été préoccupé par sa petite rébellion, mais comme le voulait le proverbe, il avait d’autres chats à fouetter. « Je sais parfaitement qu’il voulait s’en mêler directement, mais son conseiller, Sergei, lui a fortement déconseillé de faire une chose pareille. De la mauvaise presse, probablement, pour un riche homme d’affaire. » Sergei Semak, cet homme faisant toujours profil bas, était sur sa liste noire. Elle savait parfaitement qu’il profitait de son poste pour monter l’échelle et obtenir le poste qu’il rêvait depuis son arrivée à Zetrov. Cependant, puisque son père lui avait tout de même cédé l’entreprise familiale, Alex se doutait qu’il devait avoir envoyer plus d’un homme à sa poursuite. Qu’ils viennent; elle avait plus d’un tour dans son sac, et des contacts un peu partout.

Mais revenons à nos moutons, il fallait qu’elle poursuive sa réponse. « Mon père n’était pas de ceux qui entourent leur enfant d’amour et de soutien moral. Il a toujours voulu un fils, et non une fille. Je crois qu’il a été déçu, mais s’est bien vite repris en me faisant subir les mêmes rites. Je me retrouvais donc souvent seule, à me débrouiller avec les outils que j’avais et que j’appris grâce à lui. Tout ça, au grand désespoir de ma mère, car elle me voyait adopter des tendances plus masculines. » La brunette ne put cacher un sourire en se remémorant toutes les fois où sa mère et son père se querellaient parce que Katia avait mis un peu de maquillage et l’avait forcé à s’habiller en robe. Il n’y a pas à dire, elle serait fière de la jeune femme que sa fille était maintenant devenue.
Made by Neon Demon




Darkness in my soul.
Nobody knows the real me ☽ My father was gunned down in front of me when I was thirteen years old. I was sold into slavery, but I lived. I came out a drug addict, but I got clean. I’ve killed dangerous men and I’ve watched people I love die in my arms. You want to know what I am? I’m a survivor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 21
MESSAGES : 169
ANNIVERSAIRE : 09/08/1996
INSCRIPTION : 28/03/2017
GROUPE : Groupe 1
QUARTIER RÉSIDENTIEL : uc
EMPLOI : PDG et rédactrice en chef de CatCo
WHATEVER
WHATEVER
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Mar 12 Sep 2017, 5:14 pm


Two
badass womens
« Sans doute… Mais je trouve cela peu...comment dire...Je trouve que c'est inadmissible pour votre père d'avoir fait passer son image avant vous. » énonçais-je à la jeune femme. Il est vrai que c’était sans doute de la mauvaise publicité pour un homme comme lui. Que tout le monde sache que sa fille partait en vrille, ça ne faisait pas de la bonne publicité sur sa personne alors il valait mieux la laissait se débrouiller. Pas que je sois une bonne mère mais je garde un certain instinct maternel et je dois dire que je trouvais cela scandaleux de laisser son enfant tout seul sous prétexte comme l’image que l’on transmet est plus importante.

Je détaillais la jeune femme de la tête aux pieds. Je savais une partie de sa vie mais j’ignorais que son père ne souhaitait pas une fille. Sa réponse m’intriguait. Annotant quelques mots, je retira mes lunettes pour me frotter l’arrête du nez avant de finalement relever mon regard vers la jeune femme « Et votre mère dans tout ça ? A-t-elle été présente ? »
© 2981 12289 0


Queen of All Media

❀ Je m'appelle Cat Grant et je suis toujours prête à faire mon job, ouvrir ma gueule et me faire entendre. Après tout je suis la Reine de tous les médias et Super Girl est toujours derrière moi pour me sauver les miches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 65
ANNIVERSAIRE : 02/11/1991
INSCRIPTION : 30/01/2017
WHATEVER
MessageSujet: Re: when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant Ven 13 Oct 2017, 12:07 am


badass women.
Catherine & Alex

Revisiter son passé, ce n’est jamais facile. La jeune Udinov d’avant, l’âme rebelle qui refusait de se conformer à cette forme qu’on lui imposait aurait préférée ne plus jamais songer une seule seconde à sa famille. Heureusement qu’on vieillit, qu’on grandit, sans quoi Alex ne se serait pas comporté ainsi. Oserait-elle-même pensé que les épreuves plus rudes par lesquelles elle passa, seule, perdue et parfois apeurée, furent ce qu’il y avait de mieux pour la forcer à adopter une nouvelle attitude ? En tout cas, c’est ce qu’elle répétait, coup après coup, aux médias qui voulurent bien entendre son histoire. Et c’est que ça en intéressa plus d’un, à son grand étonnement. Quoique bon, dans la plupart des cas, il s’agissait surtout de gens voulant suivre le rythme de ce qui pouvait se qualifier ‘d’actuel’. Entre autres, elle eut droit à des présentateurs aux questions un peu trop indiscrètes et qui la laissèrent mal à l’aise. Sauf qu’avec Catherine Grant, c’était bien différent. En voilà une vraie femme accomplie, l’icône de la CEO par excellence. La brunette pourrait-elle espérer se retrouver dans les mêmes souliers que cette femme ? « Je ne lui pardonne pas tout, car je crois qu’il a rejeté un peu trop vite son rôle de père, mais en sachant parfaitement le poids de cette compagnie, maintenant que j’ai vieillie, je me rends compte du stress constant qu’il devait vivre. Zetrov est une entreprise qui a une place de choix, au cœur de la Russie, et les gens là-bas s’attendent toujours à ce que les visages derrière un tel nom fassent preuve de classe. Avoir une fille qui ne faisait qu’à sa tête et qui s’est mis les deux pieds dans le plat, ça ne fait pas très gracieux, si vous voulez mon avis. » On lui avait fortement conseillé de ne pas rester trop longtemps dans les discours un peu trop sentimentaux. Elle suivit ces recommandations à la ligne, trouvant cela un peu plus facile d’élaborer sur ces moments plus poignants quand elle y ajoutait ne serait-ce qu’une pincée d’humour.

La brunette remarqua que la rédactrice la zyeutait attentivement avant de relancer la conversation en demandant le rôle de sa mère, dans toute ça. Alex se mordilla les lèvres, rien que de repenser à ce bout de femme, tendre, aimante et pourtant toujours très tendue quand son mari faisait son entrée. Lui en parler serait un peu plus difficile, donc elle profita de tout ce silence, pendant que mademoiselle Grant prenait quelques notes, pour se préparer mentalement à ses révélations. Ce ne fut que lorsque son regard croisa de nouveau celui de la brunette qu’elle se décida à poursuivre la conversation. « Ma mère, eh bien elle subissait ce que toute femme en Russie doit accepter, tôt ou tard. Comparativement aux États-Unis, les pays de l’Europe de l’Est ne sont pas aussi féministes qu’on pourrait le croire. Quand une femme se marie à un homme d’affaire, surtout d’un empire tel que celui de mon père, elle agit un peu comme la figure publique, celle qui est toujours présente, près de son mari, car les caméras tournent, les gens parlent. Elle était la seule personne vers qui je me tournais, quand je me disputais avec mon père ou lorsque je voulais simplement me confier. Malheureusement, son attitude changeait du tout au tout quand mon père faisait irruption. Elle devenait très froide, et étrangement, je ne remarquais les cernes sous ses yeux que lors de ces moments-là. »
Made by Neon Demon




Darkness in my soul.
Nobody knows the real me ☽ My father was gunned down in front of me when I was thirteen years old. I was sold into slavery, but I lived. I came out a drug addict, but I got clean. I’ve killed dangerous men and I’ve watched people I love die in my arms. You want to know what I am? I’m a survivor.
Revenir en haut Aller en bas
when two powerful minds meet × feat. Catherine Grant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» When Superman meet Catwoman (feat Ismael)
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» Crazy Minds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHATEVER :: ☕ Whatever, tant que je bois mon café :: Whatever, je vis paisiblement à Spring Harrow :: ⇒ Centre-ville-
Sauter vers: